Entre forêt et ocean : la nature à l’état brut

Les deux poumons de la planète. Sans eux, nous ne pourrions exister. À l’Ouest du Canada et des États-Unis, on passe de l’un à l’autre en un rien de temps, et c’est un vrai plaisir ! Air frais garanti 🙂

 

Aux Amériques, tout est plus grand qu’ailleurs. Les distances à parcourir sont immenses, les lacs sont gigantesques, les montagnes sont imposantes, les canyons sont profonds. Normal donc d’y trouver des arbres géants et l’infinité de l’océan !

 

Les cèdres géants à Revelstoke

On parle beaucoup des rocheuses, mais il existe un petit parc, juste à la sortie: Le Revelstoke National Park. Bien plus petit que les autres, mais non moins intéressant, surtout pour y découvrir des cèdres géants au cours d’une petite balade.

Cèdres géants

Cèdres géants

Cèdres géants

 

Une ville les pieds dans l’eau: Vancouver

Ça y est on touche au but ! On est presque au bout du Canada ! A Vancouver, ce qui est super chouette, c’est que la ville est non seulement en bordure de l’océan pacifique, mais aussi au pied de superbes montagnes. La nature est omniprésente, ne serait-ce que dans son Stanley Park, gigantesque. Dans ce parc, on se perd facilement et on se croirait parfois en plein forêt tropicale !

 

Vancouver

Vancouver

Vancouver

J’ai moins aimé la vue depuis la plage !!

 

Vancouver

 

Les pins Douglas de Cathedral Grove – Ile de Vancouver

Alors, ne pas confondre Vancouver, la ville, et l’île de Vancouver qui se situe en face. L’île de Vancouver s’étend sur plus de 400 km de long et 80 km de large, rien que ça !

Et sur cette île, vis Natasha, la blogueuse d’Echos Verts. Notre virée sur l’île était donc l’occasion parfaite de rencontrer Natasha, qui a gentiment proposé de nous héberger. Plus que ça, elle nous a même préparé de succulents petits plats, un vrai luxe pour nous ! Et pour couronner le tout, on a même eu droit à une petite virée à la plage et à la marina. Encore une fois, merci Natasha pour ton super accueil !! 🙂

Victoria loutre

Une loutre de rivière dans la marina

 

Je comprends mieux pourquoi elle raconte sur son blog que c’est de vivre ici qui lui a fait redécouvrir la nature et qui lui a inspiré l’écriture de son blog. L’île est un vrai petit paradis de nature !

 

Ile de Vancouver

 

Sur notre route vers le nord ouest de l’île, on s’arrêtera à Cathedral Grove, recommandé par notre hôtesse. On y découvre encore des arbres géants, des arbres poilus (je les appelle comme ça mais en fait c’est juste de la mousse 😉 ), et des « nurse log », ces troncs tombés à terre qui deviennent le nid d’autres plantes et arbres qui poussent carrément dessus !

Ile de Vancouver

Ile de Vancouver

Ile de Vancouver

 

Sans oublier le roi de tous, cet arbre vieux de 800 ans qui touche le ciel ! De quoi se sentir minuscule !

Ile de Vancouver

 

Tofino – Ile de Vancouver

Ile de Vancouver Tofino

 

Tofino est une ville mondialement connue pour le surf, c’est donc sans surprise d’y sentir une atmosphère de surfeurs ! Plus que cela, il y avait une compétition de surf ce week-end là. Ce qui m’a le plus intéressée, c’était de discuter avec l’équipe de la fondation Surfrider, une ONG qui œuvre pour la protection des océans. Leur action est beaucoup tournée sur la sensibilisation, l’étude des particules dans l’eau, et le nettoyage des plages. Malheureusement pour moi, pas de nettoyage de prévu pour ce dimanche là !

Surfrider

Surfrider

Les particules de plastique que l’on trouve dans les océans

 

Surfrider

La pêche du jour !

 

Surfrider

Fumeurs : ne jetez plus vos mégots par terre, ni sur la plage, ni dans l’eau ! Merci 🙂

 

-> Surfrider possède aussi des antennes en Europe !

 

Je ne suis pas trop fan de surf, mais c’est sans grande hésitation que j’ai sauté sur un bateau pour observer les baleines grises et les orques. En prime, on croisera une loutre de mer (mais alors juste TROP adorable !), une colonie de phoques, deux aigles (des pygargues à tête blanche pour être précise) et 2 loups qui se baladent sur une des petites îles.

Baleines grises

Baleines grises

Baleines grises

Avec le bébé au milieu ! Trop mimi 🙂

 

Baleines grises

Baleines grises

Baleines grises

 

C’est par là que s’achèvera notre route canadienne ! Après 1 mois sur la route, nous avons atteint l’extrémité Ouest du Canada ! Il est temps de rebrousser chemin en passant par les États Unis !

 

La Forêt Nationale d’Olympic

Nous voilà donc dans l’État de Washington, à la découverte de la forêt Olympic. Nous retrouvons nos géants, nos poilus et même des chevelus !

Forêt olympique seattle

Forêt olympique seattle

 

Mais le parc ce n’est pas seulement la forêt, c’est aussi la plage. Des plages où l’océan vient y échouer des troncs immenses à longueur d’année. C’est assez impressionnant de voir ce cimetière d’arbres. Très différent de tout ce que j’ai pu voir auparavant.

Forêt olympique seattle

Forêt olympique seattle

Forêt olympique seattle

Rialto Beach à marée basse

 

Forêt olympique seattle

Forêt olympique seattle

Ruby Beach au coucher du soleil

 

***

La forêt et les océans sont deux causes qui me tiennent à cœur. On les néglige trop alors qu’ils sont si important. Voir les deux s’entremêler était un superbe spectacle !

Allez, on rentre maintenant! 🙂

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *