Le salon des blogueurs de voyage #WAT17

Les 12, 13 et 14 Avril derniers, j’ai renouvelé l’expérience du salon des blogueurs. Si vous vous souvenez, l’année dernière je m’étais rendue à Bruxelles, pour la 3ème édition du salon organisé par We Are Travel. Cette fois-ci, nous sommes partis à Saint-Malo, dans notre belle Bretagne. L’occasion de revoir les amis blogueurs venus des quatre coins du monde et de découvrir une partie de la France qui m’était encore inconnue.

Salon des blogueurs, qu’est ce que c’est ?

Pour faire simple, le salon des blogueurs de voyage est un événement de rencontre entre les blogueurs et les professionnels du tourisme afin de développer les collaborations entre les deux. En effet, les professionnels s’intéressent de plus en plus aux blogueurs pour promouvoir leurs destinations mais ne savent pas toujours comment s’y prendre. Il faut dire que la blogosphère est un univers assez récent, et qu’il arrive souvent que “blogueur” soit confondu avec “journaliste”. Par conséquent, il est fréquent pour les offices de tourisme d’aborder les deux de la même manière, alors qu’en pratique chacun vit et raconte les séjours de façon différente.

Le salon propose des rencontres express, des “speed-meetings”, entre les blogueurs et les exposants, ainsi que de nombreuses conférences permettant d’apprendre différentes façon d’optimiser son blog et de collaborer avec les blogueurs.

 

Blog, passion et professionnalisation

Comme l’année dernière, j’étais présente sur les conférences sur le référencement, le trafic, et la professionnalisation de son blog, constatant que j’ai encore pas mal de boulot à accomplir !

Je n’ai pas pu me dédoubler, et n’ai pu assister à celles qui s’adressaient aux exposants, toutes aussi intéressantes car elles permettaient de faire le point sur l’obsession des chiffres des blogs. De ce que j’ai pu en entendre, il s’agissait notamment d’attirer l’attention sur le fait que ce ne sont pas forcément le nombre de likes et de followers sur les réseaux qui doit susciter l’intérêt, dénonçant au passage les pratiques de “mass-follow” dont certains font usage.

Personnellement, je n’aimerais pas que ma communauté soit basée sur du fake et que mes chiffres soient gonflés juste pour pouvoir décrocher des partenariats. Après, je peux comprendre que certains soient tentés. Il faut dire que depuis que j’ai lancé mon blog il y a 3 ans, je ne peux que constater que le blogging attire de plus en plus de monde et que la rumeur qui dit qu’avec un blog de voyage on peut voyager gratuitement et gagner sa vie en fait rêver certains.

Je vous arrête tout de suite, la réalité est assez différente. Une collaboration veut dire qu’il y a échange, qui peut être monétaire ou de procédés (rédaction d’article, publication sur les réseaux sociaux, vidéos, photos etc.). Certains arrivent à gagner de l’argent avec leur blog, mais n’oublions pas que cela implique un vrai travail ! Il ne s’agit pas juste de “partir en vacances”, loin de là.

Ensuite vient la question de l’authenticité une fois que le blog devient professionnel. Peut-on encore garder son regard critique lorsque l’on est invité ? Normalement, oui. Et c’est en cela que le blog se diffère du journalisme. En tant que blogueur, nous racontons nos expériences et nos ressentis et c’est ce qui fait notre force. À titre personnel, étant donné que j’aime voyager de manière responsable et désorganisée, je suis assez exigeante lorsqu’un partenariat m’est proposé (ce qui est encore assez rare 😉 ). Et sachant qu’écrire me prend du temps, je ne trouve pas forcément mon compte dans l’idée de me rajouter du travail sur mon temps libre, car pendant un blogtrip, nous avons rarement le temps pour l’écriture.

Quoi qu’il en soit, si j’écris c’est d’abord par passion, pour raconter des histoires et mettre en avant des gens et des projets qui m’inspirent. La première motivation, c’est le partage. Et il vaut mieux être passionné parce que c’est un vrai boulot sans pour autant être lucratif !

 

Et toujours des rencontres !

Le salon des blogueurs de voyage, c’est aussi le moment de se retrouver entre blogueurs, de revoir ceux rencontrés l’année passée et de faire de nouvelles connaissances.

J’étais trop contente d’être en compagnie de blogueurs ancrés Lucie de voyages et vagabondages, Chris de tour-monde, Amandine et François de un sac sur le dos, Sarah du blog de Sarah, Amélie de Madame Oreille, Jenny de JD road trip, Maxime de Trekking et Voyages, Michel du Monde au tournant ou encore Marie-Julie de taxi-brousse. Mais c’était aussi un réel plaisir de faire la connaissance de Maglobetrotteuse, Capitaine Rémi, Charlie de Plongée autour du monde, Seb et Laura des Globe-blogueurs et de retrouver ma copine Aurore de Slow travel que j’ai rencontré l’année dernière dans un contexte qui n’a rien à voir.

Deux soirées ont été organisées par We are Travel pour offrir un cadre plus détendu aux échanges. La première a lieu uniquement entre blogueurs et s’est déroulée à l’aquarium de Saint-Malo. A vrai dire, je n’ai pas du tout aimé le lieu car voir des animaux marins enfermés et tourner en rond m’a plus mis les larmes aux yeux qu’autre chose, donc j’ai préféré passer la majeure partie de la soirée à l’écart de ces cages aquatiques. J’ai préféré la seconde soirée qui réunit les blogueurs et les exposants et a pris place au Domaine du Corsaire dans l’intra-muros, un cadre assez unique !

Et puis les festivités ont continué en dehors du cadre proposé par l’événement, en partant à la découverte des brasseries du coin et en se pointant à 50 dans un restaurant… bref, de bonnes rigolades et un air de voyage qui règne pendant 3 jours !

J’y retournerais certainement l’année prochaine, en espérant qu’il y ait un peu plus de nourriture végétarienne à disposition lors des soirées organisées ;).

Un grand merci à Xavier et Florence pour l’organisation, et à l’hôtel Alexandra qui m’a hébergé dans une belle chambre avec vue sur la mer, je me suis sentie hyper gâtée !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *