Mon petit défi de créativité du printemps!

Je n’ai jamais été du genre créative pratique. Faire des choses de mes mains, avoir de l’imagination, dessiner, créer, sont toujours des choses qui m’ont intrigué mais je n’ai jamais su par où commencer. Voyez-vous, je suis plutôt du genre cérébrale, à réfléchir 100 fois avant d’agir, à peser le pour et le contre, tout comparer avant de me décider, et cela m’a longtemps frustré. A présent, j’ai décidé de me jeter à l’eau à travers un défi de printemps car assez réfléchi : Action ! 🙂

 

Certes, ce n’est pas encore tout à fait le printemps, et ce ne sont pas mes amis du Québec qui vous diront le contraire. Et puis dans les Caraïbes, ça n’existe pas vraiment (oui, c’est pas cool, pardon ;)…) ! Néanmoins, j’anticipe un peu car depuis quelques temps, l’envie d’être plus créative bouillonne en moi et je me suis dit que mettre ça sur le dos du printemps serait une belle image. On sort de l’hiver, ça bourgeonne, ça papillonne, ça fleurit, oui ça y correspond bien !

image

 

La créativité est partout

Dès que l’on cherche à faire les choses un peu différemment, on doit faire preuve d’imagination. J’ai commencé à flirter avec la créativité lorsque j’ai décidé de changer mon alimentation et de réduire mes déchets, et depuis que je suis dans le monde du blogging, je découvre tout un tas de ressources fascinantes !

J’ai testé de somptueuses recettes véganes de mon amie Lili de Au Vert avec Lili (Anciennement Lili’s Kitchen), bavé devant les belles créations cosmétiques (entre autres) d’Ophélie de Antigone 21, admiré les écos défis que se lance chaque mois Natasha de échos verts, et crié eureka en lisant le livre Zero Waste de Béa Johnson !

J’ai également découvert le blog Ecoloquest, qui a été le premier à titiller ma curiosité, Stéphanie nous partageant des articles « 10 façons de recycler » où elle nous fait une belle sélection de ce qu’elle trouve sur la toile. Rouleaux de papier toilette, boîtes de conserves ou d’œufs et encore boîtes de céréales sont très facilement transformables, donnant parfois naissance à de vraies œuvres d’arts !

Le blog Idécologie aussi m’a beaucoup plu par sa simplicité et sa touche d’humour pour transmettre des idées de réduction et de transformation de déchets accessibles à tous. 

 

menagezvous

 

Plus récemment, j’ai découvert le blog de Clémentine la mandarine, qui m’a tout de suite séduit par son originalité. Créations écolos, Diy, challenges en tout genre, ça pétille !

 

Quand la créativité devient nécessaire

À Montréal, premier QG du blog, j’avais une bonne base pour manger sainement, composter grâce au ramassage collectif, et tester quelques recettes de cosmétiques maison.

Oui mais voilà, à mon arrivée à Cozumel : pas de compostage collectif, pas de recyclage, pas de bouffe ultra saine, peu d’ingrédients bios, pas grand chose à se mettre sur le dos, un stock de produits de beauté maison limité, une conscience environnementale peu développée, beaucoup trop de plastique, bref on repart un peu à zéro! En matière d’écologie, pas facile de perdre ses repères ! La claque…

image

La tonne de déchets des fonds marins de Cozumel

 

J’étais un peu désespérée et j’ai commençais à me plier un peu en me disant « ben c’est comme ça« . Mais ma conscience m’a vite rattrapée. J’ai tout de même des petites graines d’espoir autour de moi et puisque l’île ne me laisse pas encore partir, c’est l’occasion d’essayer des choses nouvelles. On l’achève pas facilement cette Planet Addict !

Je n’ai eu besoin d’aller bien loin car en ouvrant les yeux, j’ai une bonne matière d’inspiration sous le nez! De la rencontre d’un gourou de la permaculture, de mes amis basques qui m’ont initié à faire des meubles en palettes ou de mes amis locaux qui créent des objets à partir de matières recyclées, à ma participation à un challenge de Noël pour proposer des cadeaux écolos faits maison,  j’ai réalisé qu’il y avait du potentiel !

image

 

Rien ne se jette, tout se recycle!

En plus du côté ludique, j’ai constaté que la création s’inscrivait complètement dans ma vision écologique et économique de la vie : repenser notre façon de consommer et lutter contre les déchets.

Avant, on ne jetait pas à tout va et on prenait soin de nos affaires. On n’avait pas de produits à usage unique et d’obsolescence programmée. Mais ça, c’était avant.

Aujourd’hui, notre vie est pleine de petits gadgets plus ou moins utiles, notre quotidien rempli de produits sensés nous faciliter la vie, mais nous laissent avec des tonnes de déchets sur les bras, et un porte monnaie au régime.

stroy of stuff

Story of stuff – Annie Léonard

Et si au lieu de jeter, on donnait un nouvel usage ? Si au lieu d’acheter, on créait avec ce que l’on a sous la main ? Peut-on faire du neuf avec de l’ancien ? Peut-on être minimaliste et écolo sans mettre de côté l’esthétique et tomber dans le cliché du hippie au bonnet péruvien (je n’ai rien contre hein !). Et si on revenait un peu aux bases simples ? 

 

Mon défi de Printemps

Durant les semaines à venir, je vais vous présenter les personnes créatives de mon entourage, me retrousser les manches et créer à partir de mes déchets (et ceux des autres), parler compostage et recyclage de matières organiques et textiles, visiter des déchetteries, mettre en avant le nouveau modèle économique qui est en train de prendre forme, proposer des petites recettes faciles et peut-être encore quelques surprises…

palettes

 

Et pour me mettre au pied du mur, pendant ce mois de mars je ne vais rien jeter et je vais tenter de trouver une utilisation pour tout! Que ce soit réutiliser, créer ou transformer, les neurones vont chauffer !

C’est un challenge de taille et d’avance je me doute que certaines choses vont me rester sur les bras, mais cela va m’obliger à trouver de nouvelles idées. Je ne cherche pas la perfection, mais justement de voir si je peux tout simplement éliminer ce qu’il me reste et où se trouvent les plus grosses difficultés.

 

Comment peux-tu contribuer ?

Rendre ce blog plus participatif est quelque chose qui me trotte dans la tête depuis un moment. Je ne suis pas encore suffisamment imaginative pour trouver une façon de faire qui soit ludique sans pour autant tomber dans ce qui ce fait déjà du côté de mes amies blogueuses.

Toujours est-il que tout au long de mon défi, qui durera pendant cette saison de printemps, je vous invite à partager idées, ressources,  inspirations et vos propres créations sur ma page Facebook. Je posterais régulièrement mes dernières trouvailles et mes interrogations, parce que oui je vais avoir des moments de page blanche et je suis certaine que vous pourrez m’aider à solutionner bien des blocages! Alors je compte sur vous et je reste ouverte à toute suggestion !

image

 Qui m’aiment me suivent ! 🙂

 

***

Je rêve d’économie circulaire, où les déchets sont des ressources… Alors, c’est parti !!

Et toi, ça te dit de pousser un peu ta créativité ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *