Comment bien trier ses déchets 2/2

Lorsque j’ai commencé à faire le tri dans mes affaires, à coup de plusieurs KonMari, mon instinct anti-gaspillage m’a poussé à m’interroger sur comment me débarrasser de certaines choses, telles que les textiles, les meubles, les stylos, les piles, des cds etc. Pour ne pas tout jeter à la poubelle, j’ai donc fait quelques recherches et tout réuni ici, pour enfin savoir où se met quoi !

Les déchets toxiques

Chaque année, la France produit des millions de tonnes de déchets toxiques pour la santé et l’environnement : acides en tout genres (sulfurique, nitrique…), solvants, piles au mercure, peintures, produits phytosanitaires, produits chimiques, huiles, médicaments, composants électroniques etc. Ces produits polluent et montrent des risques de combustion, explosion, corrosion, d’irritation voire de développement de maladies telles que les cancers.

C’est pourquoi ces déchets doivent subir un tri et un traitement spécial, afin de réduire leur dangerosité, mais aussi de revaloriser ce qui peut l’être. Souvent, ce traitement va inclure la neutralisation des substances chimiques et toxiques pour les décontaminer, le démontage pour séparer les composants pouvant être recyclés (métaux, plastiques, sels chimiques, verres etc.) et l’incinération des résidus.

Pour les particuliers, il est très important de connaître quels sont ces déchets afin de s’en débarrasser correctement en déchetterie ou auprès d’une collecte spécialisée, et en aucun cas les jeter en pleine nature, dans sa poubelle ou dans les bacs de tri. Voici donc une petite liste des déchets les plus couramment rencontrés.

Les cartouches d’encre contiennent des éléments polluants mais peuvent être réutilisées. Déposées à la déchetterie, auprès d’un distributeur ou revendues en ligne, elles seront soit vidées et nettoyées afin de leur réinjecter de l’encre, soit démontées afin de recycler ce qui peut l’être avant de rejoindre un centre d’enfouissement.

=> Collecteurs : cartouche vide, récup cartouches

Les piles et accumulateurs contiennent des métaux lourds (mercure, cadmium plomb…) et doivent être collectées dans des contenants batribox disponibles en grande surface, dans les mairies ou les distributeurs afin de les broyer et d’isoler les composants et de les réutiliser dans l’industrie.

=> Trouver un conteneur

Les ampoules contiennent du mercure mais ne peuvent pas toutes être traitées. Seules les ampoules LED, fluorescentes et fluocompactes peuvent être déposés dans des conteneurs Recylum disponibles en grandes surfaces de bricolage. Les ampoules classiques et halogènes se jettent malheureusement à la poubelle.

=> Trouver un conteneur

Les médicaments non terminés, usés ou périmés sont récupérés en pharmacies car ils contiennent des éléments chimiques devant être traités. Certains pourront être recyclés, le reste finira dans une décharge. Ne jetez donc pas vos pilules à la poubelle ou vos sirops dans l’évier !

=> Quels déchets sont acceptés

Le matériel électronique et électroménager contient des substances polluantes et des matériaux rares nécessitant un traitement complexe d’isolation des composants. Plusieurs options sont envisageables pour s’en débarrasser : il peut être récupéré par les distributeurs lors de l’achat d’un produit neuf ou déposé à la déchetterie, mais si le matériel est encore utilisable, n’hésitez pas en faire don à une association ou à le vendre en ligne (voir quelques liens en bas de l’article) !

Les téléphones portables et ordinateurs peuvent également être confiés aux opérateurs ou à des boutiques spécialisées, chargées de les reconditionner ou de les envoyer vers un centre de recyclage.

Les CD et DVD à jeter (rayés, gravés etc.) sont encore peu collectés, mais des organismes commencent à se manifester, permettant de les leur envoyer afin de les recycler. Sinon, on peut aussi faire jouer sa créativité.

=> Collecteur de CD/DVD : RSB

Les huiles alimentaires sont considérées comme toxiques car en grande quantité, elles polluent les nappes phréatiques, et jetées dans l’évier ou les toilettes, elles bouchent les canalisations. C’est pourquoi il est recommandé de conserver ses déchets d’huile dans un contenant à porter à la déchetterie pour qu’elles soient traitées. Il en va de même pour la peinture et les solvants qu’on peut utiliser en cas de travaux.

 

Les textiles

Nous l’avons déjà abordé, l’industrie textile utilise une quantité astronomique de ressources, pollue l’environnement, et exploite une main d’œuvre peu qualifiée avec peu de scrupules. La mode change littéralement à toutes les saisons, si bien qu’il devient évident de remettre en circulation nos textiles afin de limiter ce fléau.

Les vêtements, accessoires et chaussures dont on veut se séparer peuvent être confiés à des associations caritatives qui pourront les remettre en état et les revendre ou les offrir aux personnes dans le besoin. Les pièces plus chères pourront être vendues lors d’un vide dressing ou sur des sites de vente entre particuliers.

Des conteneurs sont également accessibles partout pour y déposer nos sacs de textiles, en bon ou mauvais état, afin qu’ils soient triés et donnés, vendus en friperie, ou recyclés en chiffons industriels, en fibres nouvelles ou en matériaux d’isolation. Dans ce cas, seuls les textiles propres et secs sont acceptés et il est conseillé de remplir des sacs de 50 litres maximum ainsi que de rassembler les chaussures ensembles (les relier par les lacets, les mettre dans un sac ou une boîte).

=> Trouver un conteneur

 

Les fournitures de bureau et autres objets

On va aller vite, les fournitures scolaires ou de bureau (crayons, stylos, gommes, règles, agrafeuses, compas, ciseaux, trombones, pochettes plastiques etc.) ne se recyclent malheureusement pas. Le matériel en bon état pourra néanmoins être donné à des associations, le reste devra partir à la poubelle.

Concernant les jouets, ceux en bon état pourront également être donnés, les autres finiront à la déchetterie. Il en est de même pour les instruments de musique, cependant il est probable que certaines boutiques de vente d’instruments reprennent vos modèles pour en réutiliser des parties.

Les lunettes quant à elles peuvent être collectées dans les boutiques Krys et Optic 2000, ou directement envoyées à des associations afin d’être données à des gens qui n’en n’ont pas les moyens.

=> Collecteurs de lunettes

 

Les meubles

Qu’ils soient en plastique, métal ou bois, les meubles utilisent de nombreuses ressources pour leur production, et le traitement des matériaux implique souvent l’utilisation de produits toxiques. Ainsi, les meubles pourront être confiés à la déchetterie afin de suivre un traitement adapté : broyage, décontamination, séparation des matériaux, revalorisation de ce qui peut l’être, incinération. Bien entendu, encore une fois, tout meuble en bon état pourra être vendu ou donné !

Il est à noter qu’il est interdit de déposer ses meubles dans la rue, à moins d’avoir vérifié ou sollicité le passage des encombrants.

Par ailleurs, il est bon de rappeler qu’il convient d’être vigilant quant à la provenance du bois dans l’achat de meubles : les bois exotiques, illégaux ou issus de la déforestation se trouvent encore très communément sur le marché. Quant au plastique, inutile de vous rappeler la nécessité d’en réduire notre consommation.

 

Les bonnes pratiques (et adresses)

Naturellement, nous pouvons essayer de réduire notre consommation de produits en amont, afin d’éviter la surexploitation des ressources naturelles et de limiter la production de déchets toxiques, car au bout de la chaîne, l’incinération ou l’enfouissement les guette, rejetant inévitablement des résidus de substances dangereuses dans l’air, les sols, voire l’eau. Privilégions le moins mais mieux ainsi que le partage et l’échange.

Réduire et repenser sa consommation

  • Privilégier les piles rechargeables aux piles jetables ou encore mieux, des produits qui se rechargent à l’électricité ;
  • Préférer des modèles de cartouches pouvant être rechargées ;
  • Privilégier les ampoules LED aux halogènes et ampoules classiques ;
  • Acheter uniquement les médicaments nécessaires, en respectant les prescriptions
  • Éviter de succomber à la surconsommation d’électroniques et de textiles en achetant les derniers modèles à la mode ;
  • Privilégier l’achat de produits neufs de qualité et bien les entretenir pour une durée de vie plus longue ;
  • Revoir ses besoins vestimentaires et adopter une garde robe minimaliste ;
  • Se tourner vers des marques de mode responsables et des matières durables ;
  • Privilégier les fournitures en bois, qui pourront être revalorisées, ainsi que l’utilisation de crayons de papier et stylos rechargeables ;
  • Inciter votre employeur à s’inscrire à un programme de recyclage des stylos ;
  • Éviter les jouets en plastique qui contiennent souvent des susbtances toxiques ;

Réutiliser

  • Envisager d’emprunter des vêtements, du matériel ou des outils
  • Avant d’acheter de nouvelles fournitures, faire l’inventaire et utiliser ce que l’on a déjà : conserver son matériel en bon état d’une année sur l’autre
  • Envisager l’achat de produits d’occasion pour et utiliser ce qui existe déjà
  • Faire réparer ce qui est cassé afin d’en augmenter la durée de vie
  • Donner ou vendre ce dont on ne se sert plus mais qui est encore en bon état

Un mot sur le don et la vente : comme pour les produits recyclables, tentons de repenser notre consommation en amont afin de la réduire, plutôt que de compter sur le fait que l’on peut donner tout ce dont on ne veut plus aux autres.

Bonnes adresses

Revaloriser

Se débarrasser correctement

  • Contacter la mairie pour récupérer ses encombrants
  • Confier ses produits toxiques aux collecteurs appropriés et surtout ne pas les jeter à la poubelle !

Liens utiles

Trouver la déchetterie la plus proche de chez soi : déchetterie.info ; les déchets acceptés
Trouver où jeter ses déchets : où recycler
Le guide complet du recyclage à télécharger
Donner une seconde vie à nos textiles – Echos Verts

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *