Consommation collaborative avec Share Voisins

Il y a des jours on on se dit que tout va mal, que l’homme court à sa perte et qu’on ne sait pas bien comment on va se sortir de là. Et puis on regarde un peu autour et on voit que le monde change, que des gens se bougent et veulent se rendre utiles et que des projets positifs voient le jour un peu partout sur le globe !

Ce que j’aime, c’est justement découvrir de tels projets. C’est porteur d’espoir et c’est ce sur quoi je veux me concentrer. De l’énergie positive. C’est aussi pour ça que j’ai décidé d’entreprendre un voyage où j’irais à la rencontre de porteurs de projets en Amérique latine. Mais au delà de ça, je vois également des gens autour de moi qui modifient peu à peu leurs habitudes pour être en accord avec un certain mode de vie, et des gens qui décident de tout plaquer pour mener une vie différente.

Alors quand j’ai appris qu’une de mes anciennes collègues du monde du conseil avait troqué sa belle carrière pour un projet de consommation collaborative, il fallait absolument que j’en sache plus et que je vous en parle ici !

Sans plus tarder, Laetitia nous présente ShareVoisins !

image

 

Peux-tu nous expliquer ce qu’est ShareVoisins et comment ça marche ?

ShareVoisins, c’est un service d’échange d’objets gratuits entre voisins et c’est Simple comme Bonjour 🙂 Sur le site tu peux voir les objets partagés gratuitement autour de chez toi par tes voisins. Ensuite ça fonctionne comme une messagerie de quartier : les voisins s’envoient des demandes « Bonjour, est-ce que je peux emprunter votre tondeuse ce we ? j’habite juste à côté de chez vous » et peuvent y répondre pour se mettre d’accord sur le lieu et l’heure de rendez-vous.
Dans la version suivante, on ajoutera la recherche et les bons plans de quartier pour aider les petits commerçants !

 

Qui se cache derrière ce projet ?

Kévin et moi. On s’est rencontré en 2013 dans la sphère de « l’économie collaborative », on avait tous les deux envie de monter un projet qui faisait du sens et on était tous les 2 sûrs qu’il manquait quelque chose à l’échelle du quartier. La location ne fait pas vraiment sens si on prête un objet à son voisin ! On sera bientôt 3, avec Sébastien, qui va rejoindre l’équipe et depuis le début, on a eu la chance d’avoir des gentils bénévoles / stagiaires qui nous ont beaucoup aidé !

image

 

 

Que souhaitez-vous accomplir à travers ce site ?

A travers l’échange d’objets, on a une vision du quartier surtout. On ne croit plus vraiment à la consommation à tout prix et au désir de propriété. C’est pour ça qu’on mise sur le partage dans un groupe qui est proche, géographiquement parlant : c’est ce qui nous semble le plus logique. Ensuite, si ce groupe est connecté, il peut s’entraider de plein de façons différentes : des services, de l’achat groupé, etc.. ! Et c’est le bon moment pour apporter plus de lien social dans les quartiers. Les années de médiatisation de la crise ont eu un effet positif : les français sont prêts à se serrer les coudes, à s’entraider. La vision de ShareVoisins c’est un quartier où les habitants se parlent, s’entraident, échangent.

 

Que peut-on partager sur ShareVoisins ?

Tout ce qui traîne dans tes placards et même plus ! On peut partager des objets dont on a vraiment besoin : pour bricoler, pour se dépanner un soir (une ventouse?), des objets de puériculture, du petit-ménager pour cuisiner aussi. Mais on peut aussi partager des objets de loisirs, pour faire plus de chose, en dépensant moins d’argent ! Par exemple on trouve des DVD sur ShareVoisins, des livres et beaucoup de jeux de société !

image

 

Pourquoi as-tu décidé de changer de carrière et de te lancer dans une telle aventure ?

Après 3 années de conseils en SI, j’ai fait une reconversion pour travailler dans la communication digitale, ma première passion. Suite à cette reprise d’étude, j’ai intégré une filiale d’une grande compagnie Aérienne Française ( ;)) pour diriger la communication d’une filiale. Mais très vite j’ai compris que j’aurai les pieds et poings liés par le poids de la structure et je ne m’y retrouvais pas, d’un point de vue engagement. J’avais envie de plus d’action et de plus de sens et c’était le début de la médiatisation de l’économie collaborative. Plus j’y pensais, plus je voyais l’avenir dans un modèle proposé et porté par les citoyens. Alors je me suis lancée !

 

Encore une belle preuve qu’il est tout à fait possible de suivre ses rêves et de sortir des sentiers battus !

Si ce projet vous plait, alors je vous incite fortement à visiter leur site, et surtout à la campagne de financement participatif  lancée par Laetitia et Kevin sur ulule pour les aider à développer leur site !

image

 

Moi ce que j’adore dans ce projet c’est qu’il permet de renouer avec notre côté communautaire qu’on a tendance à oublier dans notre ère individualiste. On nous a appris à consommer et à posséder des choses pour être heureux, et on nous entretient dans un climat de peur et de méfiance les uns envers les autres. Alors que tout simplement, le fait de se rassembler, de créer ensemble, de partager et de communiquer, ce sont ces liens là qui nous permettent de se faire une identité et d’être heureux.

 

Edit : la campagne de financement s’est terminée avec succès le 12 Janvier 2015, avec l’atteinte de 109% de l’objectif, soit 7 695€ !

 

Note : Toutes les photos de cet article sont la propriété de Share Voisins.

 ***

Plus de solidarité, plus de bon sens, plus d’échanges, et moins de consommation et de gâchis !

Alors, partant pour partager avec tes voisins ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *