Je suis devenue… conseillère en symptothermie

You are currently viewing Je suis devenue… conseillère en symptothermie

Je pratique la symptothermie pour l’observation de mon cycle et ma contraception depuis plus de 6 ans. L’année dernière, j’ai décidé de me former pour accompagner d’autres femmes sur ce chemin. C’est désormais officiel : je suis conseillère en symptothermie ^^

Qu’est-ce que la symptothermie ?

La symptothermie est une méthode d’observation du cycle à partir d’indices corporels : la température et la glaire cervicale. Ces 2 indicateurs évoluent au cours du cycle et permettent d’identifier les phases de fertilités et d’infertilité de manière très précise et fiable.

La symptothermie est donc utile pour s’observer, pour concevoir un bébé mais aussi pour avoir une contraception 100% naturelle, respectueuse du corps et sans effets secondaires.

Comment fonctionne la symptothermie ?

Pour comprendre comment fonctionne la symptothermie, il faut comprendre comment fonctionne le cycle. De façon simplifiée, je divise le cycle en 2 parties : avant et après l’ovulation.

  • En phase préovulatoire, c’est à dire des règles à l’ovulation : la température corporelle est basse sous l’action des œstrogènes qui stimulent les ovaires en vue de produire des follicules. Cette hormone va aussi favoriser la sécrétion de glaire cervicale, qui est produite au niveau du col de l’utérus.
    Cette substance est parfois appelée “pertes blanches”. En réalité, c’est ce qui rend le PH du vagin basique et accueillant pour les spermatozoïdes. Le PH vaginal est autrement acide, ce qui a tendance à tuer ces derniers.
    La glaire cervicale est un élixir de vie pour les spermatozoïdes. En son absence, ils meurent au bout de 3h. En sa présence, il peuvent vivre jusqu’à 7 jours !
    Et donc cette glaire cervicale va changer d’aspect pour devenir de plus en plus transparente et étirable à l’approche de l’ovulation.
  • En phase post-ovulatoire, c’est à dire de l’ovulation aux règles : la température va augmenter sous l’action de la progestérone qui est libérée par l’enveloppe folliculaire qui a relâché l’ovule. Cette enveloppe va se dégrader et acidifier la glaire cervicale qui devient épaisse et bouche le col de l’utérus. Si aucune grossesse n’est identifiée, les hormones vont chuter, ainsi que la température, ce qui va provoquer les règles. Et on repart pour un tour !

Avec la symptothermie, nous allons donc observer la progression de la glaire cervicale et identifier le jour de bascule de qualité, qu’on appelle Jour Sommet. On va combiner cette observation avec l’identification d’une montée de température entre 0,05 et 0,2° minimum pour valider que l’ovulation a eu lieu.

De là, on sait préciser ses phases fertiles et infertiles.

cyclogramme-symptothermie

Est-ce que la sympthotermie est fiable ?

Oui ! C’est une méthode scientifique approuvée par l’OMS. Attention, on parle bien d’observation du corps et non d’un calcul prédictif qui lui n’est pas fiable.

Voici un tableau sur l’efficacité contraceptives des méthodes :

fiabilite-symptothermie

En symptothermie, on ne parle pas vraiment d’efficacité théorique, car on est tout de suite dans la pratique. L’efficacité dépend de 2 choses :

  • La fiabilité des observations : il faut maîtriser l’observation de la glaire et de la température avant d’utiliser pleinement la méthode
  • Le comportement en terme de rapports sexuels : chaque couple est libre de choisir d’avoir des rapports ou non en phases fertiles, mais aussi de prendre des risques en connaissance de cause.

Pourquoi je suis devenue conseillère en symptothermie ?

Premièrement parce que ça me passionne. Le cycle me fascine et je souhaite que les femmes puissent connaître cette méthode naturelle qui change des vies !

Ensuite, parce que j’ai senti l’envie de transmettre. D’accompagner d’autres femmes sur ce chemin qui est certes libérateur, mais qui amène de nouvelles questions sur soi, sa féminité, sa sexualité.

Enfin, parce que j’ai moi-même eu des difficultés au démarrage. J’ai fait des erreurs, j’ai eu des questions, qui je sais sont communes. J’ai donc envie de faciliter la pratique en aidant les femmes à passer outre leurs craintes et difficultés.

Et cela m’épanouit ! J’ai déjà accompagné plus de 25 femmes en l’espace de 6 mois !

J’ai été formée par la Fondation Symptotherm.

emma-symptothermie

Comment démarrer avec moi ?

Tu as toujours le choix de pratiquer seule ou en étant accompagnée. Maintenant, je ne te cache pas qu’un suivi est ce qui va te permettre d’apprendre plus vite et mieux. Quoi qu’il en soit, il faut 6 mois / 6 cycles d’apprentissage avant de pouvoir pratiquer pleinement. Cela peut varier d’une personne à l’autre en fonction de la facilité d’observation et du cycle.

Si tu veux démarrer ou en savoir plus, plusieurs options s’offrent à toi :

formation-symptothermie

Et toi, comment gères-tu ta contraception ?

Pin-symptothermie

Planet Addict

A 24 ans, j'ai plaqué mon CDI pour partir voyager. Un voyage qui m'a emmené plus loin que ce que je pensais : il m'a ouvert des portes pour suivre mes rêves, m'engager à adopter un mode de vie minimaliste et plus éthique, et élever ma conscience. Depuis 6 ans je partage mon cheminement et mes changements d'habitudes de vie avec vous, en espérant planter des graines !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.