Les « wraps » je les utilise maintenant depuis 7 ans. J’ai commencé par ceux en plastique, qui ont fini par s’user (et l’un a été rongé par une souris…). J’ai dû les jeter puisqu’ils étaient en plastique « 4 », plus sain mais malheureusement non recyclé en France à ce moment. Donc je me suis tournée vers les Bee Wraps, emballages en tissu et cire d’abeille.

Pourquoi des wraps ?

Pour éviter les déchets, pardi ! Mais pas que !

Les bee wraps sont une alternative au film plastique et à l’aluminium, communément utilisés pour emballer des sandwichs ou recouvrir des plats. Ces derniers entraînent non seulement des déchets, mais ne sont pas bons pour la santé.

Le film plastique est issu du pétrole et contient généralement des perturbateurs endocriniens. Bien que le film alimentaire soit garanti pour le contact alimentaire, personnellement je préfère m’en passer !

Quant à l’aluminium, c’est … de l’aluminium, un métal qui fait polémique sur ses effets potentiellement cancérigènes, neurologiques et ses effets sur la minéralisation de os et la maladie d’Alzheimer.

La composition des bee wraps

Je vous ai déjà énoncé plusieurs alternatives d’emballages alimentaires. Ce que j’aime bien dans les bee wraps c’est qu’on est sur un emballage naturel et compostable.

▶ A lire aussi :  3 emballages réutilisables pour transporter sa nourriture en voyage

Le tout est bien évidemment de privilégier des « ingrédients » biologiques et comme tout produit, des conditions de travail décentes. Évitons les wraps fabriqués en Chine alors qu’il existe plein d’alternatives françaises (sauf si vous avez une garantie de conditions de travail).

Le seul inconvénient que j’y vois, c’est que ce n’est pas une alternative végane étant donné qu’on utilise de la cire d’abeille. Je n’ai à ce jour pas encore vu de wraps en cire végétale. J’essayerai peut-être d’en faire maintenant que j’ai de la cire de colza et de soja européennes pour fabriquer des bougies… Si vous connaissez une marque, vous pouvez l’inscrire en commentaires !

bee-wraps-mylittlebee

La marque My Little Bee

Il existe désormais de nombreuses marques qui proposent ces produits. Je vous ai mentionné Apifilm dans mon précédent article, fabriqués par une apicultrice. Au moins c’est du local et traçable !

Cette fois, je vous parle de My Little Bee.

Le nom me fait penser à un roman tragique que j’ai lu en début d’année (Little Bee) qui n’a rien à voir avec les abeilles mais avec la condition des réfugié.e.s nigerien.ne.s dans une histoire aussi bouleversante que touchante. Du coup j’ai une certaine affection pour le terme même si, on est d’accord, le sujet n’a rien-à-voir.

Donc.

Clément et son frère Baptistin se sont lancés dans l’aventure et proposent des wraps en coton bio et recouverts de cire d’abeille, résine de pin et huile de jojoba. La résine ajoute un effet antibactérien et l’huile permet une meilleure conservation des aliments.

Leurs wraps sont référencés GOTS (Global Organic Textile Standard) qui est une certification pour les textiles en fibres biologiques. Elle garantit le respect de critères environnementaux et sociaux le long de la chaîne d’approvisionnement des textiles. La norme couvre le traitement, la fabrication, le conditionnement, la commercialisation et la distribution des textiles fabriqués à partir d’au moins 70% de fibres naturelles et biologiques.

En plus les motifs sont très jolis, moi j’ai craqué pour les modèles cactus (oui, très bobo) et tropical (Mexique, tu me manques !).

Concernant la cire, il s’agit d’un mélange de cires d’abeille en provenance d’Union Européenne. Je n’ai pas plus d’infos sur l’éthique liée au abeilles.

My-little-bee

Mon expérience des Bee Wraps

Franchement, je trouve ça top. Je m’en sers pour emporter mes encas et pour recouvrir mes plats et je les emporte avec moi dès que je pars en déplacement ou en voyage pour éviter d’avoir à recourir à des emballages jetables sur la route. C’est plus léger et pratique que des boîtes repas, bien qu’on n’y met pas la même chose.

Précision : ne pas les mettre au micro-ondes, sous l’eau chaude ou en contact avec le chaud (au risque de faire fondre la cire).

De mon expérience, les wraps en cire s’entretiennent bien. On les lave à l’eau froide sans savon (pour ne pas les abîmer ni les rendre mous sous la chaleur), on les laisse sécher et hop ! C’est tout ! Pour la fainéante que je suis, c’est parfait ^^.

Un point important, c’est l’adhérence. Tous les wraps ne sont pas égaux en fonction de la composition et la quantité / qualité de cire. Il ne faut pas que ça colle trop ni pas assez !

Les wraps de cire peuvent perdre en efficacité dans le temps (après 1 an par exemple), mais tout dépend de votre usage et de l’entretien !

Cet article contient du contenu sponsorisé par My Little Bee. Je sélectionne soigneusement mes partenaires et leur démarche éthique avant d’accepter un partenariat. Je conserve ma liberté d’écriture et suis sincère dans mes propos.

***
Et toi, comment évites-tu le film plastique ?

Bee-wraps Pin

 

À propos de l’autrice

A 24 ans, j'ai plaqué mon CDI pour partir voyager. Un voyage qui m'a emmené plus loin que ce que je pensais : il m'a ouvert des portes pour suivre mes rêves, m'engager à adopter un mode de vie minimaliste et plus éthique, et élever ma conscience.
Depuis 6 ans je partage mon cheminement et mes changements d'habitudes de vie avec vous, en espérant planter des graines !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.