Mes 13 petites graines du bonheur

Mes 13 petites graines du bonheur

Pour clôturer cette petite série d’articles sur le bonheur, j’ai fait une petite compilation des mes graines du bonheur, les ingrédients qui fonctionnent pour mon épanouissement personnel, et l’étendre aux autres !

 

Pour cela, je me suis inspirée du hors série du magazine Psychologies du mois de Juin, dédié à la question du bonheur. Il a croisé mon chemin alors que je terminais d’écrire ma série d’article, petite synchronie fort agréable. J’étais heureuse de voir que beaucoup de ce dont je vous ai parlé était développé, et cela m’a aidé à avoir une conception encore plus riche du bonheur. Je l’ai trouvé très bien fait et je vous conseille de le lire car il offre plein d’information, d’interviews et d’idées pratiques :).

Merci Camille de me l’avoir prêté !

13 graines

 

Prendre soin de soi

Prendre le temps, un peu chaque jour, pour soi-même. Pour méditer, pour se faire un soin, lire, jouer, danser ou peu importe du moment que cela nous fait plaisir !

 

Bien manger

On est ce que l’on mange ! Manger sain, partager, prendre le temps de préparer, permet de se sentir bien de l’intérieur. Réinventer votre cuisine, découvrez de nouvelles saveurs, éviter les stimulants, sucres et graisses saturées !

 

Faire du sport

L’activité sportive produit des endorphines, les hormones du bien-être, en plus de diminuer le stress et les tensions. Expulser le trop plein d’énergie pour éviter qu’elle s’accumule dans nos pensées et nous rendent dingue. Se tourner vers un sport qui nous passionne, avoir un peu de discipline, se lâcher.

 

accords-tolteques

 

Faire de son mieux

Laissons tomber le perfectionnisme, il est illusoire. Pour autant, cherchons à donner le meilleur de nous-même et à faire au mieux. Un juste milieu entre la fatigue d’une course sans fin et la frustration de l’inaction.

 

Être honnête

Cultiver la sincérité, envers les autres comme à soi-même, permet de voir les choses comme elles sont plutôt que de se trouver de fausses excuses et s’embrouiller la tête.

 

Pratiquer le positivisme

Considérer les choses comme positives et trouver le bon même dans les situations désagréables. Revoir son langage pour influencer notre réalité. Remarquer, valoriser et développer ses qualités, points forts et talents plutôt que de se focaliser sur les défauts et points faibles.

 

Vivre et comprendre ses émotions

Investiguer ses émotions, leur source, leur impact physique, apprendre à les détecter, se laisser les exprimer. Dénicher ses peurs et faire la paix avec soi-même et les autres. Se soutenir, se consoler et s’accompagner vers plus de sérénité.

Comprendre que le jugement est subjectif, que tout est affaire de projections et perceptions.

BE YOU

 

Accepter et lâcher prise

Ne plus s’acharner sur les choses que l’on ne contrôle pas ou plus, ne pas vivre dans le regret. Si c’est en notre pouvoir de changer une situation, agir ou accepter de ne pas le faire. Ne rien prendre pour acquis, tout est en mouvement constant. Suivre le cours de sa vie, librement.

 

Être reconnaissant

La gratitude permet de porter son attention sur le positif et les autres, plutôt que de rester centré sur le Moi et ce qu’il manque à nos vies. J’ai entamé il y a peu un exercice de remerciements quotidiens dès le réveil et à tout moment de la journée lorsque qu’il m’arrive des choses qui me font du bien.

 

Suivre son intuition et son cœur

Taire le bruit constant de nos pensées pour écouter ce que notre Moi intérieur nous chuchote. Se faire confiance car nous seuls savons ce qui nous anime. Pratiquer la méditation aide à aligner le mental sur le cœur, en apportant silence et sérénité.

dreams

 

Vivre en pleine conscience

Apprécier l’instant présent et les petites choses qui nous entourent, sans jugement ou avarice. S’émerveiller du monde qui nous entoure et porter son attention sur nos 5 sens.

 

Aimer et donner

Créer des liens avec les autres, chérir ses relations, et envoyer ses ondes du bonheur ! Donner du temps, avoir un geste désintéressé : être généreux stimule aussi l’émission d’endorphines !

 

RIRE !

Souriez, appréciez, riez ! Retrouver votre enfant intérieur et amusez-vous !

 

***

Et toi , as-tu tes propres commandements du bonheur ?

Pinterest - graines bonheur

Planet Addict

A 24 ans, j'ai plaqué mon CDI pour partir voyager. Un voyage qui m'a emmené plus loin que ce que je pensais : il m'a ouvert des portes pour suivre mes rêves, m'engager à adopter un mode de vie minimaliste et plus éthique, et élever ma conscience. Depuis 6 ans je partage mon cheminement et mes changements d'habitudes de vie avec vous, en espérant planter des graines !

Cet article a 4 commentaires

  1. Article très sympa … on sait ce qui nous fait du bien mais on l’oublie souvent dans le tumulte de la vie active . Merci pour ce blog très serein et positif 🙂
    Stephanie

  2. Bonjour et merci pour tes partages. Ce sont des clés pourl’harmonie et suivre son chemin. Pour te remercier je voudrais partager avec toi cette pensée du grand Tierno Bokar, maitre de l’immense ecrivain Hampâté Ba . Cest une métaphore sur les vibrations que lon envoie dans l’univers et de ce qui nous revient en fonction, mais pas seulement. Tierno disait donc que dans les pensées et dans le coeur de chacun d’entre nous il y avait des espaces ou logeaient des oiseaux blancs et d’autres pour des oiseaux noirs. Les oiseaux blancs étaient joie, bonté ,bienveillance, gratitude, souhaits de bonheur et espérance. Les oiseaux noirs etaient colère, orgueil, avarice, envie, mepris et haine. Tierno disait que si même à celui qui se disait son pire ennemi on n envoyait pas de mauvaises pensées et donc on ne libérait pas d’oiseau noir, on ne laissait pas de place vide pour recevoir l’oiseau noir que notre bon ennemi nous aurait envoyé. Ainsi cette pensée negative ne pouvait pas trouver sa place en nous et se loger dans notre esprit et dans notre coeur. L’oiseau finirait inmanquablement par revenir vers son expéditeur. je conseille la chaleur reconfortante et la clarvoyance de ces grands maitres du livre de Hampâté Ba sur Tierno Bokar et son destin singulier.
    Voilà, c’est une de mes graines d’harmonie, bien à toi , en soeur avec toi sur ta route du bonheur,
    Émilie

    1. Merci Emilie pour cette belle image, c’est toujours un bon réconfort 🙂
      Belle route à toi aussi <3

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu