Où loger en Baie de Somme : l’hôtel des Tourelles – ecolabel

Hébergement éco-label

Lors de mon séjour en Baie de Somme au début du mois de février, j’ai séjourné dans un hôtel éco-labellisé. Moi qui suis d’habitude plus attirée par les gîtes, hébergements insolites ou auberges, cela ne m’a pas déplu de rester à l’hôtel, d’autant plus que celui-ci met en place des démarches éco-responsables. Je vous raconte mon passage à l’hôtel 3* des Tourelles.

Je ne mentionne généralement pas les hôtels ou logements type airbnb dans lesquels il m’arrive de dormir pour une ou deux nuits lors de mes voyages ou vacances (et oui, ça m’arrive ! ). Tout simplement parce que ce sont généralement des choix pratiques plus qu’éthiques, même si certains sont parfois très confortables et agréables.

Cette fois-ci néanmoins, ça valait le coup que je vous parle de l’hôtel 3* des Tourelles, situé au Crotoy sur la côte picarde, avec une vue imprenable sur la baie, surtout parce que c’est le premier hôtel bénéficiant de l’écolabel dans lequel je reste.

 

L’éco label, c’est quoi ?

C’est le label écologique européen officiel, reconnu par tous les pays de l’Union européenne. Il vise à réduire l’impact négatif de la production et de la consommation sur l’environnement, la santé publique, le climat et les ressources naturelles.

En bref, il permet d’indiquer si un produit ou service est respectueux de l’environnement, selon des critères qui prennent en compte le cycle de vie complet d’un produit ou service, parmi lesquels :

  • l’utilisation de sources d’énergies renouvelables
  • l’économie d’énergie et d’eau
  • le recours à des produits à faible charge polluante
  • la réduction des déchets

1x1.trans - Où loger en Baie de Somme : l'hôtel des Tourelles - ecolabel

L’information sur les actions de l’hôtel est assez accessible. On apprend ainsi facilement les mesures qu’il met en place, telles que :

  • l’approvisionnement en circuits courts
  • le développement d’un jardin pour la culture d’herbes aromatiques, légumes et fruits en permaculture
  • l’éducation à l’usage des plantes et des bonnes pratiques de jardinage
  • l’installation d’une borne électrique pour les clients utilisant des vélos ou voitures électriques
  • le contrôle du débit des robinets et la détection des fuites d’eau
  • l’approvisionnement en énergies renouvelables
  • la limitation de l’utilisation de produits jetables
  • l’éco-aménagement d’une salle de séminaire
  • l’affichage environnemental pour communiquer aux clients l’empreinte environnementale d’une nuit

A ce sujet, l’hôtel affiche de très bons résultats sur la consommation d’eau, la gestion des déchets et les produits écologiques, une consommation d’énergie raisonnable, et des émissions de carbone qui peuvent encore s’améliorer.

 

Qu’on fasse confiance aux labels et aux déclarations ou non, concrètement ça donne quoi en terme d’expérience ?

 

Les chambres

Dès notre arrivée vers 20h30, direction la chambre pour déposer nos affaires. Une petite chambre très cosy, à la différence d’autres hôtels où j’ai pu rester où je trouve que les chambres manquent de personnalité. Ici, on est dans une ambiance un peu à l’ancienne.

La salle de bain est parsemée de petits mots à l’attention du client sur des comportements responsables, comme faire attention à la consommation d’eau, à bien éteindre le chauffage lorsqu’on ouvre la fenêtre etc.

1x1.trans - Où loger en Baie de Somme : l'hôtel des Tourelles - ecolabel

Point appréciable : pas d’échantillons de shampoing, savons ou autres ustensiles jetables comme des gobelets en plastique, chaussons ou rasoirs. Pas de mini bar, ni de quoi se faire un café ou un thé. Pour moi, c’est une très bonne chose car je déteste tous ces trucs dans les hôtels qui créent des déchets.

D’autant plus que celui-ci met à disposition un grand salon avec des canapés et tables basses, où on peut commander des boissons toute la journée, mais aussi jouer à l’un des jeux de sociétés mis à disposition.

1x1.trans - Où loger en Baie de Somme : l'hôtel des Tourelles - ecolabel

Lors de mon séjour, le temps était abjecte le premier jour, et j’ai apprécié rester à l’hôtel quasi toute la journée, ce qui est assez rare venant de ma part ! Notre vue était d’ailleurs pas trop mal, sur les toits du village. Parmi les 35 chambres, certaines ont pleine vue sur la baie.

1x1.trans - Où loger en Baie de Somme : l'hôtel des Tourelles - ecolabel

 

Manger local

Le restaurant de l’hôtel est à 80% locavore, selon mon estimation : la plupart des fruits et légumes sont de saison et proviennent des producteurs du coin, le poisson est pêché de manière responsable dans les environs, la viande, notamment l’agneau, vient aussi de la région.

Personnellement, je ne mange pas d’agneau. Même s’il m’arrive de remanger de la viande (je me qualifie plus de flexitarienne s’il faut me coller une étiquette), je refuse toujours de manger des bébés. En revanche, je me laisse parfois tenter par un peu de poisson lorsque j’ai des infos sur sa provenance et le type de pêche, et surtout quand je peux le consommer local. Je privilégie généralement ces moments pour craquer. Bref, l’idée n’est pas là de débattre de mon régime alimentaire, simplement je préfère orienter les carnivores vers des alternatives plus responsables :).

Le restaurant propose également plusieurs plats végétariens, notamment un risotto au safran très savoureux et qui m’a laissé repu !

1x1.trans - Où loger en Baie de Somme : l'hôtel des Tourelles - ecolabel

J’ai appris que les commerçants de la zone se consultent pour faire coïncider leurs livraisons auprès des mêmes producteurs, afin d’optimiser la logistique et les transports.

Au buffet du petit déjeuner, il y avait une ribambelle de confitures locales, toutes délicieuses (oui je les ai toutes goutées ! Mes préférées : rhubarbe à la vanille et une autre originale aux saveurs de fleurs et de thé dont je ne me souviens plus du nom). Il y avait aussi une pâte à tartiner maison, sans huile de palme et sacrément délicieuse !

1x1.trans - Où loger en Baie de Somme : l'hôtel des Tourelles - ecolabel

Seul bémol selon moi : les œufs qui sont plein air mais pas bio, un peu dommage. En revanche, quel bonheur de ne pas voir de contenants individuels de confiture, beurre ou épices !

A tout cela on ajoute des croissants et du pain local, et on peut déguster le tout en admirant la belle vue sur la baie.

Même si les démarches environnementales sont toujours perfectibles, en tout cas j’ai senti une grande sincérité dans la recherche de comportements respectueux de l’environnement, et le cadre de l’hôtel est vraiment top, avec un personnel sympa et disponible.

Si vous passez dans le coin, c’est vraiment un bon choix !

Infos pratiques :
Hôtel des Tourelles, Le Crotoy
Chambres : entre 80 et 120€ par nuit pour une chambre double en basse saison
Petit déjeuner : 13€
Repas : environ 30€ pour un menu
Site Internet

Hébergement testé dans le cadre d’une invitation par l’office de tourisme de la Somme et l’hôtel des Tourelles que je remercie pour leur accueil. Je précise que je conserve ma liberté d’écriture et que les propos partagés ici sont les miens.

***

Et toi, tu as déjà testé un hébergement éco-labellisé ?

Pinterest-loger baie de somme

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *