Comment faire sa crème solaire maison ?

Comment faire sa crème solaire maison ?

Les beaux jours arrivent, les premiers rayons de soleil pointent le bout de leur nez, et après un hiver d’hibernation (enfin pas pour moi 😉 ), on a juste envie de prendre son bain de chaleur. Oui mais attention ! Qui dit soleil dit protection… mais la crème solaire a des impacts dangereux pour la santé et l’environnement (et oui, elle aussi !). Alors pourquoi pas tenter de la faire soi même ? *2 Recettes Inside*

Sur le même sujet :

Pourquoi faire attention au soleil ?

Chez nous occidentaux, bronzage rime avec beauté. Certes, mais cela peut aussi rimer avec cancer si on ne fait pas attention !

Aujourd’hui, on le sait : les rayons UV peuvent être dangereux pour la peau. Avec les UVA qui engendrent le vieillissement prématuré de la peau et les UVB qui causent les coups de soleil car ils pénètrent la peau, on sait que l’on risque des dommages irréversibles si on ne fait pas attention et que notre capital soleil se réduit à mesure que le temps passe.

On ne s’en rend pas toujours compte car nous ne sommes pas tous concernés par les coups de soleils, il y a certains types de peau, plus clairs, qui sont plus sensibles que d’autres et qu’il faut plus protéger. Mais ce n’est pas parce qu’on ne marque pas que cela ne nous affecte pas !

Il y a quelques temps, cette vidéo tournait sur les réseaux sociaux pour montrer les conséquences du soleil sur la peau, invisibles à l’œil nu. C’est pas très beau à voir !

Coucher de soleil Nouvelle Zélande

Et je n’aborde même pas le sujet des séances de bronzage en salle, qui ont aussi fait leurs preuves en matière de dangers pour la peau.

En revanche, ne diabolisons pas le soleil pour autant ! Une exposition régulière et raisonnée, en tendant vers un bronzage graduel sans brûlures, est bénéfique car elle nous procure la fameuse vitamine D essentielle à notre organisme.

La vitamine D aide à solidifier les os (en fixant le calcium et le phosphore) et protège contre de nombreuses maladies cardiovasculaires et inflammatoires. On peut donc s’exposer 10-15 minutes sans protection sans grand danger. De plus, le soleil nous fourni de l’énergie et est bon pour le moral !

Se protéger avec de la crème solaire : ce qu’il faut savoir

Se protéger est primordial, même si on est à l’ombre ou sous un gros nuage car les UV se réfléchissent sur d’autres surfaces et traversent les nuages.

Selon le type de peau, il nous faudra une protection plus ou moins forte et remettre de la crème toutes les deux heures environ. Mais attention ! Ne nous faisons plus avoir par les indices FPS (facteur de protection solaire), car c’est un critère trompeur. Au delà d’un FPS de 30, la protection supplémentaire est relativement faible :

Un FPS de 15 bloque 93% des rayons UVB

Un FPS de 30 bloque 97% des rayons UVB

Un FPS de 50 bloque 98% des rayons UVB

Autrement dit, tout ce qui est vendu comme étant au dessus de 50, c’est purement du marketing. On pense acheter une protection plus forte, ce qui nous incite à nous sur-exposer, alors que c’est une fausse impression…

Hormis ça, connaissez-vous les impacts sanitaires et environnementaux de la crème solaire ?

Les crèmes solaires du commerce sont pour la plupart nocives pour la santé : on retrouve nos chers perturbateurs endocriniens et cancérigènes. Échapper à un cancer pour s’exposer à un autre, c’est pas très sympa tout ça…

De plus, elles polluent les océans, endommageant le corail, intoxiquant les espèces marines et déséquilibrant l’écosystème marin ! Le corail, je vous en parler ici, c’est un élément essentiel dans l’alimentation et l’habitation de la vie marine. Quant au phytoplancton, il constitue la base de la chaîne alimentaire et produit une grande partie de l’oxygène consommée par les êtres vivants !

Avec entre 6 000 et 25 000 tonnes de crème solaire diffusés dans les océans chaque année selon les sources, vous imaginez les dégâts ! Donc évitons de se tartiner juste avant de nager dans la mesure du possible, sachant que même si la crème est résistante à l’eau, il faudra s’en remettre à la sortie.

Et une note spéciale pour les plongeurs et les “snorkeleurs” qui nagent directement au dessus des récifs coralliens. En tant que plongeuse, j’y mets un point d’honneur !

Philippines plage

Diminuer l’exposition abusive

Le premier réflexe devrait être de limiter son exposition, pour limiter le danger des UV et la nécessité d’appliquer des tartines de crème. Cessons de passer des heures au soleil, pour avoir un beau bronzage rapide et rendre jaloux ses copains/copines. Alors oui, je sais c’est pas drôle. Avec un teint hâlé, on a meilleure mine, on se trouve plus beau, cela nous donne un sentiment de vacances…

Ceci dit, le critère beauté est vraiment subjectif. Je me souviens de mon voyage en Asie, où l’on était très surprises de voir que les produits de beauté avaient des agents blanchissants. Pourquoi ? Ben parce que les orientaux veulent être comme nous. Blancs. C’est toujours la même histoire, on veut toujours ce qu’on a pas.

Donc oui, être bronzé chez nous c’est joli, mais au point de mettre sa santé en danger, peut être pas! En dehors du quart d’heure Vitamine D, il faut éviter les heures où le soleil tape le plus, c’est à dire entre 12h et 16h (on ne le répètera jamais assez), se protéger d’un parasol, d’un chapeau, d’un pareo voire d’un t-shirt pour la baignade (en particulier le snorkeling), et se mettre à l’ombre.

Moi qui avant adorait faire la carpe en plein soleil, et bien depuis que je suis dans les caraïbes, je fuis les heures chaudes et je recherche toujours l’ombre car je sens que ma peau ne supportera pas.

Crème solaire : marques bio et recettes maison

Heureusement, les marques se mettent à proposer des alternatives bio et non toxiques, utilisant des filtres minéraux naturels. Les plus courants, sont l’oxyde de zinc et le dioxyde de titane. Ce dernier présenterait plus de risques pour la santé et l’environnement que son homologue, notamment il est suspecté d’être cancérogène. C’est pourquoi je préfère me tourner vers l’oxyde de zinc.

Pour choisir sa crème solaire, il faut donc s’assurer de l’absence des substances toxiques citées plus haut, de dioxyde de titane (on trouve malheureusement des produits bio qui en utilisent), et de nanoparticules.

Les nanoparticules sont des particules très fines, grâce auxquelles les filtres UV agissent efficacement mais n’ont pas d’effet blanchissant (ne laissent pas de traces sur la peau), et sont absorbés par la peau et nocifs pour les organismes aquatiques. Les nanoparticules sont normalement dorénavant interdites par les labels bio, notamment Ecocert.

Les crèmes à base de filtres minéraux sans nanoparticules sont plus épaisses et plus blanches à l’application : c’est comme ça qu’on protège, sorry ! Le vrai seul inconvénient que j’y vois est que ces crèmes sont plus chères et je comprends que ce ne soit pas le premier choix (même si la prévention santé devrait passer en priorité). Bon c’est vrai, l’emballage plastique me chagrine aussi !

Creme-solaire

Au Canada, j’ai découvert la marque Badger que je m’étais procuré et qui fonctionne très bien.

Mise à jour
Depuis l’écriture de cet article, on trouve de plus en plus de crèmes solaires bio sur le marché. Nombreuses tout de même utilisent du dioxyde de titane.
Vous pouvez trouver des produits solaires bio sur Mademoiselle Bio ou sur Nuoo où vous aurez plus de choix de marques. Notamment, la marque Madara propose une crème solaire bio avec de l’oxyde de zinc.

Sinon, on peut toujours tester la crème solaire fait maison ! Pour cela, il faut des ingrédients ayant des indices de protection solaire et des textures qui se marient bien ensemble.

Voir les IP des huiles ici

Pour l’occasion, je vous partage non pas une, mais 2 recettes ! Une crème solaire que j’ai testé il y a 6 mois et dont j’ai été très contente, et une lotion solaire de mon amie aromathérapeute Vanessa (qui m’a déjà filé un coup de main pour mon DIY de Noël, vous vous rappelez?).

Notes :

* Il est important de s’assurer que l’oxyde de zinc ne contienne pas de nanoparticules !

* Le FPS est difficile à mesurer dans les recettes maison, et l’efficacité variable selon le type de peau. Dans ces recettes, on obtient une bonne protection mais il est primordial de faire preuve de précaution et d’être également modéré dans ses expositions au soleil (durée et heures). Par ailleurs, il faut bien ré-appliquer votre crème toutes les 2 heures et après la baignade !

* Veillez à ne pas utiliser d’huiles essentielles photosensibles, telles que les agrumes !

Et après le soleil ? Je n’ai pas de recettes car j’applique simplement deux produits au choix après une exposition prolongée pour nourrir et apaiser la peau: du beurre de karité ou de l’aloe vera !

Voir mon article sur les produits solaires.

Mise à jour :
Il semblerait que l’oxyde de zinc présente également des effets nocifs sur les organismes marins. Quoi qu’il en soit, désormais je n’applique plus (dans la mesure du possible), de crème sur la peau avant de me baigner. Pourquoi ? Pour éviter de potentiellement intoxiquer le milieu marin et parce que même l’huile en elle-même entraîne une perturbation de la tension de l’eau et perturbe l’écosystème.

N’oubliez pas de limiter votre exposition, surtout aux heures chaudes, de vous protéger la tête, et de privilégier l’application de crème APRES la baignade. On peut utiliser des T-shirt anti-UV pour se protéger dans l’eau si on se baigne longtemps.

 ***

Et toi, comment te protèges-tu du soleil ?

Pinterest - crème solaire  Pinterest-creme-solaire-recettePinterest-baume-solaire

Planet Addict

Blog Voyage et Écologie autour du monde d'une globetrotteuse soucieuse de trouver des solutions pour préserver la planète par les gestes du quotidien. Rejoignez-moi sur mon profil: Google+

Cet article a 160 commentaires

  1. Article super intéressant 🙂 Je me suis souvent dit que je devrais passer à de la crème solaire qui serait ni nocive pour ma santé, ni pour celle de la planète ; mais sans savoir par où commencer. Chouette argumentation (pour ceux qui ne seraient pas convaincus ! ^^) et bonnes informations.
    Perso, pour un voyage au long cours, c’est difficile de trouver sur place tous les produits et de fabriquer ça sur les routes (même si je suis bien tentée d’essayer un jour de faire l’une de ces recettes moi-même !). Mais les marques bio sont déjà une bonne alternative qui n’est pas difficile à mettre en place.
    Un plaisir de te lire, comme toujours, même si je prends rarement le temps de venir te remercier dans les commentaires 🙂 Un grand bonjour de Belgique où nous nous posons pour 1 ou 2 semaines avant de repartir sur les routes !

    1. Merci Amandine!
      Quel plaisir de te lire! Effectivement on trouve pas toujours tous les ingrédients, mais pourquoi pas emporter une huile de pépins de framboises ou de graines de carotte qui ont des IP assez forts! Un ami vient aussi de me parler aussi du Roucou ou Urucu qui existe en Amérique Latine et les tropiques et qui, mélangé à de l’huile de coco, fonctionnerait aussi très bien!

      1. Bonjour. Svp avez vous d’autres actualités sur les crèmes de nos jours. Il semble que les mentalités ont changé et que les substances nocives soient plus détaillées. Les indices sont plus importants volontairement pour des peaux très fragiles. Est ce que les recettes sont adaptées à ces cas particuliers. Merci bcp 🙂

  2. Super article Docteur! 🙂 Comme toujours! Un sujet qui me touche particulièrement et je ne suis certainement pas ma seule!
    Je suis devenue une grande adapte de la crème solaire depuis quelques années et je ne réalisais pas à quel point c’était nocif pour la vie marine, en tant que plongeuse aussi 😉 je me dois de réagir! Je t’avoue que n’aime pas trop les crèmes épaisses et blanches qui nous font ressembler à des zombies..Dis-moi, la crème que tu as fabriqué était comment ? J’imagine que l’huile de pépin de framboise est une alternative? Ou alors j’ai vu que pour compenser l’effet blanchissant certaines crèmes étaient teintées, comme du fond de teint..qu’en pense-tu? Gros bisous ! Miss u!

    1. Merci!! Oui la crème solaire est un vrai désastre pour la vie aquatique. C’est clair que le côté bonhomme de neige est pas terrible. Ma crème était pas trop blanche, et celle de Vanessa, comme c’est une lotion cela pénètre plus facilement et laisse moins de traces. Mais bon ces crèmes sont faites pour laisser un film car c’est ce qui fait la protection. Sinon, effectivement je pense que l’huile de pépins de framboises ou de graines de carottes pourrait être une bonne solution! Faut essayer!
      Bisous ma belle, merci de ton intérêt 🙂

  3. Bonjour, tout d’abord merci beaucoup pour cet article qui m’a appris énormément de choses sur la crème solaire! Je suis intéressée par l’idée de fabriquer ma crème moi-même, cependant une question me turlupine : je dois me protéger la peau toute l’année, je ne peux pas sortir sans protection, y compris pour aller travailler, est-ce qu’une crème fabriquée maison est compatible avec ce genre de contrainte (je pense entre autres à la grasse contenue dans les ingrédients qui n’est peut-être pas idéale pour les vêtements)? Sachant qu’en plus je ne m’expose jamais et donc évite les plages… Encore merci, Alice.

    1. Merci beaucoup Alice! Je ne suis pas experte mais tu peux sans doute essayer de n’utiliser que l’huile de coco dans les recettes (à la place de l’olive et le jojoba) car c’est une huile sèche. Sinon il faudrait regarder du côté de l’huile de pépins de framboises ou de graines de carottes, mais je ne sais pas de quelle type d’huile il s’agit, car je les ai découvertes en faisant mes recherches pour l’article!

  4. Merci pour cet article si complet ! Pour cette année j’ai acheté une crème solaire bio mais je vais garder la recette pour la prochaine fois ;).

    Pour l’après-soleil j’ai fait une recette que j’ai vu dans le blog “Become bio” (à la fin de l’article) avec du beurre de karité, gel d’aloé véra et macérat de carotte : http://becomebio.over-blog.com/article-faire-son-macerat-ou-huile-de-carotte-un-jeu-d-enfant-49391011.html

    Voici le résultat, j’adore ! https://instagram.com/p/2nSQDYkbZ7/?taken-by=melomanat

    A bientôt !

    1. Merci Natalia! J’ai regardé ton après soleil il a l’air très sympa! Ça rend très bien!
      Tu me diras si tu testes une recette maison ce que ça donne!
      A bientôt!

  5. C’est sûr que les crèmes solaires sont ultra polluantes.

    En plus ça pue et on en sent bien l’odeur quand on se baigne en Août alors qu’en ce moment pas de problème.
    D’ailleurs, il est quasi-impossible de faire disparaître les traces de doigts enduits de crème solaire sur la peinture noire des voitures, même en les passant au rouleau, ou encore en frottant au Paic Citron ou au Polish !

    Le problème est qu’il y a souvent des promotions dans la Grande Distribution pour les crèmes traditionnelles qui font que tu peux acheter des tubes à environ 6 euros…

    1. Effectivement c’est toujours le prix qui fait pencher la balance… mais bon le vrai coût de ces produits est caché: coûts sanitaires et environnementaux. Pour ma part, le choix est vite fait, et je préfère limiter mon exposition que faire la carpe.
      Je ne savais pas que c’était si tenace sur la peinture des voitures… ça en dit long sur ce que cela contient!

  6. Merci pour ces deux recettes ! Je pense tester la lotion, je vais commander tout ce qu’il me faut et hop je teste ça. J’attrape facilement des coups de soleil, même en dehors des heures d’exposition, mon médecin m’a préconisé de me couvrir, mais j’ai rarement envie de mettre un gilet en été…

    1. Super! Tu me diras ce que tu en penses! Rappelle toi de faire un test avec une courte exposition avant de te lancer dans la grande exposition! 🙂

      1. Bon j ai cuisine ma crème ce matin 😊 c est pas super homogène j espère que ça ne altere pas ses propriétés. En tout cas merci. Est ce qu on peut réutiliser les casseroles pour la cuisine?
        Merci

        1. Oui cela ne devrait pas poser de problème mais il faut bien bien bien laver ! L’oxyde de zinc avec l’huile c’est un peu cracra.
          Personnellement, j’utilise des bols exclusivement pour mes préparations cosmétiques, sait-on jamais.

  7. Merci pour ces recettes ! Je compte bien tester l’une d’elles mais quelque chose me titille un peu… Saurais-tu quel est l’effet de la chaleur sur la préparation ? Je ne sais pas si cela peut altérer ses propriétés ou simplement se conserver beaucoup moins longtemps… Parce que bon, contrairement à mes autres produits DIY je ne vais pas vraiment la laisser au frais toute la journée. Je te remercie 🙂

    1. Merci à toi! En fait déjà, il faut éviter de laisser toute crème solaire au soleil, ce n’est jamais bon! Après pour la chaleur cela supporte bien. Je teste en ce moment la lotion en Colombie, et je l’ai toujours sur moi et elle tiens très bien. Pour ce qui est de la crème, cela tient aussi mais cela peut devenir un peu plus liquide s’il fait très chaud. dans tous les cas, je conseille de faire de petites quantités, quitte a en refaire. J’espère que ça répond à ta question!

  8. Bonjour et merci pour cet article, je vous découvre grâce à la newsletter de Idécologie et j’en suis ravie
    je ne sais pas si je vais m’y mettre mais en attendant je vais acheter de la bio 😉 ou pas d’ailleurs 🙂
    Je crains juste la préparation au bain-marie…
    Je voulais savoir si une des préparation pouvait facilement se mettre dans un flacon pompe par exemple (en espérant que cela soit plus pratique) car je suppose qu’il faut s’en remettre régulièrement comme pour une crème “normale” (je penses surtout à cet été lorsque nous serons quelques jours en vacances 😉 )

    1. Merci pour ton commentaire qui me fait découvrir la présence de mon article dans la newsletter d’écologie! J’ai sauté au plafond!! 🙂 La préparation au bain marie se passe bien, surtout si tu fais fondre la cire dans l’huile comme indiqué! Oui cela peut se mettre dans tout type de flacons, du moment d’avoir un petit entonnoir qui te permette de pas en mettre partout! Tu as raison, c’est application toutes les deux heures, et après la baignade, comme toute crème!

  9. Ehbé(comme on dit dans le midi) merci pour tous ces renseignements, non je n’imaginais pas combien les crèmes solaires peuvent être nocives….
    Et quid de la protection des bébés/enfants? Je suppose que c’est encore pire.
    Autant mieux revenir au dicton de nos grands-mères: “la blancheur, c’est la moitié de la beauté!” 😉

    1. Je suis contente si j’ai pu transmettre ces infos 🙂 Pour les enfants c’est même topo! Les crèmes du marché contiennent aussi des ingrédients toxiques, et d’ailleurs la lotion de Vanessa est dosée pour les enfants (j’aurais du le préciser d’ailleurs)!

  10. Merci pour cet article ! Je me demandais justement si c’était possible de se faire de la crème solaire. J’ai une crème faite maison qui fonctionne très bien comme après-soleil (testé avec un beau coup de soleil bien douloureux) mais je ne suis pas sûre qu’elle soit très protectrice… A propos de l’oxyde de zinc, c’est nécessaire ou on peut s’en passer? et on achète ça où?

    1. Oui, l’oxyde de zinc est important, c’est le composant anti-UV principal de la crème. Après tu peux certainement trouver des recettes sans, mais pour celles-ci c’est nécessaire.
      Tu peux en trouver dans les magasins bio ou sur Internet (Aroma-zone par exemple). C’est important de le choisir sans nano particules comme j’ai précisé dans l’article!
      Merci à toi! A bientôt!

  11. Quelques pistes de réflexion sur votre “crème planet addict”:

    1/ Le n’est pas une créme mais une huile solaire car elle ne contient pas d’ingrédients aqueux

    2/ La législation européenne ne reconnait pas l’oxyde de zinc comme un filtre solaire mais comme un colorant. Ces propriétés solaire sont reconnu par la réglementation US mais avec un maximum de 25%. Un produit à 30% serai donc illégal au US.
    http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2009:342:0059:0209:fr:PDF

    3/ Les huiles essentielles sont généralement photosensibilisante au même titre que les parfums et je ne conseillerai pas leur utilisation dans un produit solaire.
    http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0887233305001748
    https://books.google.fr/books?hl=fr&lr=&id=DbEKAQAAQBAJ&oi=fnd&pg=PP1&dq=essential+oil+phototoxic&ots=jw7xI3DRLq&sig=DGJeVBMjKJaYLGwjrSIHEFBp-wo#v=onepage&q=essential%20oil%20phototoxic&f=false
    http://link.springer.com/article/10.1007/BF00412492

    4/ La dispersion des filtres est très importantes dans l’obtention du SFP. Une mauvaise dispersion peut provoquer une diminution par 2 du SPF c’est pourquoi il est nécessaire d’utiliser des disperseurs à haut taux de cisaillement

    5/ Enfin les modèles mathématique de calcule de SPF donne avec votre formule un SPF entre 10 et 13.5 en fonction des modèles et ceux-ci sont souvent optimistes…

    Bref lorsque l’on joue avec le cancer des gens il est préférable d’être bien documenté!

    1. Bonjour Lionel,

      Je vous remercie de votre commentaire et des précisions apportées à mon article. Tout d’abord, je n’ai pas bien compris si vos “critiques” concernaient les deux recettes ou simplement la mienne. J’ai conscience de ne pas être experte en cosmétiques et je le précise, c’est pourquoi je me suis tournée vers une professionnelle pour compléter l’article et proposer plus d’options.
      Je ne prétends absolument pas “jouer avec le cancer des gens”, mon article à un but informatif pour justement signaler les effets cancérigènes potentiels des produits de la grande distribution et offrir des alternatives. Je précise plusieurs fois que la meilleure protection est d’éviter l’exposition, de bien tester les recettes sur une exposition courte pour s’assurer de l’efficacité de la crème selon le type de peau, et d’en appliquer généreusement.
      Ceci dit, vous soulevez des points intéressants. Je n’étais pas au courant de la législation et à vrai dire je n’ai pas trouvé l’information dans l’article que vous avez renseigné. Pourquoi donc les crèmes bio disponibles sur le marché en Europe en contiennent? Je ne connaissais pas non plus le sujet de la dispersion des filtres et des modèles de calcul que, pour être honnête, je n’ai pas trouvé lors de mes recherches. Si vous avez des documents qui traitent de ce sujet, je serai ravie de m’informer plus, quitte à réviser ma recette pour qu’elle soit plus efficace.

      Concernant les huiles essentielles, je précise dans les recettes de ne pas choisir des huiles photosensibles mais je vais rajouter une mention pour plus de clarté.

      Merci pour votre intervention.

    2. Lionel ,

      Merci pour la petite précision sur la définition de crème effectivement tu as raison , une crème est un mélange aqueux qui doit contenir un liquide comme de l’eau par ex. En ce qui concerne l’oxyde de zinc j’ai pris le temps et surtout la patience de lire 😉 le doc PDF que tu as envoyé et je n’ai rien trouve sur l’oxyde de zinc. L’oxyde de zinc représente une protection solaire naturelle prouvée (personnellement ce que dit L’UEE ou USA n’a aucune valeur) et très efficace et la plus utilisée dans les crèmes solaires jusqu’à aujourd’hui. Je vis en caraïbes et j’en fait l’experience tous les jours car je fabrique aussi depuis des années ma propre crème solaire.
      Il est vrai qu’on l’utilise également comme colorant en cosmétique. Je n’ai rien trouve sur le sujet avec l’union européenne à part sur les nanoparticules d’oxyde de zinc, dans ces deux recettes nous n’en utilisons pas.
      En ce qui concerne l’indice comme il est dit dans l’article c’est effectivement très dur à mesurer et il faut toujours l’utiliser avec précaution au début, mais je préfère franchement utiliser ma propre crème solaire libre de produits synthétiques nocifs et permis dans le commerce par notre chère UEE.
      On est je pense tous d’accord pour dire qu’il faut s’exposer au soleil avec modération et à des heures où le soleil n’est pas au zénith. Une crème solaire synthétique donne plus le cancer que le soleil. Ces industries de cosmétique qui jouent avec l’argent, la santé des gens ce sont eux les criminels.
      Pas nous, qui essayons comme planet addict de dire aux gens qu’ils peuvent faire les choses eux-même sans dépendre du système de consommation et quelle satisfaction de faire son propre dentifrice libre de fluor, de sucre et colorant, notre propre savon ou shampoing … Soyons libres !! En relisant ton doc PDF, je me dis que c’est vraiment choquant de voir que de tels produits synthétiques soient autorisés dans le commerce.
      En ce qui concerne les huiles essentielles et c’est mon rayon, il est vrai que l’exposition au soleil n’est pas recommandée mais quelques gouttes pour aromatiser le produit final comme le ylang ylang n’est pas dangereux.
      Moi perso je n’en mets pas non plus.

      1. Bonjour,

        Avant de commenter, je lisais un peut les commentaire, et j’hallucine du peut de gens qui réfléchissent et boivent ce que les sites disent! Et oui, je trouve aussi “jouer avec le cancer” que de dire au gens “vous pouvez reproduire chez vous un CS avec un indice in-mesurable, et non “bon”… et faire croire aux gens qu’ils sont “protégés” alors que très probablement pas du tout et avec un peut de chance à peine… c’est “criminel” (je met entre guillemet pour atténuer le mot), je suis une accro du naturel, du fait maison, du less is more… mais la c’est hyper dangereux comme message… Même l’actif cosmétique d’AZ ne leur permet pas de dépasser un indice 30 (et la crème est fabriquée par Arommazone, pas par une tambouilleuse “du dimanche” comme moi… je ne m’y risquerait pas, et je déconseille à quiconque de le faire, et trouve irresponsable de dire aux gens “faites votre CS vous-même, c’est bon vous serez protégé”… même à dire “attention, ce sera max du 30” les gens ne le liront pas… et pour beaucoup 30 c’est déjà beaucoup…

        C’est en voyant un atelier cosmétique pour fabriquer sa crème solaire, que j’ai voulu chercher une tambouilleuse qui alerte la dessus, et rien trouvé! Ca fait peur…

        1. Bonjour Béa, je partage sur ce blog des expériences, des essais et personnellement le fait de m’essayer à la crème solaire maison m’a convenu. Il y a des lecteurs qui ne veulent pas s’y essayer, d’autres qui ont testé et ne sont pas convaincus et je ne cherche à convaincre personne.
          Cet article a été écrit pour parler d’un sujet dont on ne parlait pas du tout il y a 3 ans, à savoir les produits nocifs dans les crèmes conventionnelles. Je trouve personnellement grave et criminel de commercialiser des produits qui contiennent des substances nocives.
          Pour ma part, je ne prétends prêcher la vérité, je fais des essais et je partage. Je précise que je ne suis pas chimiste, pas scientifique et je dis bien que mes tambouilles ne garantissent pas un indice exact ni qu’on aura une protection de plus de 30, qu’il faut essayer sur de courtes expositions pour voir si ça convient et d’éviter les heures ou ça tape. Si les gens ne lisent pas tout, je ne peux malheureusement rien y faire. J’utilise l’oxyde de zinc, utilisé dans des recettes bio qu’on trouve dans le commerce comme filtre naturel. Pour moi, pour ma peau, ça fonctionne.
          Je comprends votre inquiétude et je respecte votre point de vue. De là à dire que je joue avec le cancer des gens je trouve cela fort. Mon message est de présenter des alternatives : des marques bio (d’ailleurs il faudrait que je les mette à jour car d’autres ont fait leur apparition depuis) ou essayer une crème solaire maison si ça vous tente, en faisant bien attention.
          Du coup, cela m’intéresse, pour quelle protection optez-vous ?

    3. Bonjour Lionel, quels sont les calculs mathématiques que vous avez utilisé afin de trouver ce résultat ? Merci

  12. J’ai lu un article ce matin même sur les effets de la crème solaire sur l’environnement et voilà que je tombe sur cet article.
    Un très bon début pour commencer. Merci

  13. Bonjour à tous,

    Super motivée par la fabrication de crème solaire maison, j’ai fabriqué la crème de Planet Addict. Je confirme, il ne faut pas trop s’exposer! 🙂

    Je me suis tartiner et retartiner pendant une promenade à vélo et c’est mes collègues qui rigolent bien ce matin à mon retour, je suis toute rouge! 🙂

    Sans rancune cela dit, ça m’a poussée à plus me renseigner et à en parler autour de moi!

    Sortez protégés!

    La bise rouge

    1. Merci beaucoup d’avoir testé ma crème, cela m’intéresse de savoir comment elle fonctionne sur les autres. N’hésite pas à mettre plus d’oxyde de zinc la prochaine fois du coup. Tu t’es exposée pendant combien de temps et à quel moment de la journée?
      Cela m’aidera a perfectionner la recette!!

  14. Bonjour,
    Tentée par l’idée de fabriquer ma crème solaire, j’ai réalisé la lotion de Vanessa.
    Résultat : une crème super grasse, qui ne pénètre pas du tout et laisse des traces blanches sur la peau même après s’être baignée dans la mer. Bref, l’échec…
    Est ce que je suis la seule ? Est ce qu’il y a une possibilité de rattraper ça d’une manière ou d’une autre ? J’ai l’impression d’avoir gâché plein de produits top…

    Autre question : n’ayant plus de crème solaire du coup et voulant suivre les conseils de votre article, je me tartine d’huile de coco. Pas de coups de soleil en vue pour l’instant mais un sensation de picotement de la peau lorsque je m’expose, comme si elle cramait. Normal ?

    Merci pour votre aide
    Céline

    1. Bonjour Céline, je suis Vanessa, je fabrique cette crème solaire depuis 1 an et je l’utilise également sur mon fils de deux ans et on vit en caraïbes donc le soleil on connait bien. Je suis surprise du résultat que tu as obtenu car je n ai jamais eu le problème dont tu parles, elle pénètre facilement et n’est pas waterproof je dois m’en remettre après chaque baignade.
      Il est important au moment de la préparation de chauffer les trois huiles en même temps avec le beurre de cacao et la cire d abeille. J’utilise du beurre de cacao organique tout droit sorti d’une maison qui fabrique du chocolat. J’avoue que le beurre de karité c’est mieux mais où j’habite on n’en trouve pas.
      Ensuite je mélange l’oxyde de zinc dans l’huile chaude pour qu’il se dilue bien.
      Une fois le tout bien mélangé je prends un batteur électrique et je la monte avec l’eau minérale comme une mayonnaise.
      Je mets un peu plus de 30 ml d’eau.
      Je rajoute à la fin l’extrait de coco et la vitamine E. Et le tour est joué, elle marche tellement bien que j’ai du la commercialiser là ou j’habite tout le monde en voulait. Pour une protection plus forte augmenter la dose d’oxyde de zinc, qui je précise est un minéral naturel.
      J’espère que ces explications pourront t’aider.
      N’hésites pas à demander pour plus de questions.

      1. Oui c est rattrapable, tu dis donc que ta crème est très grasse et qu elle ne pénètre pas bien.
        Je te conseille de refaire chauffer de huile de coco au bain marie, l’huile ne doit surtout pas bouillir. Par ex 100 ml avec 3 gr de cire d’abeille. Après la cire d’abeille moi je l’achète direct chez l’apiculteur et je ne sais si celle vendu dans le commerce est de la même qualité.
        Ensuite une fois que la cire d’abeille est fondu tu re-mélange le tout à ton protecteur solaire dans un grand récipient. Mélange bien jusqu’à obtenir une crème bien uniforme.
        L’huile de coco est sèche et pénètre vite. Dans cette recette les éléments les plus gras sont l’huile d’olive et le beurre de cacao. Vu que je n’ai jamais essayé avec le beurre de karité il est possible que les proportions soient différentes, car peut-être plus gras.
        Essayes la nouvelle texture et si tu la veux encore plus light coupe la avec de l’eau en utilisant le batteur. Fais-le avec amour car là, ça passe ou ça casse la texture comme une mayonnaise.
        J’espère que cela t’aidera.

      2. J’ai dû mal saisir, mais vous dites faire fondre toutes les huiles ensemble… mais les indications ci-haut explique que l’huile de coco et jojoba doivent être mélanger dans un bol séparé du reste, exclues de l’étape 1,qui contient l’huile d’olive, de karité et la cire.

  15. Coucou,
    merci pour ce blog bien sympa et de partager tes recettes 🙂
    J’ai fabriqué la crème et testé hier (balade en montagne)… et aïe, aïe, aïe!
    Coups de soleils et brûlures partout…bon. Je ne sais pas s’il y a une astuce pour assurer une bonne homogénéité du mélange ou s’il ne faudrait pas aussi augmenter l’indice de protection… J’ai la peau claire mais ne prend pas de coup de soleil avec une crème en temps normal du coup je me suis dit que j’allais te l’écrire.
    J’hésite un peu à retenter le coup ou à essayer de rattraper cette crème en augmentant la teneur en oxyde de zinc par ex.
    Bonne continuation

    1. Merci pour ton retour, je suis désolée si cela n’a pas fonctionné. Quelle recette as-tu testé? La crème ou la lotion?
      S’il s’agit de la crème, je vais revoir les doses et m’assurer que je ne me suis pas trompée dans les dosages. Tu peux toujours la rattraper en suivant les conseils de Vanessa un peu plus haut, tu refais fondre 10cl d’huile de coco avec 3gr de cire, puis une fois refroidi, rajoute un peu d’oxyde de zinc et re-mélange le tout à ta crème initiale.
      Après il est bon de tester la crème dans des conditions douces pour commencer, pour voir si cela est adapté. La montagne ça tape fort! Mais merci pour ces précisions, je vais revoir tout ça!

  16. coucou, merci pour ce post que je cherchais depuis longtemps !
    pour une bonne protection est ce que l’oxyde de zinc est nécessaire ? c’est le seul ingredient qui ne plait pas du tout dans le ” je peux manger ce que je mets sur ma peau”

    en te remerciant !

    1. Merci Nadège! C’est que l’oxyde de zinc est le principe actif protecteur principal dans les recettes de crèmes solaires naturelles… Je ne sais pas quoi te dire de plus car les huiles seules n’auront pas un fort indice de protection!

  17. Bonjour !
    Merci pour l’article et les recettes, j’ai préparé la première cet été. (:
    Mais je m’en suis servi peu, et je voudrais savoir combien de temps elle se conserve ? (Peu de chance que j’aie à m’en resservir avant l’été prochain, et même que je la finisse à ce moment-là…)
    Et que pourrais-je ajouter comme conservateur (j’ai du leucidal et du cosgard -anti-bactériens et rongicides, c’est bon ? ^^) ?
    Merci d’avance !;)

    1. PS : Ou est-ce que la mettre au frigo ou congel (plusieurs fois ?…^^”) ne l’abîme pas et pourrait aller ?

    2. Bonjour,
      Si tu as mis de la vitamine E, c’est déjà un conservateur. Après, je t’avoue que j’ai utilisé la mienne pendant au moins 6 mois sans problème. Je ne sais pas si ça tiendra pour l’été prochain, tu peux effectivement la mettre au frigo et tester sur de très courtes expositions dès les premiers rayons de soleil pour voir. Mais si tu as un doute, mieux vaut en refaire le moment venu!

  18. Bonjour bonjour!
    Une vraie mine d’or ce site, merci beaucoup!
    Partant 5 mois en Afrique de l’Ouest d’ici peu, je me suis lancée dans la préparation de la lotion de Vanessa. Je ne l’ai pas encore testée mais voulais juste partager mon expérience de préparation : tout s’est passé à merveille mais pour le lavage des ustensiles utilisés : quelle galère ! La crème est super grasse, du coup, il a fallu laver et relaver + utiliser des cristaux de soude. Est-ce normal qu’elle soit si grasse? Puis-je rajouter un peau d’eau pour la diluer un peu?
    Merci beaucoup et encore bravo 🙂 !

    1. Bonjour Justine! Ravie que mon blog te plaise et que tu aies testé la recette!
      Alors oui, avec les huiles, pour laver ça peut être un peu galère! Ce n’est pas ma recette mais je pense que tu peux ajouter un peu d’eau sans problème.
      N’oublie pas de la tester sur de petites expositions pour commencer, et voir si cela convient à ta peau!

  19. je vais tester la crème solaire faite maison pour l’été 2016.Ma fille aura 4 ans en octobre si j’arrive a la faire puis je lui en appliquer sur son corps et le visage ? une fois faite ou et dans quel endroit dois je garder le flacon .Merci d’avance

    1. Bonjour,
      Je te conseille dans ce cas de faire la lotion de Vanessa, qu’elle applique à son petit de 3 ans. Corps et visage oui, par contre je vous conseille d’essayer sur une durée d’exposition courte et voir comment cela marche pour elle avant de se lancer dans de longues expositions. Il faut être doublement prudents avec les peaux des enfants.
      Je conserve mes crèmes à température ambiante, à l’abri du soleil et de la chaleur. S’il fait vraiment chaud, tu peux la garder au frigo.

  20. Super article bien détaillé!! Pour la lotion de Vanessa, est-il possible de remplacer l’eau par du monoï, et est-elle utilisable par tout le monde dont, bébé et mère allaitante? Merci!

    1. Hello Eyra! Alors je déconseillerai le monoï, je ne sais pas trop ce qu’il y a dedans, mais libre à toi de tester si tu le souhaites! Pour l’utilisation, oui pour le bébé, pour la mère allaitante, je vais lui demander. A priori il n’y a pas de problème car je ne pense pas que les produits utilisés soient déconseillés, mais je ne m’y connais pas alors je préfère lui poser la question pour être certaine et je reviens vers toi 😉

    2. Je te reconfirme que cette crème peut s’utiliser sur femme allaitante et enceinte 🙂

  21. Bonjour,

    J’ai lu de manière rapide quelques psot et j’ai remarqué que certains essais n’avaient pas été fructuants. L’une de vos réponses est de dire de rajouter de l’oxyde de zync. je dirais “OH QUE OUI! et beaucoup! car si je me réfère à l’indication donnée ici même, 10% d’oxyde de zync dans une préparation = un IP de 10 ; 15% = IP de 15 etc… Si on suis votre recette on a un IP de 20 environ. En pleine exposition (balade vélo, etc…) ça n’est effectivement pas suffisant même en se tartinant souvant!
    Pour avoir un indice 30 il faut, pour la même recette, 50 g d’oxyde de zinc, et pour un indice 50, il faudrait 100 g d’oxyde de zync. je n’ai pas encore tenté de faire moi même la crème mais est-ce possible de mettre autant d’oxyde de zync? je ne connais pas cette substance, n’est-elle pas nocive à un tel tôt (soit 50 % d’une préparation). si je souhaite un fort indice c’est pour protéger mon fils, car même si je limite l’exposition au soleil, lorsqu’on a la chance de vivre au soleil, on se fait surprendre (balades, etc)
    Merci de vos réponses

    1. Bonjour Aurore,
      Le calcul de l’indice de protection est un peu plus compliqué que simplement en comptant l’oxyde de zinc, car il y a d’autres composants qui entrent dans la préparation. C’est donc plus à titre indicatif. La lotion de Vanessa est une recette qu’elle utilise sur son fils alors qu’ils vivent dans les caraïbes. Moi même j’ai utilisé cette protection en y vivant pendant un moment.
      Après, pour ce qui est des expositions en montage, à vélo etc., mon meilleur conseil serait déjà d’éviter les heures les plus fortes, car même avec une protection conventionnelle, il faudra beaucoup tartiner.
      Je ne pense pas qu’il faille dépasser 30% de la préparation en oxyde de zinc. Et comme vous avez dû le voir, la différence entre un IP30 et un IP50 est assez mince, donc autant en rester à 30% max.
      Vous pouvez donc tout à fait augmenter légèrement la quantité, et le mieux est de tester petit à petit sur de courtes expositions et à des heures plus douces, pour voir si la crème vous protégera suffisamment à votre goût avant de se lancer dans de grandes balades.

  22. Super article !

    Je me suis converti au Bio/Naturel depuis quelques temps, et partant en vac’s dans 2 semaines je recherche LA crème parfaite. Néanmoins toujours et encore des agents désagréables même dans le dit “bio”.
    Fabriquer ma lotion protectrice moi même, alors là merci merci tellement.
    Je vais réaliser la lotion de Vanessa, et concernant le beurre de cacao est ce que je peux acheter celui d’aroma zone appelé : BEURRE VÉGÉTAL – CACAO BRUT BIO ?
    Si non, où m’en procurer ?
    Ainsi que la cire d’abeille, je peux en trouver ou ?

    Et autre petite question, mon huile de coco est solide, pour pouvoir récupérer la quantité exacte (80ml) dois-je le faire fondre au préalable ?

    merci beaucoup de vos réponses
    Ophélie

    1. Bonjour Ophélie! Alors oui tu peux acheter tes ingrédients (beurre et cire) chez aroma-zone! Concernant l’huile de coco, oui il est préférable de la faire fondre, pour avoir la bonne quantité et aussi qu’elle soit liquide pour le mélange. Je m’en rends compte seulement maintenant, je vais le préciser dans l’article car en fait, Vanessa vit dans les caraïbes, du coup l’huile de coco est toujours liquide !^^
      Bonne préparation!

  23. Bonjour,

    Oh merci! Je suis vraiment tentée par la crème solaire maison, je commence vraiment à m’inquiéter pour mes enfants, comment ose-t-on nous vendre de tels produits??!! Enfin…
    Ces crèmes maisons sont-elles vraiment efficaces? Et par rapport aux dépenses, une fois acheté tous les produits, n’est-il pas moins cher d’acheter une crème bio?
    J’ai un peu cherché et vais sûrement partir, cette année, sur la marque Badger que vous évoquez, toutes les autres contiennent du dioxyde de titane, certaines mettent même en avant qu’elle ne contient pas de zinc!!
    Merci encore pour cet article!

    1. Bonjour Onda!
      Je sais, c’est affreux de voir ce qu’on nous vend… il est temps de changer ça! Pour les crèmes maisons, il faut tester. Ces recettes ont une bonne protection, et comme il a été dit, Vanessa utilise la sienne sur son fils de moins de 5 ans. Mais encore une fois, il faut tester sur de courtes périodes en y allant petit à petit les premières fois.
      AU niveau du prix, la première fois cela entraîne les dépenses pour acheter les ingrédients, mais j’ai fait le calcul, au final cela revient à 5 euros par crème de 100ml.
      La marque badger est très bien pour commencer si tu ne veux pas te lancer dans du fait maison. Et pour ce qui est des crèmes du commerce, je sais que beaucoup mettent du dioxyde de titane. Pour le zinc, il faut que ce soit sans nanoparticules, c’est peut-être parce qu’ils avaient l’habitude d’en mettre qu’ils valorisent leur absence…
      J’espère que tu trouveras la solution qui te convient!

      1. Merci! En fait je pense me laisser tenter par la crème maison, mais ça m’inquiète un peu pour mes filles, je m’en voudrais énormément si elles attrapaient des coups de soleil par ma faute! 😁😁 Je vais donc tout d’abord tester sur moi et comme tu dis pour une exposition courte, de toute façon, pour le moment dans l’est de la France le soleil a du mal à ce montrer cette année!!

  24. Hello ! Je cherchais de la crème solaire sans huile de palme (je suis en mode boycott total) et je ne parvenais pas à en trouver ! Je suis tombée sur ton article et j’ai commandé tout ce qu’il me fallait pour ta recette de beurre solaire. J’en ai fait 4 pots pour ma famille et moi et je dois dire que j’étais plutôt fière ! Je viens d’avoir un retour de mes parents en vacances à Corfou qui disent qu’elle fonctionne très bien. Me permettrais-tu de partager ta recette (en te citant bien sûr et avec ton lien) sur mon blog en montrant les étapes ? Cela me tient à coeur car j’ai parlé plusieurs fois d’huile de palme et de ses effets dévastateurs et je peux montrer qu’une solution pour la crème solaire existe grâce à toi :D. Sans compter que j’ai appris pas mal d’autres choses dans ton article ^^

    1. Hello ! Je suis ravie que cette crème ai convenu à ta famille! Oui tu peux la partager sur ton blog si tu n’oublies pas de mettre le lien et de citer mon blog! J’apprécie que tu m’aies demandé avant 🙂
      Reste alerte, je vais bientôt publier un nouvel article avec d’autres recettes pour l’été 🙂
      A bientôt!

  25. Bonjour merci pour cet article ! Penses que je puisse utiliser la première recette pour une enfant de 2 ans sous le soleil des tropiques pendant les périodes les moins chaudes bien sûr ?

    1. Bonjour Amandine,
      Les deux recettes contiennent le même ratio d’oxyde de zinc et donc ont la même protection. La recette type baume est plus épaisse et si on l’étale peu va faire un beau filtre blanc qui bloquera très bien les UVA et UVB. Pour un enfant, je ne mettrai pas d’huiles essentielles en revanche, mais le reste ne pose aucun problème (l’oxyde de zinc est d’ailleurs beaucoup utilisé sur les peaux de bébés pour calmer les rougeurs).
      La lotion de Vanessa a été utilisée sur son fils de 3 ans dans les caraïbes sans problème.
      Après, pour les enfants, il est bien sûr conseillé de couvrir la tête et d’éviter les heures trop chaudes (mais ceci dit, nous adultes devrions faire de même ^^)
      J’espère que j’ai pu t’aider, n’hésite pas si tu as d’autres questions.

  26. Si je peux me permettre, et sans vouloir “chercher la bagarre”, j’aimerais tout de même vous informé d’un fait :

    “Selon le rapport de l’Afssaps, la pénétration cutanée du dioxyde de titane et de l’oxyde de zinc sous forme nanoparticulaire se limite aux couches supérieures de la peau saine. Les potentiels effets toxiques et cancérogènes de ces nanoparticules ne posent donc a priori aucun problème. En revanche, il existe des incertitudes concernant les peaux lésées. En attendant des données complémentaires qui pourraient lever les doutes, les experts conseillent aux consommateurs de ne pas utiliser de produits contenant du dioxyde de titane et de l’oxyde de zinc sur le visage, ni sur une peau lésée, afin de limiter tout risque de pénétration des nanoparticules.”

    Voilà, alors prudence tout de même avec l’oxyde de zinc

    Bonne journée

    1. Merci pour ces précisions Jonathan. En effet, les effets des nanoparticules (dans les cosmétiques mais aussi dans l’alimentaire) sont encore méconnus mais soupçonnés cancérigènes.
      C’est pourquoi pour éviter toute confusion nous conseillons de se procurer de l’oxyde de zinc SANS nanoparticules. 🙂
      Pour le dioxyde de titane, c’est encore flou car il semblerait que même sans nano il y aurait des effets cancérigènes, comme précisé dans l’article. C’est pourquoi on le déconseille tout court.

  27. Bonjour,

    J’avais envie de me lancer dans la réalisation d’une crème solaire plus écologique et plus soucieuse de notre peau… J’ai réalisé la première recette proposé ici c’est à dire le Beurre solaire de Planet Addict mais sans huile essentielle. Il est tout beau en flacon mais… Je suis enceinte de 7 mois et je n’ai pas réfléchi à savoir si je pouvais m’en appliquer sans risque pendant ma grossesse….
    Auriez vous une réponse de ce côté ci ?

    Un grand merci d’avance !
    Laetitia

    1. Bonjour Laetitia,
      Nous avions répondu à cette question dans les commentaires avec Vanessa. A priori, aucun problème à utiliser enceinte du moment que vous n’ajoutez pas d’huiles essentielles. Mais pour en être certaine, je vous invite poser la question à votre médecin en lui citant les ingrédients de la recette. À ma connaissance, ni les huiles, ni l’oxyde de zinc, ni la cire, ni le beurre de karité ne sont dangereux pour la femme enceinte.

  28. Bonjour!

    Tout d’abord, merci pour ces recettes que je vais m’empresser de tester…
    Une petite question néanmoins: Faut-il vraiment de l’eau purifiée pour la lotion? ou bien une eau minérale suffit?
    Merci!

    1. Une eau minérale convient tout à fait. Nous avions fait cette précision parce qu’étant au Mexique, l’eau du robinet n’est pas recommandée. 😉

  29. Bonjour tout le monde, j’aimerais tester la recette de Vanessa (peut-être en la modifiant au niveau des huiles végétales, mais soit 🙂 ). Cependant, j’ai du mal à concevoir les 10 cuillères à soupe d’oxyde de zinc. Est-ce que quelqu’un sait, de mémoire, combien de grammes ça fait ? Je vous en remercie et vous souhaite une excellente journée !

    1. Hello Sabrina !
      Dans cette recette il me semble que cela correspond à 60 grammes. Pour 100 ml de crème, il faut compter 30g d’oxyde de zinc. Tu trouveras une autre recette dans mon dernier article.
      Pour les huiles, que voudrais-tu changer ?

  30. Hello ! merci pour ta réponse et pour le lien que je vais lire avec intérêt.
    Je voulais ajouter de l’HV de Karanja à hauteur de maximum 25% et du macérât huileux de calendula. J’ai aussi de l’HV d’Argousier et de tomate mais je pense que ca sera déjà bien comme ça.
    Je compte préparer ma peau dès demain avec une chantilly à base notamment de MH de Carotte et d’HY de Carotte. On verra bien.
    Merci pour ton blog que j’ai découvert par hasard hier en cherchant des recettes de crème solaire maison. Et je viens d’aimer ta page Facebook. Au plaisir de te lire !
    Sab

    1. Merci Sabrina ! Alors pour les huiles je ne les connais pas vraiment et je ne pense pas qu’elles aient un indice de protection solaire (contrairement à la coco ou l’olive), donc je ne peux pas garantir quel sera le résultat en optant pour ces huiles. Mais n’hésite pas à me faire une retour de tes tests !

      1. Hello ! Apparemment, d’après ce que je lis dans mes recherches, l’HV de Karanja aurait un SPF de 30 mais ne peut pas s’utiliser pure. On peut l’utiliser, d’après Aromazone, à hauteur de 80% dans des soins solaires visages et pas plus de 30 ou de 25% pour le corps. Je vais faire la recette aujourd’hui et la tester la semaine prochaine sous le soleil de rhodes. Bon, si elle n’a pas fonctionné, je serais sûrement hospitalisée chez les grands brûlés et mettrais donc plus de temps pour te donner un feedback 🙂

        1. Intéressant, je ne connais pas cette huile. Je vais me renseigner !
          Attention à ton exposition tout de même 😉

  31. Merci beaucoup pour la recette.
    Ca fait longtemps que j’en cherche une pour fabriquer ma crème solaire avec du beurre de karité.
    Je vais tester ça dès que possible.

  32. Bonjour, merci pour ces recettes et ces conseils.
    A votre avis, pourrai-je utiliser le beurre, qui a une texture épaisse, pour le visage et la lotion pour le corps?

    1. Bonjour,
      Aucun problème, la protection sera la même, seule la texture est différente. Le beurre en étant plus épais aura un effet plus “blanc” que la lotion…

  33. Bonjour,
    Et merci pour toutes ces infos !
    Je me demandais si on pouvait remplacer l’huile de jojoba par l’huile d’avocat ? Car apparemment l’huile d’avocat a des propriétés protectrices contre les agressions extérieures (vent, soleil, …).
    Autre question : quelle est la crème la plus protectrice entre les 2 recettes ? Si on peut poser cette question dans ce sens…
    Merci 🙂

    1. Hello,

      Je connais mal l’huile d’avocat alors je ne saurais vous conseiller. Si vous essayez, encore une fois, testez sur de petites expositions dans un premier temps ! Faites nous part de vos expérimentations par ici une fois testé 🙂
      En ce qui concerne la protection, elles offrent toutes deux la même. La différence est au niveau de la texture !

  34. Bonjour,
    Merci pour ton super blog et ton partage d’initiatives 🙂
    J’ai trouvé ta recette de crème solaire car je cherche à en fabriquer une maison. Mais j’ai maintenant un gros questionnement : lorsque je suis allée à la pharmacie acheter de l’oxyde de zinc, le pharmacien m’a montré le gros pot (car ils ont les bases en gros pour leurs préparations) sur lequel était inscrit “toxique pour l’environnement et les espèces aquatiques”. Cela m’a tout de suite rétracté à l’acheter. Alors peut-être n’ai-je pas encore bien investiguer, mais aurais-tu plus de détails sur l’oxyde de zinc et où le trouves-tu ? Pourquoi dis-tu qu’il est inoffensif ? Y a-t-il plusieurs sortes ?
    Merci d’avance pour ta réponse.
    Belle journée
    Steph

    1. Hello, c’est étonnant à ma connaissance l’oxyde de zinc n’est pas nocif à partir du moment où il est sans nanoparticules, peut-être que celui-ci en contenait ? J’achète le mien sur Aroma-zone, tu en trouveras très facilement sur leur site !

  35. Attention l’oxyde de zinc sous sa forme nano et non-nano est reconnues toxiques pour les organismes aquatiques….

  36. oups.. parti trop vite ….”reconnu toxique”
    Suis fatiguée, désolée!

      1. Merci pour cet article Vanessa. J’ai l’impression qu’ils mentionnent les effets par rapport aux nanoparticules. Après, on devrait éviter de se baigner avec n’importe quelle crème ou huile sur le corps car le corps gras détruit la tension de la surface de l’eau et tous les composants se retrouvent indéniablement dans l’eau. Il me semblait que la forme non nano n’était pas toxique pour les organismes aquatiques mais je vais me renseigner sur le sujet.
        Pour la santé, seule la forme non nano est “safe”, le compromis est que la crème ne pénètre pas la peau. Dans tous les cas, il faut faire des choix…
        Le message à retenir c’est : ne pas se baigner dans la mer avec de la crème ou huile, naturelle, bio ou pas.

  37. Bonjour,
    Merci pour ces recettes, je cherche depuis un moment une recette de crème solaire, sans succès. alors encore merci 🙂
    Pouvez vous juste m’indiquer l’indice de protection pour chacune d’elles svp?
    Merci d’avance

    1. Bonjour,

      Comme mentionné dans l’article, il est difficile d’indiquer un indice pour les crèmes maison, du fait du mélange des ingrédients mais aussi de la manière de préparer de chaque personne. Avec la proportion d’oxyde de zinc, j’estime la protection à environ 20. Ce dosage est fait pour assurer une bonne protection, mais comme c’est du maison il est préférable de prendre le soin de tester sur sa peau à une exposition courte pour commencer.

      Bons tests !

  38. Merci,
    Je suppose qu’il est difficile de réaliser un protection 50 avec du fait maison.
    Merci de vos conseils 🙂

  39. Bonjour!! Je voudrais savoir si l’huile de graines de carottes c’est l’huile essentielle des graines de carottes ou bien une huile végétale de graines de carotte?? Vu que c’est deux huiles totalement différentes!!
    Merci!!

    1. C’est de l’huile végétale ! Plus précisément c’est un macérât huileux c’est à dire que l’huile ne provient pas des carottes mais de la macération de celles-ci dans une huile végétale ! Merci d’avoir soulevé la question si ce n’était pas clair car il ne faut surtout pas confondre avec de l’huile essentielle !

      1. Merci beaucoup et est-ce qe les fps des différentes huiles d’additionnent???? Je ne trouve rien à ce sujet!!

        1. Effectivement Sylvie, difficile de savoir. A priori non, on n’additionne pas les FPS car la combinaison d’ingrédients change la donne. C’est pourquoi je ne déclare par un indice pour cette crème. Après, c’est l’oxyde de zinc qui est le principal filtre UV et la dose de la recette convient pour une bonne protection. Sachant que c’est l’aspect blanchâtre qui bloque les uv, plus la peau sera blanche, plus ce sera protégé. Je précise que je ne recommande pas de mettre plus d’oxyde de zinc pour avoir une protection plus forte. D’après mes recherches, il est bon de ne pas dépasser 30% de la recette pour l’oxyde de zinc.

  40. Bonjour
    Alors je suis peut-être nulle en conversion (fort probable même lol), mais j’ai du mal avec les grammes dans la recette de beurre solaire.
    En effet, le beurre de karité, et les huiles sont en ml à l’achat.
    Du coup je n’arrive pas vraiment à savoir les doses de la recette.
    Est-il possible d’avoir la même recette mais avec des quantités en ml pour les huiles et le beurre de karité ?
    Merci beaucoup par avance 🙂

    1. Généralement pour l’huile c’est kiffe kiffe, donc 10g = 10ml (un tout petit peu plus en fait). Pour le beurre c’est peu près pareil mais revérifie une fois fondu. Il faudrait que je refasse la recette pour en être sûre. Mais en attendant essaie comme ça, cela devrait être tout bon ^^

  41. Bonjour !
    Après avoir pris conscience que grand nombre de produits d’hygiène et cosmétiques contenaient un paquets d’ingrédients plus qu’inquiétants, j’ai envie de me lancer dans la fabrication de shampoing, gel douche, dentifrice, crème solaire, … Et donc je suis tombée sur votre site ! 🙂
    J’ai envie de tester la “recette” de Planet Addict, et je me demandais si une fois terminée, il vaudrait mieux la conserver dans quel type de flacon (pour plus de praticité) : spray (si assez liquide?), pouss’mouss (si texture crémeuse suffisamment liquide?), ou simple bocal en verre (si très compacte?) ?
    Merci d’avance 😀

    1. Bonjour, c’est une excellente question ! Alors je déconseille le spray car ce n’est pas liquide, mais un pousse mousse devrait convenir, il faut essayer. Cette année j’essaie de revoir la texture pour la rendre plus fluide. Sinon je mets dans un bocal, mais c’est un peu galère une fois qu’on s’est badigeonné !
      Sinon, essaie avec la recette de Vanessa (tu peux ajuster l’huile si tu ne veux pas mettre de jojoba), qui est un peu plus liquide.

      Bonne journée !

      1. Merci pour ces précisions ! 🙂
        Si je veux suivre la recette de Vanessa (pour sa texture) est ce que je peux remplacer :
        – l’huile de jojoba : par de l’amande douce ? de l’argan ? (ou sinon, quelle autre?)
        – le beurre de cacao : par le beurre de karité ? (le dosage sera t’il le même?)

        Finalement, qu’est ce qui fait que la texture est différente entre vos 2 recettes ?

        Merci d’avance !!! 🙂

        1. Oui la texture est différente car celle de Vanessa contient de l’eau donc sera plus lisse que la mienne. Pour l’huile, vous pouvez simplement augmenter un peu le coco et l’olive et oui vous pouvez remplacer le cacao par le karité, en même dosage, la texture finale peut être un peu différente, mais il faut essayer cela ne devrait pas poser de souci. La différence entre les deux est que le beurre de cacao se solidifie en dessous de 35°C alors que le karité est plus crémeux. Vanessa utilise le cacao simplement parce que c’est un ingrédient local pour elle et elle vit dans les caraïbes. Je pense que le karité s’intégrera bien à sa place 😉

  42. D’accord, merci beaucoup de prendre le temps de me répondre de façon aussi détaillée.
    Compte tenu de toutes ces infos, j’ai envie d’essayer la composition suivante :
    la recette de Planet Addict + 15ml d’eau
    Ca devrait le faire non ?

    J’ai 2 autres questions :
    – Peut-on utiliser de l’huile d’olive bio “alimentaire” ? (celle que j’achète pour cuisiner)
    – J’aimerais remplacer l’huile essentielle de Ylang Ylang par du “macérat huileux de vanille” (vu sur aroma-zone). Je ne sais pas ce que c’est du macérat, mais est-ce que 10 gouttes suffiraient à votre avis pour parfumer la crème solaire ?

    Merci d’avance =)

    1. Bonjour,

      Oui cette composition devrait marcher ^^. Pour l’huile, l’alimentaire c’est ce que j’utilise donc pas de souci. Pour le macérat, c’est de l’huile et non de l’huile essentielle. Cela veut dire qu’on a fait macérer de la vanille dans de l’huile pour obtenir une huile parfumée. Donc je n’utiliserai pas ça. En revanche tu peux utiliser de l’extrait de vanille ! J’en utilise dans la recette que j’ai partagé dans mon article sur les produits solaires.

      1. Merci ! Je crois que je vais pouvoir finaliser ma commande ! Je vous donnerais le résultat lorsque je l’aurais faite 😉

  43. Bonjour,

    Je suis intéressé pour réaliser la recette de Planet Addict mais je me demandais s’il était préférable d’utiliser un flacon ou un pot ? Quelle texture finale a-t’elle ?

    Merci d’avance !

    1. Bonjour, pot ou flacon en verre, peut importe. La texture est un peu épaisse donc ce n’est pas adapté a des flacons avec vaporisateur, il faut se servir directement dans le pot !

  44. Bonjour. En cherchant des renseignements sur les crèmes solaires je suis tombée sur votre article … super intéressant !
    ma fille fait depuis petite des réaction aux cosmétiques. Je me suis donc lancée dans les cosméto maison… shampoing solide, savon, crèmes visage… reste la crème solaire ! Elle a maintenant 10 ans. On avait trouvé l’an dernier une crème solaire haute protection (du commerce) qui semblait lui convenir, mais cette année avec les retour du soleil… retour des boutons :'(
    Elle a la peau très blanche et supporte mal le soleil. Même si je ne l’expose pas trop nous avons souvent besoin d’un crème solaire… ne serait ce que pour les ballades…
    L’oxyde de zinc est il suffisant pour ce genre de peaux intolérentes et sensibles ?
    avez vous regardé de plus près le produit : écran solaire naturel de chez Aromazone ? qu’en pensez vous ? le mélange des deux augmenterait il le pouvoir protecteur sans risque ?
    merci de votre aide !

    1. Bonjour Rachel,
      Je ne suis malheureusement pas experte en cosmétiques et je ne saurai dire si ma préparation convient à tous types de peaux. Je l’ai faite en fonction de la mienne qui la supporte bien. Toutefois, l’oxyde de zinc est souvent utilisé dans les produits pour bébés pour les peaux irritées donc cela devrait convenir aux peaux sensibles. Vous pourriez ajuster les huiles et mettre une part d’huile de macadamia qui est pas mal pour les peaux délicates et a aussi une petite protection anti UV.
      Pour ce qui est du produit aroma-zone, il s’agit de dioxyde de titane qui selon certaines études serait potentiellement cancérigène, malgré tout de nombreux écrans solaires bio en contiennent et je ne saurai dire ce qui est vrai ou non. Dans le doute, je lui préfère l’oxyde de zinc. Dans un cas comme dans l’autre il faut que ce soit sans nanoparticules. Sur le site ils ne précisent pas les proportions mais leur écran c’est de l’huile + de la poudre, ce qui est aussi ce que je propose avec d’autres ingrédients protecteurs. J’espère avoir répondu à vos interrogations !

      1. oui merci beaucoup pour votre réponse ! j’ai commandé de l’oxyde de zinc… je vais tester… elle a l’habitude 🙂

      2. Bonjour. J’ai fais le beurre solaire avec le beurre de Karité que j’ai ramené de voyage… mais l’odeur est assez forte. Nous avis l’habitude car je m’en sert souvent à la maison mais en dehors… les enfants sont pas ravis :/
        Est ce qu’on peut remplacer l beurre de Karine par un autre beurre dur ? Si oui lequel à votre avis (Murumuru ? Cacao ? Mangue ? ) ?
        Nous attendons le retour du soleil pour essayer cette première version 🙂

  45. Bonsoir,
    J’ai fait donc cette crème solaire et je l’ai mise en tube après. Elle n’est plus liquide mais dure. J’ai pourtant fait ce qui était marqué avec les ingrédients.
    Je ne comprends pas qu’elle soit dure.
    Et rien manqué pour autant.
    Merci de me renseigner.

    1. Bonjour Marie,
      Quelle recette avez vous faite ? Celle de Vanessa ou la mienne. L’avez vous mises au frigo ou dans un endroit froid ? L’huile de coco et la cire solidifient la préparation, mais dès que vous allez aller dehors cela va s’assouplir.

      1. J’ai fait la votre. Je ne l’ai pas mise au frigo. En espérant qu’avec la chaleur, elle va être liquide. Car ça serait dommage de préparer tout ça pour rien.
        Je vais mettre au frigo en attendant.

        1. Bonjour Marie, ma recette est plus solide que celle de Vanessa, mais normalement la texture changera. Si jamais ce n’est pas le cas, pas obligé de jeter, vous pouvez la reprendre en ajoutant un peu d’eau tiède (15Ml) et remélanger.

          1. Merci beaucoup pour vos infos.
            A voir par la suite.

  46. J’ai lu que l’oxyde de zinc était fait de nanoparcicules et dangereux pour l’écosystème marin. :-/

    1. On trouve de l’oxyde de zinc sans nanoparticules, c’est ça que j’utilise !

  47. Bonjour,

    J’ai testé la crème solaire et j’en suis vraiment déçue… Je me faisais une joie d’avoir enfin trouvé une recette pour fabriquer sa crème solaire et pouvoir banir les crèmes achetées dans le commerce.
    On a voulu testé l’efficacité ce week-end..Résultat, nous sommes brulés! J’habite en Haute-Savoie, je sais pas si le soleil du coup est beaucoup plus méchant en montagne mais là nous avons vraiment brûlés, voir frit.
    J’ai suivi scrupuleusement la recette, du coup, je ne sais pas si d’autres personnes ont eu le cas ?
    Merci.
    Chloé

    1. Bonjour Chloé. Je suis navrée si la recette n’a pas été un succès. Il est vrai qu’en montagne le soleil tape beaucoup plus qu’ailleurs. Après, je conseille toujours de tester sur de courtes périodes et aux heures les moins risquées. Personnellement j’ai testé plusieurs formules et il m’est arrivé de prendre des coups de soleil comme avec n’importe quelle crème, mais pas de brûler.

      1. On en a mis sur le visage et les bras pour se protéger, mais même en mettant 3fois dans la journée sans être à rotir au soleil nous avons brûlé.
        Penses-tu qu’il faudrait que j’augmente la dose d’oxyde de zinc ?

    2. Bonsoir,
      J’ai testé la crème une seule fois mais j’en ai mis à 2 reprises et pas eu de coups de soleil du tout et je suis quand même restée 2 heures sur la plage. UV7 à ce moment là si je me rappelle bien et de 15h à 17h. Après, la crème ça fait bizarre, car après une 2ème couche, ma peau devenait blanche enfin léger quand même. En tout cas, très bien, mais bon, même avec une crème solaire, je ne reste pas plus de 2 heures au soleil.

  48. Bonjour ,

    Aromazone conseille d’entrée un melange à base de dyoxide de titane !! je comprends plus rien là !!! voir leur site et direct on tombe dessus en cherchaznt creme solaire naturelle , apres vous ! Merci d’en prendre connaissance car vous recommandez leur dossier !!! à part ça , je suis tres nature aussi et cherche tjrs à ne pas nuire .. amicalement

    Chantal

    1. Oui c’est vrai, je recommandais leur dossier parce qu’il y avait plein d’informations intéressantes, à l’époque où j’ai écrit cet article. Effectivement, je vais le retirer.

  49. Bonjour et merci pour vos recette.

    Je viens de faire la lotion de bronzage.
    Faut il vraiment que la texture soit comme une mayonnaise, parce que la mienne est liquide; et je trouve que je suis blanche après avoir appliqué la lotion.
    Peut etre que je me suis trompée qq part ?
    merci pour l’information
    Jane

    1. L’idée est de faire monter comme une mayonnaise, autrement dit de créer l’émulsion. Ça se peut que ce soit liquide selon les températures extérieures. Le blanc, c’est normal, c’est la protection ! Comme dit dans l’article, ce sont les nanoparticules qui permettent aux filtres de pénétrer la peau, et donc de ne pas faire de traces blanches. Sauf qu’on veut justement les éviter pour leurs effets nocifs présumés.

  50. Bonjour,

    J’habite sur Bordeaux et ça fait un an que ma période Ecolo a commencé. Mais sauriez-vous où nous pouvons trouver tous ses produits pour fabriquer cette crème solaire?

    Cordialement

    1. Bonjour Léa,
      Je ne connais pas Bordeaux mais vous pouvez commander sur aroma-zone.

  51. Bonjour et merci pour les recettes ! Peut on changer l’huile de coco par une autre huile ? Merci 🙂

  52. Bonsoir,
    Merci pour votre article,
    toutefois je m’interroge sur l’apport de l’huile d’olive dans la recette vu qu’elle est photosensibilisante.
    Je sais par mauvaise expérience que huile d’olive et soleil brûle la peau.
    Pourriez vous svp m’apporter des éléments que je semble ignorer avant d’entreprendre la réalisation de vos recettes.
    Merci pour votre retour

    1. Bonjour,
      Alors l’huile d’olive est un ingrédient que j’ai trouvé dans de nombreuses recettes, et cela m’a été confirmé par Vanessa qui s’y connait mieux que moi. Ici, l’huile est combinée à d’autres ingrédients et pour ma part, cela se passe très bien. Vous pouvez essayer de remplacer par une autre huile, comme le macadamia, mais je ne saurai vous en dire le résultat. Si vous avez des doutes, ne faites pas cette recette et préférez une crème bio sans nanoparticules que vous trouverez dans des boutiques spécialisées ou sur Internet !
      Bonne journée,

  53. Bonjour Vanessa, Merci beaucoup du partage ! J’ai ma ptite question : j’ai fait ta recette de creme solaire et j’aimerai savoir combien de temps avant qu’elle ne se périme ? Merci d’avance 🙂

    1. Bonjour Anaïs, généralement en cosmétique maison on conseille de conserver 3 mois au frais.

  54. Coucou je viens de découvrir ton blog, une perle !
    Merci, malheureusement je viens d’acheter une crème (mon chéri bosse sur la plage). Même pour enfant, c’est la dernière fois. Je veux la rapporter en magasin. D’autant que j’ai eu pendant des années des problèmes de santé (endométriose et douleurs) qui pourraient être dû aux perturbateurs endocriniens.

    Dire que je mettais de la crème solaire comme une crème normale pendant mes jeunes années..

    Ici tu à disposé d’excellente infos, merci pour ton travail !

    1. Merci Gya, ça me fait plaisir, je suis ravie que mon blog te plaise.
      La crème solaire c’est un gros sujet, pas toujours évident à traiter. Déjà acheter une crème bio, c’est mieux que rien 😉
      Bonne lecture 🙂

  55. Bonjour,

    Je viens de me lancer pour cette crème solaire et je suis très fière de moi haha ! Par contre, j’ai utilisé des flacons en verres contenant de l’huile de monoï avant mais j’ai rincé et fait bouillir ! Une petite odeur est restée, y a-t-il un risque que la crème en soit “contaminée” ?

    Merci d’avance,
    Continue, ce blog est génial !

    1. Coucou Léa !
      L’odeur de monoï est forte, si tu as bien nettoyé avant alors c’est ok, ta crème sentira juste meilleur 😉
      J’espère que l’expérience sera à la hauteur de tes espérances. Comme précisé, je t’invite à tester progressivement sur des heures pas trop chaudes, et à bien ré-appliquer sur des périodes plus chaudes (personnellement j’évite l’exposition entre 11h et 14h).
      Bonne journée !

  56. Bonjour,
    je vais tenter la lotion de Vanessa en remplaçant l’eau par de l’hydrolat de Patchouli et en mettant de l’HE de patchouli aussi.
    La densité de l’huile étant de 0,9, on peut convertir les ml en grammes (50 ml font 45 g).
    Par contre, combien pèse une cuillère à soupe d’oxyde de zinc? Faut-il l’araser?
    Merci pour tes recettes,
    Corinne

    1. Bonjour Corinne,

      Je n’ai plus d’oxyde de zinc donc je ne peux pas le peser et te donner la correspondance exacte… J’ai publié une autre recette de crème solaire sur mon blog et pour 100ml je mets 30g d’oxyde de zinc (soit 30%).

    2. Bonjour Corinne,
      Ah génial ! Il faudrait que j’essaye mais j’avoue que je ne me suis jamais encore lancé de le savon maison 🙂
      Ca a l’air moins long à prendre qu’un savon SAF (cures de 4 semaines) … comment ça se fait ? Merci pour l’info en tout cas !

  57. – ATTENTION –
    Toute contente de lire l’article, je demande à mon copain, chimiste de formation et de profession, s’il sait où je peut me procurer de l’oxyde de zinc (mais sans nanoparticules, je précise!).
    Et là, CATA !!! Il m’arrête tout de suite:
    (Petit copié-collé du remontage de bretelle que je me suis pris xD)

    Mon copain: “Le ZnO (zinc, en langue chimiste) est un composé toxique pour l’homme et la nature ! Les vapeurs de ZnO sont très toxique notamment.
    En plus tu ne veux pas en nanoparticules, sauf que ce sont les nanoparticules qui le rende inoffensif. Vois ça comme une protection autours du ZnO (zinc) qui est toxique, et c’est la même chose que pour l’oxyde de titane qui est aussi dans les crèmes solaires. On crée une cage organique autour pour les rendre utilisables sur la peau entre autre.
    Ce qui est dangereux avec ces composés c’est qu’ensuite ils peuvent rentrer dans le corps via des coupures, ou dans les couches superficielles de la peau, etc… libérant l’oxyde de zinc ou l’oxyde de titane, ça revient à accélérer le processus toxique !!
    De plus le ZnO (zinc) est peu soluble dans l’eau, il va se stocker dans les graisses de ton corps, et tu ne vas pas réussir à l’éliminer!”

    Mon copain m’épaule pour tout ce qui est cosmétique bio DIY, et il est de bon conseil, alors je sais pas vous, mais moi son speech, ça m’a suffit…
    Je suis honnêtement désolée pour la rédactrice de l’article qui a du passer du temps à écrire… mais ça sert de signal pour les autres.

    1. Bonjour,
      Merci pour ton retour. Il faudrait que je regarde plus en détail cette question (j’attends les retours d’un expert) car il me semblait que c’était uniquement le dioxyde de titane qui était toxique, c’est pourquoi je préconisais l’oxyde de zinc (en précisant de ne pas inhaler). Je remettrai le résultat de mes recherches ici.
      Du coup petite question : qu’utilise ton copain pour se protéger du soleil ?
      Merci !

  58. Bonjour Emma !
    Je t’avais écrit il y a quelque temps à propos de la recette et je vais maintenant me lancer pour la faire 🙂
    Pour ta recette, est-ce que je peux remplacer le beurre de karité par le beurre de cacao ? Et la vitamine E ici joue quel rôle dans la crème solaire ? Est-elle indispensable ?
    Je te remercie, Pascale.

    1. Bonjour,

      Oui tu peux remplacer le beurre de karité par le beurre de cacao, après les textures ne sont pas identiques, donc il est possible que le rendu final soit un peu différent. La vitamine E joue un rôle de conservateur, c’est quand même important d’en mettre. Tu peux remplacer par de l’extrait de pépin de pamplemousse.

      Bonne tambouille !

  59. Bonjour 😊,
    Tout d’abord, merci beaucoup pour cette article très intéressant !
    Je viens tout juste de fabriquer la lotion de Vanessa, j’ai hâte de pouvoir la tester. J’écris des articles pour un blog voyage et j’ai déjà abordé le sujet polémique de la crème solaire industrielle.
    Si la recette est efficace sur moi, j’aimerais beaucoup la partager avec nos voyageurs. Me donnez vous votre autorisation ? Bien sûr je vous citerai 😉

    1. Bonjour Perrine, merci pour ton message et de demander pour le partage. Aucun problème tant que vous citez mon blog et un lien vers cet article 🙂

  60. Bonjour Emma,

    J’ai cru comprendre que tu aimais la nature et l’océan et que tu étais une plongeuse. C’est mon cas aussi 🙂 J’ai plus d’une 60aine de plongées en 5 ans et je ne compte pas m’arrêter de si tôt.

    C’est parce qu’on a la même passion que je me permets de t’alerter sur la DANGEROSITÉ de ton article pour l’environnement.

    En effet, deux ingrédients sont utilisés pour les crèmes solaires minérales, l’oxyde de zinc et l’oxyde de titane. Malheureusement l’oxyde de zinc est toxique pour l’environnement, notamment la vie aquatique. Tu as peut être lu des articles sur des sites de marques qui le disent safe mais c’est complétement faux. Voici plusieurs sources qui je l’espère de convaincront au pire de ne pas afficher ta crème comme safe pour l’environnement et de mettre une mention d’alerte au début de l’article. Je ne te cache pas que je suis un chouia scandalisé de trouver une recette avec de l’oxyde de zinc sur un site comme le tiens :-).
    Je parle également bien de l’oxyde de zinc et pas des nano particules d’oxyde de zinc uniquement.

    Voici mes sources:

    – Changement de régulation en France:
    http://politiquedesante.fr/filtres-solaires-a-loxyde-de-zinc-danger-ecotoxicologique/

    – Sur sa fiche de sécurité , l’oxyde de zinc est marqué comme:
    (http://www.interchimie.fr/wp-content/uploads/OXYDE-DE-ZINC_FDS6C.pdf)
    + Dangereux pour le milieu aquatique – Danger aigu – Catégorie 1 – Attention – (CLP : Aquatic Acute
    + Dangereux pour le milieu aquatique – Danger chronique – Catégorie 1 – Attention – (CLP : Aquatic Chronic

    – Sur le site du CDC (USA) qui a pourtant autorisé l’utilisation de l’oxyde de zinc il est obligatoire d’afficher le pictogramme “danger pour l’environnement” (petit poisson mort orange :-))
    https://www.cdc.gov/niosh/ipcsnfrn/nfrn0208.html

    – Pour finir, l’agence française de sécurité sanitaire à étudier l’impact de l’oxyde de zinc sur l’environnement (pour l’alimentation des porcs, ce qui est différent de la crème solaire je te l’accorde, mais la conclusion est là même: nécessité de récupération de l’oxyde de zinc et de ne pas le laisser dans la nature).
    https://www.anses.fr/fr/content/loxyde-de-zinc-une-alternative-possible-aux-antibiotiques

    Tes recherches sont vraiment étendues mais malheureusement tu n’as pas du aller aussi loin pour l’oxyde de zinc et passer outre tous les sites DIY ou cosmétiques qui disent que c’est safe.

    J’espère de tout coeur que tu mettras une grosse alerte au début de ton article si tu ne veux pas le supprimer car cela doit générer du traffic.

    Amitiée, d’une plongeuse à une autre plongeuse.

    1. Bonjour Emma, merci pour ton commentaire.
      Effectivement je vais lire attentivement les liens que tu m’as envoyés.
      J’en entends de plus en plus parler…
      Donc je mettrai certainement mon article à jour.
      En fait ce serait plus en terme de santé humaine que les filtres minéraux (non nano) seraient le mieux.
      Je me rends compte qu’en réalité aucune alternative n’existe concernant les milieux aquatiques… car même une simple huile végétale a un impact.
      Pour ma part en fait je ne mets’ plus de crème avant d’aller dans l’eau, dans l’an mesure du possible.
      Comment t’y prends tu toi ?

    1. Bonjour, j’ai déjà reçu des commentaires sur le sujet et ajusté l’article pour préciser qu’il vaut mieux dans tous les cas éviter de mettre de la crème avant d’aller dans l’eau. Même l’huile ce n’est pas bon pour les organismes aquatiques.

  61. Hello ! Cela fait un petit moment que je me suis mise à concocter mes produits cosmétiques, et le seul produit que je n’avais encore jamais fait, c’était la crème solaire !

    Super article, et super recette également. J’ai testé ta recette, et je dois dire que je n’ai pas été déçue. Je me souviens l’avoir faite rapidement avant une journée à la plage avec des amis. D’abord, la crème avait une texture extrêmement liquide (comme une crème solaire classique), et quand je l’ai mise dans mon pot, je n’ai malheureusement pas eu le temps de la laisser refroidir (rien ne s’est renversé dans mon sac, haha). Au fur et à mesure, je voyais la crème gagner en consistance (ce que je recherchais). Je l’ai testé, elle fonctionne très bien ! Puis arrivée chez moi, j’ai laissé le pot dans ma salle de bain, et la crème est devenue solide, elle avait une texture semblable à celle du beurre de karité. Et j’adore cette nouvelle texture ! Je peux transporter plus facilement mon pot sans craindre de fuite, et je trouve qu’avec une texture de beurre, c’est plus facile à appliquer (et au moins, aucun risque qu’elle ne se renverse).

    J’ai trouvé d’autres utilisations aussi à cette crème miracle, les voici:

    -en soin après un coup de soleil: je l’applique, et mes coups de soleil partent en moins d’une journée, en un temps record !
    -contre l’acné et les rougeurs: en faisant des recherches approfondies sur l’oxyde de zinc, j’ai découvert que ce dernier était excellent contre l’acné et les rougeurs ; aussi, dès que j’ai une rougeur ou un bouton qui apparaît, j’applique cette petite crème miracle.

    Elle me sert aussi de soin après rasage !

    Je te remercie encore une fois pour cette recette géniale !

    1. Wow, merci Emilie pour cette revue ! Je suis contente qu’elle t’ai plu ! Tu as testé quelle recette des 2 proposées ? La texture va changer en fonction de la chaleur effectivement. au dessus de 25 degrés, ça va se liquéfier. Tu peux aussi la conserver au frigo pour la faire durer plus longtemps. Elle sera dure au sortir du frigo, mais s’assouplira rapidement.
      Tu peux aussi aller voir l’article avec les recettes soleil, avec des baumes et d’autres astuces 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu