30 ans.

30 ans.
Titre

Aujourd’hui, j’ai 30 ans ! Il y a un an quand j’ai eu mes 29 ans, j’étais terrorisée à l’idée de quitter la vingtaine, de passer le cap du Grand 3, de grandir sans savoir où j’allais et sans projet fixe. Et peur de vieillir, tout simplement. Alors que dans mon entourage tout le monde se mariait, faisait des bébés, s’achetaient une maison ou avaient un boulot stable, moi j’embrayais sur un nouveau voyage vers l’inconnu et mon couple rendait son dernier souffle. En sautant dans le vide, je n’imaginais pas une seule seconde qu’au bout du compte j’allais déployer mes ailes et embrasser cette nouvelle décennie comme une bénédiction !

 

Plus de Spiritualité

Contre toute attente, cette année je suis devenue plus spirituelle. Je dis “contre toute attente” car je n’ai jamais été religieuse ni croyante, au grand désarroi de ma chère grand mère ;). J’ai toujours eu un blocage sur la religion et mis tout ce qui faisait référence à la foi dans le même panier. Et puis, la foi ce n’était pas pour moi, je n’en avais pas besoin car je savais que j’étais forte. Si forte que j’en rejetais ma propre souffrance et n’avais pas besoin d’appui.

A présent, je fais la distinction entre “spiritualité” et “religion” (j’ai toujours de l’appréhension face à la religion, mais j’y travaille dans ma pratique de la tolérance), et ai appris à m’ouvrir à plus de confiance et de foi envers l’Univers.

C’est venu progressivement par le biais de rencontres et discussions, la découverte des Yamas et Niyamas du Yoga, la méditation et la volonté de plonger dans mon Moi. J’ai beaucoup travaillé sur me laisser porter par la vie et rompre cet excès de contrôle si oppressant. En m’ouvrant à des choses que je ne connaissais pas et en appréhendant la spiritualité d’un angle qui me parlait, la magie a commencé à opérer. Les choses se sont mis en place de manière naturelle et me sont arrivées lorsque j’étais prête à les comprendre.

En fait, après avoir développé ma conscience environnementale, j’ai développé la conscience du Soi, qui m’est apparu comme le chaînon manquant pour une meilleure compréhension des choses et une reconnexion avec moi-même.

20151018-30ans-102

 

De nombreux changements

Quand je suis rentrée de mon premier voyage en 2011, je me sentais perdue car j’avais l’impression de revenir au point de départ, même si techniquement cela n’a pas de sens car on évolue toujours en route. Le futur était très flou et trouver ce que je voulais faire de ma vie, cette raison d’être pour pouvoir me définir, était une obsession. J’étais dans la confusion entre la pression que je me mettais pour trouver des réponses à mes questions et l’envie de lâcher prise et de laisser les choses venir comme je le faisais en voyage. Je voulais retrouver cette douce harmonie que m’avait apporté le rythme du voyage, qui me permettait de ne pas me soucier du futur et de vivre au présent plus facilement.

Même si cela n’a pas été facile tous les jours, je ne regrette rien de cette période car j’y ai vécu de très bons moments et cette obstination m’a permis de découvrir de nouveaux mondes et de m’investir dans des causes dans lesquelles je suis toujours impliquée aujourd’hui !

 

20151018-30ans-103

Quelques cadeaux avec emballage recyclé, ficelle et feuilles mortes, elle est pas trop choute ma maman ?

 

Cette fois-ci, je vois les changements apportés ma pratique de la spiritualité. Je me suis laissée vivre le voyage de manière totalement incontrôlée, en acceptant de me poser pour affronter mes démons et en desserrant les dents pour lâcher prise de certaines choses qui me rongeaient. Et au passage, je me suis mise au Reiki, qui a aussi été un parcours intense !

Je me sens à présent beaucoup plus tranquille, positive, reconnaissante et en confiance, et surtout moins dramatique ! J’ai bien sûr encore quelques coups d’angoisse, mais ils durent moins longtemps. D’ailleurs, je ne vous cache pas que j’avais un peu peur de ce retour, de refaire un blocage et retrouver ces sensations désagréables. Je pense que ma récente paralysie à l’aéroport était en partie liée à cette peur, mais elle m’en a en même temps guérie en me faisant réaliser que je ne devais pas rejeter mes doutes et toujours garder cette confiance.

Et l’ironie, c’est qu’en laissant de côté ces questions qui me hantaient, des réponses sont venues. “Quand on cherche on ne trouve pas”, disent-ils…

 

Qui-suis-je ? 

L’éternelle question… Si j’ai toujours eu du mal à répondre à cette question c’est parce qu’en fait je déteste me mettre dans des cases. Je n’ai jamais su me coller une étiquette. C’est pourquoi quand on me demandait “tu fais quoi dans la vie” ou “quelle est votre profession”, je ne savais jamais quoi répondre et cela me stressait. Même pour la nourriture, je ne peux pas dire que je suis “végétarienne” même si dans les faits je le suis, tout simplement car je n’écarte pas la possibilité qu’un jour je remange peut-être un morceau de viande. C’est pour cela que je choisis plutôt le terme de “flexitarienne“, voire “flexitalienne“. Histoire d’y coller un mot !

Mais si je devais répondre à la question je dirais ceci. Je suis une femme qui prend conscience de sa place dans le monde et qui agit pour faire ce qui lui semble juste. Pour cela je vais là où la curiosité me porte, et je reste toujours ouverte à apprendre. Je n’ai pas de métier au sens propre car je touche à tout. Je suis une voyageuse et une amoureuse de la nature dans l’âme. Je parle à la lune et je me reconnecte à mon énergie féminine, et par dessus tout, j’aime rire et découvrir. Je souhaite développer la Conscience en moi et en les autres si l’opportunité m’est donnée, dans une recherche d’équilibre et d’harmonie. C’est ce qui m’anime et qui conduit mes rêves et les choix que je fais.

Ceci dit, je suis aussi une tête de mule indécise et impatiente, mais figurez-vous que même ça je le travaille ! 😉

20151018-30ans-072

 

La semaine dernière, un ami à moi m’a dit qu’il était très fier de moi et du chemin que j’avais choisi. J’étais la seule de la promo de la fac à avoir eu les c*** de changer totalement de direction et qu’au fond j’avais raison. Pour ceux qui comme lui suivaient le système actuel, c’était plus “facile” car déjà un peu cadré d’avance. Mais pour les gens comme moi, cela prenait plus de temps de se faire sa place et de savoir quel rôle jouer, forcément, car on prône un mode de vie qui pour le moment est minoritaire. Il suit ce que je fais et me soutient à fond (même si c’est le premier à me chambrer 😉 ). Si tu te reconnais, merci pour ces mots, ils m’ont beaucoup touchés et j’ai même failli lâcher une ‘tite larme.

Et c’est vrai, je prends du temps. Déjà de nature, je suis un peu longue à la détente, mais en plus j’ai choisi une route plus courbée. Je suis lente et j’aime prendre mon temps, comprendre les choses, les tester et voir si cela me plait dans l’action plutôt que la théorie.

 

Vivre mes rêves éveillée

Je pense qu’avant j’avais du mal à assumer ce que mes choix de vie impliquaient. J’ai finalement accepté que rien ne m’obligeait à déterminer aujourd’hui ce que je veux faire du reste de ma vie. Surtout, je ne ferai jamais qu’une seule chose, et je me stabiliserai quand je le sentirai. Donc plus de pression !

Je suis bien décidée à savourer toutes mes expériences sans être tournée sur la finalité future. Je veux continuer de développer mes rêves, ces choses importantes pour moi. Cette année j’ai accompli mes rêves de maîtriser l’espagnol et passer mon dive master !

Et pour la suite… Développer les techniques de guérison dans l’idée de travailler dans des centres holistiques; approfondir la cuisine végétale, pour ma santé d’abord et pour enseigner à l’étranger; suivre une formation en éco-construction et continuer d’apprendre à construire mes meubles (j’ai toujours le rêve de construire ma maison écologique!); enrichir encore et toujours mon précieux blog qui me suit partout; et bien sûr, toujours mettre mon grain de sel dans la protection de notre belle planète, par du travail de terrain, des campagnes militantes ou que sais-je encore !

20151018-30ans-071

 

Et je ne suis pas à l’abri de nouvelles surprises :).

 

Une dernière question… 

Alors, 30 ans : Adulte ?

Pour moi, être adulte c’est savoir conserver son âme d’enfant, son émerveillement et sa soif de connaissance tout en apprenant à se responsabiliser face à nos actions et émotions. Ne pas rejeter la faute sur les autres mais se tourner vers sa faculté à créer sa réalité.

Alors dans ces termes, je pense que cette année j’ai appris à être adulte. Je suis vraiment trop contente d’embrasser cette nouvelle période de ma vie, beaucoup plus sereine et toujours avec l’envie de dévorer le monde (promis je vous en laisse un peu 😉 ).

20151018-30ans-081

 

***

La vie est un magnifique bordel ! Vive les 30 piges !

Pinterest-30 ans

Planet Addict

Blog Voyage et Écologie autour du monde d'une globetrotteuse soucieuse de trouver des solutions pour préserver la planète par les gestes du quotidien. Rejoignez-moi sur mon profil: Google+

Cet article a 18 commentaires

  1. Bah, depuis quand tu as un tatouage toi ?????! Il est temps qu’on se voit ! 😉
    C’est Florent qui m’a conseillé de lire ton article, en disant qu’il était très bien, et très bien écrit. 😉 Et bien sûr, je m’y retrouve beaucoup. Je lui disais d’ailleurs ce matin qu’on avait de la chance finalement, car beaucoup de gens ne sont pas arrivés à notre point de réflexion, à 60 ans passés, et certains n’y arriveront jamais même… Donc, finalement, on n’a que 30 ans et on sait déjà beaucoup de choses sur nous et le monde, mieux, on cherche encore… 😉
    Happy birthday again et merci pour ce beau témoignage, ce beau cri du coeur. Je suis fière de toi. <3 Love you ! <3

    1. haha, oui il est nouveau celui-là 😉 Je l’ai fait avant de partir de Cozumel pour toujours garder cet esprit avec moi!
      Merci à Florent au passage hihi!
      C’est clair qu’on a déjà pas mal avancé et on a déjà un bon paquet de réponses sur lesquels méditer pendant quelques années 🙂
      Demain c’est toi gniark gniark!
      Bisous, love you to bits!

  2. Bon anniversaire ! 🙂
    J’ai passé le cap des 30 ans il y a quelques semaines… et j’ai aussi profité de ce “passage” pour quelques réflexions… et, le plus “drôle”, c’est que je me retrouve vraiment dans ton article. Le côté “devenir adulte” (mais qu’est-ce qu’être adulte, est-ce un passage obligé, un “abandon” de sa légèreté ou une intégration plus complète de sa personnalité…), que vais-je faire de ma vie (et dois-je y répondre tout de suite pour les années à venir ?)…
    Des questions intéressantes et importantes… auxquelles il faudra sans doute toute une vie pour tenter d’y trouver des réponses !
    Encore un joyeux anniversaire, je te souhaite de continuer à te créer ta route, à ton rythme et selon tes inspirations, de continuer à rêver et à te sentir connectée avec toi-même et la nature et le monde qui t’entoure 🙂

    1. Merci Amandine! Ton message me touche beaucoup! Je suis ravie de voir que je ne suis pas la seule avec ces questions! Comme tu dis, il faut une vie pour tout comprendre, et en fait c’est un peu ça la magie. On s’ennuierait si on savait tout, tout de suite. Profite bien de l’Asie!! Bisous

  3. I’m so inspired by reading about your (inner!) journey and I believe we have a lot of things in common on our minds. I have gone through years of education but am slowly realising that it is not the right path for me. Changing a fixed route is not easy though! I’m also thinking about working in – or starting up – a place for holistic health and lifestyle, where yoga, meditation, stress relief techniques, methods for doing wise life choices, nutrition, social responsability/voluntary work, etc… have a place. I would love to read more about your plans!

    Wishing you a great birthday! I hope your thirties will be your best years so far 🙂

    1. Thanks Ann-Sofie! We should really get to talk about it! Your idea sounds wonderful and totally on track of what i am going towards too! And your background will obviously help, i think it’s just that psychology needs to be more holistic 😉

  4. Cet article est parfait et je m’y retrouve tellement! Une amie m’a envoyé le lien, elle est tombée dessus par hasard, et comme une coincidence, nous avions une discussion quelques heures avant sur ma vie et mes doutes. Cet article me conforte dans mes choix. Je ne vais pas étaler ma vie ici, bien que nous avons semblerait-il un caractère similaire et une philosophie de vie commune. Cependant si tu le souhaites, nous pouvons disctuer par un autre biais. Il est toujours bon de parler avec des personnes qui nous comprennent =) Merci pour ton article en tout cas!

    1. Merci à toi! Ton message me fait vraiment plaisir! Si tu veux, tu peux m’envoyer un mail via ma page contact pour discuter de ta vie 😉

      Bises

  5. Tout d’abord joyeux anniversaire.
    C’est vraiment inspirant de te lire car je suis encore à l’étape “perdue”, mais j’avance. Bonne continuation.

    1. Merci Tiphanya!! J’espère que tu trouveras les réponses à tes questions! bisous!

  6. Joyeux anniversaire avec (beaucoup de) retard! Tu es rayonnante sur les photos, ca donne le sourire.

  7. Bonjour

    Je voulais te faire part de mon enthousiasme à te lire!
    Moi qui viens d’avoir 2 fois 30 ans, je me sens si proche de ce que tu expliques si bien.
    Bravo pour le courage de faire ce que tu aimes sans leurs peurs qui empêchent de vivre tant d’autres.
    Bravo pour ce témoignage sans fard!
    Ps J’ai trouvé très intelligente ta démarche contre le palu: J’avais beaucoup étudié la question…sans vraiment trouver de solution aussi concluante 😉

    1. Merci beaucoup Aladine, cela me touche beaucoup! Bienvenue à toi, c’est un plaisir de te lire!

  8. Je découvre ton blog par l’intermédiaire de celui de Lili, “Au vert avec Lili”. J’ai lu ton dernier article, puis celui-là, puis ta présentation et je me suis dit : whaou. Beaucoup de choses me parlent. Beaucoup des sujets que tu abordes m’intéressent. Ton parcours, tes voyages, ta façon de voir les choses… c’est vraiment intéressant et, je suis sûre, enrichissant. Je me retrouve dans certaines choses. Notamment, ici, dans cet article, quand tu dis : “je suis longue à la détente”, “j’aime prendre mon temps”. J’ai mis beaucoup de temps à identifier ce côté de ma nature (je ne l’ai toujours pas totalement accepté). Dans ce monde où tout va vite et où, si on ne suit pas la cadence, on a l’impression de n’être pas efficace ou de rater des choses ou de ne pas être capable, c’est difficile de ne pas se culpabiliser.

    Alors, avant de continuer ma lecture, je voulais juste te dire que je suis heureuse d’avoir fait la découverte de ton espace. Et merci de partager avec nous 🙂

    1. Bonjour Marjolaine, je suis ravie de t’accueillir ici! Merci beaucoup pour ton commentaire, il me va droit au cœur!
      J’ai toujours été très lente, mais une fois que j’ai compris un truc, ensuite ça va vite. Cela n’est pas facile à assumer effectivement, dans ce monde où on nous pousse à toujours faire plus en moins de temps. Dès que je me sens pressée, cela m’angoisse!
      Mon ostéo m’a dit que c’est ptet parce que je suis arrivée avec une semaine de retard à la naissance! Quoi qu’il en soit, assumons! En plus, je suis certaine que l’on peut arriver à véhiculer une certaine tranquillité dans ce monde de brutes 😉
      A très vite par ici alors!

  9. Alors moi je surfe, à la recherche d’idées de meubles en palettes, tranquillement caché derrière mon écran, il peut rien m’arriver…
    Et là, Paf ! Voilà Emma et son blog…
    Ton partage sincère me touche. Au fil des pages, tu réveilles ce qui bouillonne en moi et me demande d’agir plus, d’aligner ma vie avec mon intériorité et mes valeurs.
    Vais-je débuter cette activité de massages qui me trotte dans la tête depuis 2 ans?
    Vais-je contacter les Colibris, ou Nature et Progrès, pour faire quelque chose de plus, avec les autres?
    Vais-je enfin installer mes toilettes sèches?
    Quoi qu’il en soit, ton “miroir” me bouscule, m’interpelle…
    Et dans cet article, tu donnes le coup de grâce à un pôv gars qui voulais juste faire des meubles en palettes, en décochant quelques moue et autres sourire radieux, directement au cœur. Faut pas faire çà ! Il y des garçons qui lisent les blogs ! 😉
    En tout cas MERCI…Merci pour ces articles profonds mais légers. Merci pour ta sincérité. Merci pour ton exemple inspirant. Merci pour cette en-Vie que tu réveilles.
    Et belle route à toi…

    1. Oh bah dis donc, tu m’a mis les larmes aux yeux avec votre commentaire! A moi de dire “mais faut pas faire ça!”. Je m’attendais pas à lire ça. Merci infiniment, cela me va droit au cœur de terminer l’année avec un commentaire pareil.
      J’ai juste envie de te dire de suivre ton cœur, si il te parle et que te l’entends, c’est déjà beaucoup plus que nombre d’entre nous! Alors fais lui confiance, et lance toi! 🙂
      Encore merci, j’en suis toute retournée!

      Bonne année à toi! Qu’elle t’apporte tout ce que tu désires!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu