Les sacs éco-responsables Bhallot – Interview + Concours !

Sacs éco-responsables Bhallot
La mode éco-responsable foisonne. Nouvelles marques, nouvelles pratiques, que du positif mais on se pose parfois la question de la démarche, du greenwashing, de l’opportunisme. Cette semaine, je vous emmène faire un tour chez Bhallot, marque de sacs éco-responsables en toile de jute. Jean-Baptiste, co-fondateur, répond à mes questions + vous fait généreusement gagner un sac !

Depuis plus de 4 ans que je blogue, je vois à quel point l’offre de produits éthiques, écologiques et saines se développe. D’abord l’alimentation, puis les cosmétiques, c’est aujourd’hui la mode qui est sous le feu des projecteurs. L’année dernière, je réalisais un guide sur la mode éco-responsable, et j’avais trouvé quelques marques mais c’était encore un peu léger. 1 an plus tard, ça pousse de tous les côtés ! Oui, mais… c’est souvent cher. Et donc à ce moment se pose la question de l’intégrité de la marque, si la démarche est vraiment responsable ou si c’est juste du business.

En terme de mode, un bon moyen de s’y retrouver est de repérer les marques qui nous plaisent, questionner leur modèle et ensuite avec ses quelques marques référentes où on peut y aller les yeux fermés. C’est ce que je vous propose aujourd’hui avec Bhallot !

Je fais pas mal de veille sur les marques, et celle-ci a attiré mon œil parce qu’elle propose des sacs. Et les sacs éco-responsables, c’est encore un peu difficile à trouver. Je vous laisse donc avec l’interview de Jean-Baptiste, qui vous expliquera mieux que moi de quoi il en retourne !

 

Jean-Baptiste, qui est derrière Bhallot et comment l’idée est-elle venue ? 

Derrière Bhallot : Guillaume , ingénieur textile et Jean-baptiste, ingénieur généraliste. Nous sommes parti au Bangladesh pour travailler pour une association française au Bangladesh (Gold of bengal), Le But ? Trouver un nouveau débouché à la filière jute. Faire autre chose que des sacs à patates, sacs à café.

On a travaillé 2 ans complètement immergés dans la culture Bengali où l’on a appris la langue, les mœurs et beaucoup de choses sur “l’or du bengal” (la fibre de jute).

L’idée est née las bas : en cherchant de nouveaux débouchés on a rencontré des coopératives de commerce équitable. Nous avions compris que si on arrivait à faire un produit en jute “stylé” avec eux, on pourrait faire un produit 100% fait au Bangladesh en commerce équitable. Une façon pour nous de redonner une autre image du Bangladesh, une image plus inspirante que celle qu’on entend dans les médias.
1x1.trans - Les sacs éco-responsables Bhallot - Interview + Concours !

 

Quelles sont les garanties environnementales de vos sacs éco-responsables ?

Le jute, ça consomme beaucoup moins d’eau que le coton et ça pousse naturellement ! En plus, la fibre est “brute” après la filature et le tissage, il y a très peu de traitement contrairement au coton.
Presque pas besoin de pesticide. Presque… on sait qu’on est pas loin de la certification bio. C’est pour cela que l’on avait promis si on arrivait à 400% de l’objectif on essayerait de monter une coopératives d’agriculteurs bio. Aujourd’hui, c’est ce qu’on essaie de faire avec une des coopératives avec qui on travaille, ils ont des champs à disposition.

Pour les teintures, c’est plus compliqué. On utilise des teintures chimiques car nous avons essayé les teintures végétales mais elles ne tiennent pas. Il faut qu’on trouve le bon fixateur et on continue les recherches. En attendant, on a décidé de partir sur des teintures chimiques mais du même coloris que les teintures végétales, de façon à pouvoir switcher facilement.

Le cuir quant à lui est tanné avec des végétaux, garantis “chrome free”, donc sans métaux lourd. En plus, la tannerie retraite les eaux avant de les rejeter.

 

Pourquoi avoir choisi de produire au Bangladesh ?

Parce que d’un coté, on a une ressource naturelle très résistante et écologique et de l’autre, il y a des artisans au savoir-faire incroyable. Du coup, on sait dit que si on arrivait à mixer savoir-faire et ressource naturelle du pays on pouvait faire quelque chose de grand. Les coopératives sont certifiées commerce équitable par le label World Fair Trade Organization (WFTO) et leur modèle est très intéressant ! Droit syndical, congés, décentralisation des productions dans les campagnes etc…

L’idée c’est vraiment de réussir à faire un sac qui soit fait de la graine jusqu’au sac entièrement au Bangladesh.

 

Comment est réparti le prix d’un sac Bhallot ?

On nous interroge beaucoup sur les prix des sacs et il y a un certain a priori sur le fait que l’on fait du “greenwashing” et que l’on s’en met plein les poches 😉 Or, forcément ce n’est pas juste. On essaie de faire des produits durables avec des matériaux de qualité et des bonnes finitions + fait par des artisans qui sont bien revalorisés. Forcément cela à un coût !

Et ce qu’il faut bien comprendre que lorsqu’on achète un sac Bhallot, c’est pour la durée. Peut-être vaut-il mieux acheter un sac à 80€ pour 5 ans qu’un sac à 25€ tous les ans… Pour être transparent, nous avons fait un article qui décrit la répartition des coûts de nos sacs Bhallot.

 

Quelles initiatives soutenez-vous à travers votre projet ?

Les coopératives ont de nombreux programmes notamment :
>> L’entrepreneuriat féminin : les coopératives sont parties du constat que souvent les femmes doivent rester autour de chez elles et de s’occuper de leur maison. Donc les coopératives ont décidé de leur installer des machines de production (souvent des métiers à tisser) pour qu’elles puissent tisser de chez elles quand elles ont le temps. Ainsi, elles ont un salaire et une indépendance financière vis à vis de leur famille et de leur mari.
>> Lutte de l’exode rural : Le Bangladesh est en pleine croissance et en pleine industrialisation donc forcément il y a un exode rural qui se créé pour aller chercher du travail dans les zones industrialisés (souvent les périphérie des villes) et le problème c’est que cella créé des bidonvilles. Or la coopérative à réparti ces unités de production dans des villages, ainsi chaque village à son propre savoir-faire.
Voici un article sur PositiVR il résume assez bien le concept.
1x1.trans - Les sacs éco-responsables Bhallot - Interview + Concours !

 

Je sais pas vous, mais moi je trouve leurs modèles assez chouettes ! En plus, il y a des modèles complètement véganes et d’autres avec quelques pièces de cuir. Parce que rappelons que souvent, les articles de mode “végane” n’ont pas toute une dimension éco-responsable et dans de nombreux cas ils sont fabriqués à partir de plastiques et donc de pétrole. Ici, on a une VRAIE alternative, sans plastique, avec une matière redoutablement résistante.

Il y a toutes sortes de sacs, du sac à dos au sac week-end. D’ailleurs, ils ont lancé les pré-commandes pour le nouveau sac cabas, disponible en 100% naturel ou en cuir.

>> Par ici pour les pré-commandes, avec un tarif préférentiel jusqu’au 10 juin !

Et cerise sur le gâteau, un exemplaire du sac en version végane est à gagner grâce au concours !

** CONCOURS **

1x1.trans - Les sacs éco-responsables Bhallot - Interview + Concours !

 

Pour fêter l’arrivée de l’été, Guillaume et Jean-Baptiste offrent un sac cabas 100% naturel ! Compagnon idéal pour la ville comme la plage !

Conditions de participation

Laisser un commentaire à cet article en précisant si vous préférez le modèle bleu ou le modèle rouge en consultant le site de Bhallot.
Likerla page du blog
Liker la page de Bhallot
Partager ce concours pour faire connaître ces superbes sacs éco-responsables !

+ Une chance supplémentaire si vous commentez le post sur ma page Facebook !

Le concours dure du mercredi 29 mai au dimanche 2 juin. Le ou la gagnant.e sera tiré.e au sort le 3 Juin au soir !

Le concours est terminé et la gagnante est Sandrine ! Bravo à elle !

Crédits photo : toutes les photos de cet articles sont la propriété de Bhallot.

***

Et toi, quel est ton modèle Bhallot préféré ?

1x1.trans - Les sacs éco-responsables Bhallot - Interview + Concours ! Rendez-vous sur Hellocoton !

1x1.trans - Les sacs éco-responsables Bhallot - Interview + Concours !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *