Comment préparer son voyage ? *Green Touch*

Comment préparer son voyage ? *Green Touch*

C’est un peu ironique que je sois en train d’écrire un article sur comment préparer son voyage, alors que je pars souvent complètement à l’arrache… mais bon, je pense que ça peut tout de même être intéressant de vous partager ma façon de faire, au niveau des recherches et choix de transports, logements, activités, en plus de certaines formalités.

Parce que j’ai tout de même un peu baroudé et testé plusieurs façons de voyager (backpack, expatriation, volontariat, sédentarité, vacances…) dans des lieux assez variés (Asie, Australie, Etats Unis, Canada, Amérique latine, Europe), aux niveaux de vie différents et avec des niveaux de préparation différents.

Mon tout premier grand voyage, j’avais tout de même commencé à me mettre dans les préparatifs 6 mois avant de partir. Parce que c’était la première fois, parce que je partais loin, parce que j’avais besoin de visualiser le rêve. A présent, je suis beaucoup moins le nez dans les sites et les guides de voyage, j’aime le côté « partir à l’inconnu », et j’ai beaucoup de mal à organiser les choses.
Mes derniers petits voyages par exemple, je les ai préparé dans le mois précédent le départ, voire deux jours avant ! Il m’est à présent très difficile de faire des plans sur la comète et de définir des mois à l’avance où je vais partir, surtout que j’ai légèrement tendance à changer d’avis ^^.

Mais bref, voici quelques conseils et astuces qui pourraient tout de même vous être utile, en y ajoutant ma touche écolo au passage, obligé 🙂

Montagnes Rocheuses 2

Choisir la destination

Comment choisir où aller ? Ça peut paraître bête, mais je pense ne pas être la seule qui ait parfois besoin de m’évader mais ne sait où donner de la tête parce qu’il y a tant d’endroits à explorer ! Voici ce qui m’aide à me décider :

  • Combien de temps je peux partir ? Si j’ai moins d’un mois, je privilégie soit un lieu accessible par un transport alternatif à l’avion (comme j’ai pu le faire cet été dans les Balkans) – soit un pays plus loin mais en définissant une zone précise pour bien en profiter. Si j’ai plus de temps, j’envisage d’explorer un pays plus lointain.
  • Quel budget ? Généralement, je cherche à voyager pour le moins cher possible, donc à moins d’avoir un rêve précis à accomplir ou une activité qui me tient à cœur qui coûte cher, je vais choisir d’aller dans un endroit où le coût de la vie me permet de bien en profiter : Asie du Sud Est, Amérique Latine, Europe de l’Est sont les premiers qui me viennent à l’esprit.
    Pour aller plus loin : mon article sur voyager pas cher
  • Quelles activités ? Est-ce que j’ai un rêve à accomplir, un thème pour le voyage ? Aller plonger, nager avec des baleines, voir des animaux sauvages, barouder dans la jungle, visiter un lieu historique…
  • La saison ! Point non négligeable, le moment où je souhaite ou peux partir va également conditionner mon choix. Le site partirou.com est pas mal fait pour ça.
  • Consulter les blogs voyage : ma première source d’inspiration pour affiner mes choix. Voici quelques blogs de la sphère voyage que je vous recommande particulièrement :

Voyages et vagabondages (partout, spécialiste du voyage en solo au féminin et du housesitting)
Un sac sur le dos (partout, voyage en couple et orienté végane)
Trekking et voyage (partout, spécialisé sur le trekking et la rando)
GlobeTrekkeuse (France, Europe & Monde, spécialisé sur le trekking et la rando au féminin et le voyage durable)
Tongs et Sri Lanka (spécialisé sur le Sri Lanka)
Valiz Storiz (partout, voyage en solo au féminin avec une touche de folie)
Les globe blogueurs (partout, voyage en couple/ famille, axé nature et développement durable)
Explore le monde (partout, voyage en couple, axé solidarité)
Instinct voyageur (partout, voyage en solo au masculin)
Traverser la frontière (partout, voyage en solo au masculin dont un trip en vélo de Paris à Téhéran)
Capitaine Rémi (partout, voyage en solo au masculin et défis farfelus)
MaGlobetrotteuse (partout, notamment l’Iran, voyage en solo au féminin)
* Liste non exhaustive !

Choisir ses transports

C’est le premier des 3 coûts de base les plus importants dans un voyage (avec l’hébergement et la nourriture). C’est un critère important pour moi d’un point de vue écologique : cela me pose problème de partir loin en avion pour seulement quelques semaines.

J’ai récemment écrit un article entier sur les modes de transport et leur niveau « green ».

Bus thaïlande

Pour résumer, le train, le bus et le covoiturage sont les transports les moins impactants d’un point de vue écologie. Le choix va aussi dépendre du prix, du temps passé dans les transports, de la distance parcourue et de la distance souhaitée. Par exemple, cela ne me dérange pas du tout de passer 12 heures dans un bus, au contraire ! Cela me donne la dimension de la distance et m’incite encore plus à prendre mon temps. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde.

Mes recommandations : Flixbus pour le bus, notamment avec le pass Interflix (5 trajets pour 100 euros). Côté train, il y a InterRail en Europe, le Canadien au Canada, le Transsibérien en Asie, l’Indian Pacific ou le Ghan en Australie…

En ce qui concerne les très longues distances, l’avion, voire le bateau deviennent souvent incontournables, à moins de se lancer dans une expérience unique, comme le tour du monde en vélo, voile et parapente d’Olivier.

Pour information, les bateaux de croisières et les cargos sont très polluants et perturbent énormément la vie marine, notamment par le bruit. Privilégiez plutôt le voilier, ou le voilier stop 😉

Concernant l’avion

Il reste un mode de transport pratique et souvent abordable, même si personnellement je le limite au maximum. Il m’arrive même de refuser des week-ends à cause de l’empreinte carbone et parce que le transport alternatif est ingérable sur une courte durée.

Si je devais partager une astuce pour les fois ou je décide de prendre l’avion, c’est de chercher dans plusieurs aéroports de départ et d’arrivée. On peut parfois avoir des surprises, et cela peut ajouter une escale sympa au séjour.

Choisir son hébergement

La 2ème grosse source de dépenses lors d’un voyage, l’hébergement est une vraie expérience en soi. On peut choisir de séjourner en auberge de jeunesse, en hébergement éco-responsable, chez l’habitant, en échange de services, ou tout simplement en hôtel.

Quelques références pour vous aiguiller :

  • Booking : devenu incontournable pour comparer les logements, on y trouve des auberges, hôtels, hébergements insolites. Le gros avantage est la possibilité d’annuler quelques jours avant et de comparer facilement les dates de disponibilité. Je conseille néanmoins, dans une démarche plus éthique, de privilégier de passer par les sites des hébergements eux-mêmes.
  • Guest to Guest (devenu Home Exchange) : site d’échange de maisons qui fonctionne avec une monnaie fictive. Vous hébergez, vous gagnez des points et vous pouvez les utiliser pour loger chez les autres.
  • Couchsurfing : site de référence si vous souhaitez dormir chez l’habitant, et un moyen efficace de rencontrer des locaux. Le réseau organise aussi souvent des soirées rencontres
  • Hostelworld – Hostelling international : les sites de référence pour les auberges de jeunesse partout dans le monde
  • Wwoofing, Helpx : pour trouver des expériences de volontariat. Ici on sera logé en échange de quelques heures de travail. Lire mon expérience de wwoofing
  • Housesitting : loger gratuitement pour garder une maison ou des animaux ? Ça existe et ça marche très bien ! Je vous invite à lire le guide complet sur le homesitting de Lucie, qui est l’experte en la matière !

Cabane dans les arbres

Mon expérience de cabane dans les arbres

Choisir un guide de voyage

Personnellement, j’utilise de moins en moins, pour ne pas dire quasiment plus, de guides de voyage. J’aime bien me renseigner un peu à l’avance sur les destinations à travers les blogs, ou juste des amis qui y sont allés et me laisser la surprise. En revanche, les guides me sont pratiques pour avoir une petite lecture historique pendant le séjour.

Outre les célèbres guides du Routard et Lonely Planet, voici des guides que l’on connaît moins mais qui valent le détour :

NB : En ce qui concerne le Petit Futé, je les ajoute à ma liste de Boycott pour leur guide sur les îles Feroe qui met en avant l’aspect culturel de leur tradition de massacre des globicéphales tout en dénigrant l’association Sea Shepherd qui lutte depuis des années contre ces pratiques plus que barbares.

Gérer les formalités

C’est la partie un peu moins fun de la préparation, en tout cas pour moi : la partie administrative sur les formalités d’entrée, les conditions de voyage, la paperasse pré-voyage, les assurances, mais aussi les nouvelles politiques du pays..

Pour cela, je vous invite à lire ma To do list pour préparer son départ en 10 points avant de partir et mon comparatif d’assurances voyages.

Après tout ça, vous avez toutes les clés pour voler de vos ailes jusqu’à votre expérience rêvée !

***

Et toi, quelles sont tes astuces pour préparer un voyage green ?

Pinterest-préparer son voyage green

Planet Addict

Blog Voyage et Écologie autour du monde d'une globetrotteuse soucieuse de trouver des solutions pour préserver la planète par les gestes du quotidien. Rejoignez-moi sur mon profil: Google+

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu