Upcycling : Revaloriser le verre et le métal

Je sais pas vous, mais moi je connaissais très peu le sujet du verre et du métal. Comment ça se fait, combien de temps cela met pour se dégrader, comment ça se recycle etc. Tout ça était un peu flou. Alors ce défi était l’occasion idéale pour me pencher sur la question !

 

Les mystères du verre

Comment on le fabrique ?

Petite, je suis allée visiter des souffleries de verre et j’avais appris qu’on faisait du verre avec du sable. Mais mon savoir s’arrêtait là ! Depuis, j’ai appris que c’était un peu plus complexe !

En fait, effectivement, le principal ingrédient c’est le sable, mais comme il fond à une température très élevée (plus de 1 700°C), on y ajoute de la soude et de la chaux pour aider à fondre plus facilement. On peut également ajouter du calcin, la poudre obtenue à partir du broyage du verre lors du recyclage. Une fois le tout passé au four géant à entre 1 300 et 1 500 °C pour donner du verre en fusion, à l’état liquide. C’est en refroidissant que cela se donnera le verre, après moulage ou soufflage pour lui donner la forme souhaitée.

verre

Source de l’image

 

En mélangeant le verre à d’autres matériaux, on va pouvoir obtenir des produits différents : le vitrocéramique, le verre anti-feu, le verre isolant, le verre résistant, le cristal, le pyrex etc. D’ailleurs, j’ai appris que les pare-brise sont fabriqués en “verre feuilleté”, à partir de deux feuilles de verres avec une feuille de plastique pour maintenir le verre en cas de brisure !

 

Recyclage du verre

Bon alors bonne nouvelle, le verre est un matériau recyclable à 100% et à l’infini, en plus d’être non toxique ! Quand on sait que cela peut mettre des millénaires pour se décomposer dans la nature, c’est plutôt bon à savoir, voire indispensable !

Après un tri des éléments métalliques et non recyclables (étiquettes, bouchon etc.), le verre est broyé afin d’obtenir le calcin, qui devient le composant principal de la fabrication du verre. Il faut tout de même ajouter entre 20 et 30% de matière première (sable, chaux, soude…), pour ensuite le fondre et le re-modoler. On ne fait pas de distinction de couleur donc on ne peut fabriquer que du verre coloré.

Le verre recyclé consomme beaucoup moins d’énergie, d’eau et émet moins de carbone ! On économise ainsi ½ tonne de CO2 par tonne de verre recyclé !

 

image

 

Attention : la vaisselle, les vitres, ampoules et miroirs en verre ne se recyclent pas car leur composition est différente de celle des verres d’emballage.

Outre le recyclage, on peut penser à la consignation, mais elle est encore trop peu pratiquée ! Sinon, direction création (patience !).

 

Les dessous du métal

Comment on le fabrique ?

Le processus de fabrication du métal est similaire à celui du verre, bien que bien plus complexe. Il s’agit également de faire fondre une matière première, à base de minerai, mais ici on tâchera de retirer les atomes d’oxygène pour obtenir du métal pur.

Pour la fabrication du fer par exemple, métal le plus consommé, on réduit les oxydes de fer par le monoxyde de carbone, traditionnellement obtenu en brûlant le charbon de bois, et aujourd’hui effectué dans des hauts fourneaux capables d’atteindre le point de fusion plus rapidement (1 500°C). La quantité de carbone va d’ailleurs déterminer le type d’alliage : fonte, acier…

image

 

Recyclage du métal

Sans parler des dégâts environnementaux provoqués par l’extraction de minerais, les réserves sont au bord de l’épuisement. Aux rythmes d’extraction et de consommation actuels, il resterait 40 ans de cuivre, 17 d’étain, environ 400 ans de fer et entre 130 et 220 ans d’aluminium ! Autant dire que cela pose un léger problème… De plus, les métaux mettent aussi un bon moment à se dégrader: entre 100 et 500 ans pour une canette par exemple !

Le recyclage s’impose, et re bonne nouvelle : les métaux aussi se recyclent à 100% et à l’infini, sans perdre leurs propriétés !

Les métaux triés et retriés sont broyés comme pour le verre, puis nettoyés avant d’être refondus et reconditionnés. Le processus de recyclage permet aussi des économies considérables ! Par exemple, chaque tonne d’aluminium recyclée permet d’économiser 2,3 tonnes de bauxite, sa matière première. Le processus de recyclage consomme 5% de l’énergie normalement nécessaire, c’est à dire qu’on économise 95% d’énergie, sans compter les économies d’eau et d’émissions de CO2 !

image

 

Attention : le papier d’alu ne se recycle pas, car trop souillé. D’ailleurs on devrait s’en passer, car l’aluminium n’est pas le bienvenu dans la cuisine !

 

Quels métaux privilégier ?

A la différence du verre, certains métaux peuvent être toxiques pour la santé en plus de l’environnement: halte aux cancérigènes et perturbateurs endocriniens !

A bannir notamment de sa cuisine : les PTFE/ PFOA (téflon), le bisphénol A (dans les plastiques polycarbonates notamment, code 7) et l’aluminium.

On trouve le téflon dans les ustensiles de cuisine, le bisphénol A dans certains plastiques et boîtes de conserves, tandis que l’aluminium se retrouve dans certains emballages, boîte de conserves et feuilles de cuisson. L’aluminium serait également associé aux maladies de Crohn, Alzheimer, à la sclérose en plaques et à l’autisme. Rien que ça! Or il est partout, et pas que dans la cuisine: déodorants, médicaments, aérosols… : bref, traquons-le !

Du coup on privilégiera plutôt des récipients en verre, des ustensiles de cuisine en fonte naturelle (plus onéreuse mais durable et non toxique), en inox (plus accessible mais avec un certain impact sur l’environnement du fait de la présence de nickel et de chrome) ou à revêtement à base de céramique (plus fragile et peu recyclable), de la terre cuite et du papier végétal pour la cuisson.

image

 

Les Créations

Je vous avoue, j’ai été un peu moins inspirée en ce qui concerne ces matières, car hormis les réutiliser comme contenant, j’ai eu du mal à trouver d’autres utilisations originales et utiles pour moi.

Pour le métal, je n’avais que des boîtes de conserves que j’ai customisé en pots pour mes plantes, pour la cuisine, les crayons et la salle de bain, ainsi qu’une bougie maison et un petit photophore ! Mais maintenant que j’ai fais mes recherches et vu les impacts sanitaires, je vais tâcher de les bannir de chez moi…

20150501-verre-003

image

image

 

En ce qui concerne le verre, je me suis retrouvée avec plein de bouteilles de vin et de bière sur les bras suite à la célébration de l’anniversaire de ma sœur en Avril, qu’on a clairement bien arrosé !

image

 

Manquant cruellement de bocaux je me suis servie des bouteilles de vin à bouchon qui se visse pour contenir certaines noix, graines et mon granola. En plus j’aime bien servir mon petit déjeuner de cette façon! J’ai aussi fait un vase avec du fil et j’ai une bouteille de 1L que j’emmène chaque semaine au marché pour qu’on me le remplisse de lait d’amande (en attendant de faire le mien 😉 ).

image

image

 

Mais le plus original, selon moi, est que j’avais grandement besoin de verres ! Car j’avais récupéré des verres en plastique, mais honnêtement je ne pouvais juste plus supporter de boire dedans. Alors direction les bouteilles de bière, on va les couper pour en faire des verres !

20150501-verre-002

 

J’ai testé la technique du fil avec acétone/ pétrole. Sauf qu’au bout d’une heure et demi, j’avais réussi un verre, cassé une bouteille, et échoué sur les autres, tout en m’intoxiquant au passage. Mauvaise idée. Un peu désespérée, j’ai emmené tout ce beau monde à un atelier de verre pour qu’ils me les coupent avec une machine. Le résultat n’est pas forcément mieux, mais le processus était plus simple !

20150507-verre-004

image

 

Sur le groupe aussi, on était un peu en panne d’inspiration ! Mais j’ai vu passer de belles idées que je partage avec vous : Un joli pot à crayon de Lili, les bocaux pour les courses zéro déchet de Maryline, et les petits pots pour cactus de Lætitia !

Ici, j’ai également un ami ici qui a créé des meubles avec des bouteilles de vin ! La prochaine fois, c’est moi qui fait !

Pour les plus aventureux, on peut également construire des murs avec des bouteilles de toutes les couleurs !

Création groupe 3

 

***

Et toi, tu crées quoi avec ton verre et ton métal ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *