TrashStock : Art et musique contre le plastique !

Il y a des rencontres comme ça dans la vie, qui ne cessent de surprendre. J’ai rencontré Julien en Thaïlande lors de mon premier voyage long terme avec ma sœur. C’est d’ailleurs le premier voyageur que nous avons croisé et avec qui nous avons passé notre première soirée de backpackers ! Nous sommes resté en contact depuis, et nous comprenons que nous avons des intérêts en commun pour la protection de la planète.

Aujourd’hui, je vous présente un évènement à son initiative, TrashStock, qui se déroulera à Bali pour la fête de la musique et qui a pour but de sensibiliser les gens sur le fléau Plastique !

Il n’y a pas qu’à Cozumel que le plastique est omniprésent. C’est désormais un problème mondial qui touche en particulier des pays en développement et touristiques, à ma grande peine…

Toujours enthousiaste face aux initiatives contre ma bête noire, je ne pouvais donc pas manquer l’occasion d’interroger Julien sur ce bel évènement à l’autre bout du monde !

 

Julien, peux-tu nous expliquer ce qu’est ce que le festival TrashStock ?

Le festival TrashStock Musik Artistik Plastik est un mix d’exposition d’art et de musique sur la thématique du plastique. Il se déroule sur deux jours, les 20 et 21 Juin. L’art qui sera présenté utilisera le plastique comme matériau principal ou comme inspiration. Du côté musique, les groupes choisis ont tous un engagement environnemental et pour certains, des chansons qui engagent directement leurs audiences à réduire leur pollution plastique.

5

 

Enfin, ce festival a pour but de démontrer que l’on peut être entrepreneurial avec le plastique, dans le but d’engager les indonésiens à le trier chez eux avant de le vendre, plutôt que de le jeter par terre, dans les rivières, ou… de le brûler. C‘est dans ce but que l’on offre la possibilité aux festivaliers d’apporter du plastique pour payer une partie ou la totalité de leur entrée.

« Musik Artistik Plastik » reflète le mix qui va être présenté, le tout à destination des indonésiens.

 

Qui est a l’initiative et comment est venue l’idée de créer le festival ?

Il y a un peu plus de trois ans, j’ai rencontré un balinais en Australie avec qui une forte amitié s’est développée. Il a participé au premier festival que j’ai organisé dans une ferme organique en Australie, une « Zombie Party » lors d’Halloween, ayant pour but de lever des fonds pour des panneaux solaires.

Ensuite je lui ai rendu visite à Bali et l’idée de créer un festival a germé. Le concept lui-même reflète ma passion pour l’art et en particulier la photographie, les causes environnementales, la musique et l’entrepreneuriat. N’étant un spécialiste d’aucune de ces disciplines, j’ai créé ce concept de TrashStock dans le but de promouvoir ceux qui y excellent, le tout focalisé sur la problématique du plastique.

4

 

Désormais, TrashStock est le produit d’une équipe d’indonésiens, professionnels volontaires ou étudiants locaux qui ont adopté l’idée et décidé de donner une réalité locale à une idée créée par un étranger. Dans mon esprit, c’est un premier succès.

 

Quel est l’objectif de l’évènement, et l’ambition pour le futur ?

Tout d’abord, nous voulons en parler. Car le plus on parlera de la pollution plastique, à Bali comme ailleurs, le plus on aura le réflexe de prendre sur nous-même la responsabilité de réduire notre consommation de sacs plastiques et autres emballages de fruits et légumes par exemple. Mais nous souhaitons en parler en utilisant des messages positifs à l’aide de musique, d’art et d’humour car nous ne croyons pas que l’unique « tu pollues, ce n’est pas bien » est efficace.

3

 

Ceci dit, l’objectif principal est de créer une communauté d’artistes, de musiciens et d’entrepreneurs unissant leurs talents, leur créativité et leur amour pour Bali afin d’engager leurs concitoyens dans un mouvement qui va, par ricochet, créer une demande auprès des autorités locales.

Nous croyons que l’art et la musique sont des médias puissants pour créer un esprit activiste mais pacifique. Le « Stock » de TrashStock n’est pas sans rappeler l’esprit de WoodStock par hasard 🙂 !!!

2

Art in progress : Créature mystique balinaise par Made Bayak.
Tête d’éléphant et corps de poisson.
Structure en bambou recouvert d’étiquettes de bouteilles et de sacs plastiques.

Dans le futur, nous avons comme objectif de réaliser un montage d’interview d’artistes et du concert lui-même et de tourner avec ce montage, un groupe de musique et une petite collection d’art afin que TrashStock ne se limite pas à deux jours et à la région la plus peuplée de Bali, mais que l’action engage l’île toute entière.

« Et le reste de l’Indonésie ? » Absolument ! Mais voyons comment !

 

As-tu un message a faire passer aux lecteurs et voyageurs ?

On a tous une mission dans la vie. Et une fois que l’on croit l’avoir trouvé, on évolue. Mais il est important de s’arrêter et de réfléchir au pourquoi on est là et ce que l’on a envie de laisser dernière nous. Des fois, on se dit que l’on ne peut rien faire pour changer des situations qui nous émeuvent, mais passion et persistance permettent de créer de superbes choses et de rencontrer des gens aux multiples talents qui peuvent nous rejoindre dans notre tâche.

Voyager est un excellent moyen d’engager cette réflexion personnelle et s’engager dans des problèmes locaux, un moyen très puissant de développer des liens forts avec les hôtes des pays qui nous ouvrent leurs portes.

Oh et notre action de financement participatif est toujours en cours ! Aide totalement bienvenue !!

&

Avis aux voyageurs donc, si vous êtes à Bali cette fin de semaine, c’est l’occasion d’allier plaisir et action !

Entrée :

– 20 000 IDR ou
– demi tarif pour 1kg de déchets plastique
– gratuit pour 2kg de déchets plastique !

 

Pour les autres, si le projet vous enchante autant que moi, vous pouvez apporter une contribution financière afin d’aider l’équipe à atteindre leur objectif !

Merci pour eux, et pour les balinais ! 🙂

Edit : L’évènement a été un grand succès, retrouvez plus d’info ici !

Note : Toutes les photos de cet article sont la propriété de Trash Stock.

 

***

Et toi, as-tu déjà participé à un évènement artistique de sensibilisation environnementale ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *