Slow tourisme en écolodge en Bretagne – La Belle Verte

Slow tourisme en écolodge en Bretagne – La Belle Verte

Vous l’avez compris, en ce moment j’ai besoin de repos. Surmenage, fatigue, tristesse, colère, j’ai beaucoup d’émotions et sensations qui se bousculent et qui m’appellent à faire le vide.

Le bon côté des choses, c’est que j’avais un séjour prévu dans une écolodge en Bretagne pendant 3 jours avec une amie blogueuse juste à la fin de mon arrêt du travail. Un petit havre de paix pour faire un break de Paris, et toujours dans l’idée de découvrir des lieux accessibles depuis la capitale pour montrer qu’on peut se dépayser et prendre du temps off sans avoir besoin d’aller loin. Je vous fais donc découvrir La Belle Verte.

Ce séjour s’est fait dans le cadre d’un partenariat. Je recherchais des idées de week-end slow, des hébergements éco-responsables, et je suis tombée sur cette pépite. J’ai rapidement contacté Hélène, qui a accepté de nous offrir l’hébergement à moi et Mélanie, autrice des blogs Les Bridgets, Consommactrice et Le moment M, et créatrice du podcast Ils se confient (que je vous recommande de suivre !).

Lire le billet de Mélanie sur l’écolodge

impact-voyage-bretagne-ecologde

En savoir plus sur le bilan carbone

 

Découverte de La Belle Verte

Une écolodge en Bretagne

L’écolodge est située aux portes de la Bretagne, à Saint M’Hervé entre Rennes et Laval, accessible en train depuis Paris en 2h. On a choisit de louer une voiture pour nos déplacements sur place, car l’écolodge est à environ 1h de route de Rennes et on voulait être autonomes.

Il est possible de prendre un TER jusque Vitré, et Hélène vient vous chercher en voiture (c’est à une vingtaine de minutes). Quitte à utiliser du carburant, on a préféré l’autonomie.

A notre arrivée, Hélène nous accueille et nous montre notre logement pour les 2 nuits : l’écolodge sous les pommiers. Un mix de maison de lutin et de hobbit, construite pour se mêler parfaitement à la nature, entourée de fleurs et de plantes aromatiques, avec une terrasse en bois et un petit bout de jardin au calme.

La-belle-verte

Cabane sous les pommiers

 

Une ambiance cosy et minimaliste

A l’intérieur, c’est le charme complet, qui m’a fait pensé aux petits cottages anglais : un petit salon cosy avec un petit poêle alimenté en bio-éthanol pour les ambiances hivernales, une cuisine rustique avec l’équipement nécessaire, un coin chambre et une mezzanine pouvant accueillir jusque 4 personnes (plutôt en famille), et une salle de bain à l’italienne avec des toilettes sèches.

Concernant ces dernières, tout le monde n’est pas à l’aise avec le concept, d’autant plus que la salle de bain est ouverte sur le dessus et se ferme avec un rideau. Cela ne m’a pas dérangé mais c’était plus délicat pour Mélanie et je peux comprendre que ça peut être un moment de solitude, ou de rire, en fonction de la personne avec qui vous séjournez. Il faut être à l’aise avec les personnes avec qui on partage la salle de bain !

Le domaine possède en tout 2 écolodges, un gîte pouvant accueillir jusque 8 personnes, et jusqu’en septembre et une tiny house pour 2. Un bain nordique est aussi mis à disposition, caché dans les plantes, pour un moment détente sous les étoiles.

La capacité d’accueil est donc limitée et c’est voulu. L’objectif n’est pas de devenir une machine touristique. En discutant avec Hélène, on comprend tout de suite que sa démarche est étudiée du début à la fin, dans une volonté de proposer un hébergement alternatif qui répond aux enjeux écologiques d’aujourd’hui. Plus que ça, c’est une source d’inspiration pour l’habitat éco-responsable de demain.

Intérieur de la cabane sous les pommiers

 


La démarche écologique de La Belle Verte

La construction 

Les lodges sont éco-construites et le gîte a été rénové de manière écologique. Les écolodges bioclimatiques sont semi enterrées pour se mêler au paysage. Elles sont construites avec du bois, de la terre, du chanvre et du torchis (mélange de terre et paille), et ornées d’une sculpture en terre crue qui permet d’emmagasiner la chaleur en hiver lorsque le soleil est bas pour la restituer dans la journée et quelques jours suivants. Ainsi, la construction permet de se passer de chauffage. Les meubles sont de seconde main, la literie est biologique, les draps sont en lin.

L’énergie

L’électricité est produite sur place grâce à des panneaux solaires, et l’eau chaude est produite grâce à des capteurs solaires. L’éclairage proposé et l’électroménager utilisé sont en basse consommation, et le bain nordique est chauffé grâce à une chaudière à granulés de bois.

Les eaux usées sont assainies grâce à la phytoépuration : un système d’assainissement par les plantes. L’eau de pluie est récupérée pour le jardin, mais pas encore pour alimenter les hébergements car c’est encore trop coûteux à installer.

Les produits nettoyants proposés (lessive, liquide vaisselle) sont écologiques ou faits maison pour ne pas polluer les eaux.

Enfin, les toilettes sèches évitent l’utilisation d’eau : on recouvre son affaire de cosses de sarrasins, déchets issus de la fabrication de farine de sarrasin.

lodge-la-belle-verte

Cabane La prairie

lodge-la-prairie

Intérieur de la cabane La prairie

 

Implication bio et gestion des déchets 

Hélène promeut le zéro déchet en proposant le tri sélectif et un petit sceau de compost pour les déchets alimentaires. Les déchets alimentaires et humains sont compostés.

Enfin, Hélène propose une petite restauration bio et locale pour le petit déjeuner et le dîner sur demande. Elle est également en lien avec des initiatives locales pour le bio et peut facilement recommander de bonnes adresses pour explorer le coin sous ce spectre.

L’écolodge dispose de l’Ecolabel européen, dont je vous ai parlé ici.


Les activités autour de La Belle Verte

2 nuits de séjour, c’est à mon sens le minimum pour bien profiter de ce que le lieu a à offrir. Il est parfaitement adapté au rythme slow que je recherchais.

Zéro déchet et bien-être

Le premier jour, on est arrivées sur les coups de 16h et on est ensuite allé faire quelques courses chez Mamie Mesure, la boutique zéro déchet créée par Amandine il y a 3 ans. Dans sa boutique, elle propose de l’alimentaire en vrac et un peu de produits cosmétiques/ beauté zéro déchet. Un espace petite restauration est aussi à disposition pour déguster un déjeuner ou un goûter bio.

On a ensuite passé la fin de journée à chiller, faire la sieste, écouter de la musique en cuisinant et terminé en beauté dans le bain nordique chauffé.

Sur place, il est possible de faire de nombreuses activités bien-être. Grâce à son réseau, Hélène accueille des professionnel.le.s pour proposer des massages, cours de cuisine, cours de Yoga, réflexologie…

Mamie-mesure

Chez Mamie Mesure

La base nautique sur le lac

Le second jour, on a prévu une seule activité : faire du kayak à la base de loisirs de la Haute Vilaine, à 3km du domaine. Des vélos sont à disposition à l’écolodge pour pouvoir se balader, nous on a pris la voiture (pas le geste le plus écolo, je conçois).

La base nautique propose du kayak, canoe, catamaran, du stand up paddle ou du pédalo sur le lac. On a choisit le kayak, qu’on a fait en mode slow aussi (là encore, choisissez bien votre acolyte pour passer du bon temps et pas vous prendre la tête sur votre façon de ramer !).

On s’est faite surprendre par le soleil breton comme deux débutantes. Je n’ai aucune excuse si ce n’est l’étourderie, moi qui prêche la crème solaire bio ou maison et de faire attention à son exposition au soleil. Oui, on avait laissé la crème à la lodge. Le mode slow ralentit aussi le cerveau !

Le reste du temps, j’ai bouquiné, écrit, fait un peu de yoga et de méditation.

La ferme d’ânesses Azalane

Le dernier jour, on est allé rendre visite à Morgane de la ferme d’ânesses Azalane. Elle nous a présenté sa famille d’ânesses, dont l’une venait de mettre bas à une petite qui avait 1 jour, et sa fabrication de produits à base de lait d’ânesse : lait lyophilisé pour des cures alimentaires et savons artisanaux. Des produits locaux et fabriqués avec une grande bienveillance et une véritable passion.

J’ai toujours un peu peur quand je m’aventure dans des fermes car je préfère consommer végane dans la mesure du possible, surtout en ce qui concerne les produits non alimentaires. Je ne me serais pas procuré un savon au lait d’ânesse en temps normal. Ceci dit, je dois avouer que je me sens à l’aise de le faire lorsque j’ai visité le lieu de production et discuté avec la personne qui les fabrique.

Bien que des animaux soient utilisés, je n’ai pas de doute quand au bien-être des ânesses de cette ferme. La traite se fait à la main, les ânons sont libres de téter les 2 premiers mois et ensuite elle alterne avec une traite. Si elle doit se séparer de ses ânes, elle les vend à un.e propriétaire en s’assurant de ses intentions. Sa production est petite et restera petite, le but étant d’arriver à se dégager un revenu mais pas de devenir une grosse machine.

Du coup, j’ai embarqué quelques savons pour tester, histoire de comparer avec d’autres savons bio artisanaux que j’utilise.

A la fin de la visite, on a reprit la route pour Rennes, et on a eu le temps de faire un tour chez la nouvelle boutique Mamie Mesure Cosmétiques et d’avaler une crêpe avant de prendre notre bus de retour.

ferme-azalane2

Anesses-azalane

Les séjours à thème de La Belle Verte 

L’écolodge organise également des séjours à thème le temps de 2 ou 3 nuits, pour profiter au maximum sur place : bien-être, détox, naturopathie, jeûne…

Voici les séjours à venir en 2019 qui me semblent intéressant de partager :

  • Les belles et l’endométriose du 22 au 25 Août avec Stéphanie et Amandine, naturopathes et spécialistes de l’endométriose
  • Jeûne D’automne du 10 au 22 septembre avec Stéphanie, naturopathe
  • Detox Bien-être du 15 au 17 novembre avec Noëlie Cotteaux, naturopathe

ecolodge-la-belle-verte


Infos pratiques

Ecolodge la Belle Verte

  • Située à Saint M’Hervé, à 10km de Vitré
  • Accès en TGV jusque Laval ou Rennes, accès en TER jusque Vitré.
  • Une nuit dans la lodge sous les pommiers : 117 euros avec petit déjeuner

Base de loisirs de la Haute-Vilaine

  • Située à Saint-M’Hervé, à 8km de Vitré
  • Accès en voiture ou à vélo depuis l’écolodge
  • Une heure de kayak : 11 euros

Ferme Azalane

  • Située à Saint-M’Hervé, à 3km de l’écolodge
  • Accès en voiture ou à vélo depuis l’écolodge
  • Atelier de confection de savon : 27 euros/ personne

Mamie Mesure

  • Boutique alimentaire et beauté située à Vitré
  • Boutique cosmétiques située à Rennes

Je remercie Hélène pour l’organisation de ce séjour et les différentes structures pour leur accueil. Merci également à Noëlie Cotteaux de m’avoir offert son livre sur le Yoga du ventre. Et un grand merci à ma partenaire de séjour :).
Le rythme ultra slow, avoir une seule activité par jour, et profiter du moment avec une amie, c’est exactement ce dont j’avais besoin. Et j’apprécie de plus en plus prendre mon temps pour découvrir un lieu, je suis bien loin de la boulimie du voyage !

***
Et toi, connais-tu des écolodges en Bretagne ?

impact-voyage-bretagne-ecologde

Planet Addict

A 24 ans, j'ai plaqué mon CDI pour partir voyager. Un voyage qui m'a emmené plus loin que ce que je pensais : il m'a ouvert des portes pour suivre mes rêves, m'engager à adopter un mode de vie minimaliste et plus éthique, et élever ma conscience. Depuis 6 ans je partage mon cheminement et mes changements d'habitudes de vie avec vous, en espérant planter des graines !

Cet article a 2 commentaires

  1. Je connais bien l’ecolodge et avec mon mari nous adorons y aller ! Hélène nous avait invité pour le blog et depuis nous y sommes retournés plusieurs fois, c’est toujours un plaisir. Je suis ravie de voir un article sur son ecolodge car elle mérite vraiment d’être connu 🙂 Si tu as l’occasion, je t’invite à teste rla Tiny House, c’est vraiment étonnant !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu