Mon top 10 des plus belles surprises en voyage !

Il y a deux questions récurrentes à chaque retour de voyage. La première c’est: comment tu fais financièrement ? (J’ai déjà répondu à cette question dans cet article). La seconde: c’est quoi ton pays/ce que tu as préféré ? Alors je sais que cette question est naturelle, elle me vient moi-même à l’esprit lorsque je rencontre des voyageurs, même si je connais déjà la réponse: “c’est impossible de choisir, tout est tellement différent !”.

 

Bien sûr, il y a des pays auxquels on accroche moins que d’autres, des expériences qui se démarquent, et certains voyageurs ont tout de même leur favori. Mais pour moi, c’est trop dur. Même si j’essaye de catégoriser par thématique ça devient compliqué (j’étais en train d’essayer et puis tous les pays me venaient à l’esprit alors à quoi bon ?).

Et puis je vous avoue qu’avant, cette question m’irritait un peu. J’aurai voulu qu’on me pose des questions un peu plus profondes sur mon ressenti, mon vécu. Parce que je voulais exprimer cette transformation que m’avait apporté le voyage et je sentais qu’il était difficile pour les autres de comprendre. J’ai l’impression que c’est un truc de voyageur que de classer les « ceux qui ont voyagé et qui peuvent comprendre » d’un côté, et « ceux qui sont resté et qui ne peuvent pas comprendre » de l’autre.

C’est vrai que c’est une expérience différente de ce que les gens qui restent vivent. Mais j’ai aussi réalisé que ce n’est pas toujours aux autres de faire le pas de poser les bonnes questions ! Pourquoi nous voyageurs, ne pourrions-nous pas faire l’effort de transmettre ces expériences de la façon qui nous convient ? En fait, je me suis rendue compte que moi-même je n’arrivais pas à trouver les mots pour exprimer ce que j’avais vécu.

Finalement, on a un peu tendance à attendre le tapis rouge quand on rentre et d’être le centre de l’attention. Mais rapidement, les gens retournent à leurs vies, ce qui est tout à fait normal. Le plus ironique c’est que je me rends compte que quoique l’on raconte en rentrant, après environ 3 fois on en a un peu marre !

Donc, on met un peu l’ego de côté et puis on est juste content de retrouver les siens et pouvoir reprendre là où on s’est arrêté la dernière fois! Et aussi, s’intéresser à ce qu’ils ont traversé eux aussi pendant cette période d’absence !

Mais bon, je pars un peu hors sujet! Revenons à nos moutons! Je ne peux pas vous dire quel pays j’ai préféré, ou ce qui a été le plus beau, ni même ce qui vaut plus le coup. En plus, c’est très subjectif ! Non. Après vous avoir fait un top 10 des casseroles en voyage (et il y en a eu d’autres depuis), je vous ai préparé un top 10 de mes plus belles surprises (je vous épargne les photos classiques, soyons originaux !), mais sans ordre de préférence ;).

 

Faire du vélo dans les temples

En Thaïlande, là où le voyage à commencé en 2010, nous avions passé une journée dans les temples de Sukkothai, le terrain étant propice à la balade à vélo. C’était calme, c’était en pleine nature, c’était beau. On avait adoré, alors qu’on nous avait dit que cela ne valait pas trop le coup. Comme quoi, toujours suivre son intuition !

20100302-top voyage-071

 

La plage aux papillons

Toujours en Thaïlande, mais dans les îles cette fois. A Koh Phangan, célèbre pour ses « Full Moon Parties », nous avions retrouvé des amis dans une auberge dans les rochers, au dessus de la mer. Après une petite marche sur un ponton en bois, on accédait à une petite plage magnifique (une de mes préférées jusqu’à ce jour), avec de petits arbres bas plein de papillons jaunes. L’eau était chaude, peu profonde, un vrai bain. Bon, notre ami avait eu la bonne idée de grimper dans un hamac perché dans un arbre et c’était royalement vautré, mais à part ça, c’était magique !

20100329-top voyage-074

 

Se balader à moto dans les montagnes

Au Cambodge, on a bien sûr visité les tempes d’Angkor et la capitale historiquement ébranlée, mais les montagnes du Mondolkiri ont été notre plus belle surprise. Loin des touristes, de la terre rouge et des paysages magnifiques, nous avions passé plusieurs jours à parcourir les lieux à scooter, une prouesse car le terrain n’était vraiment pas évident ! C’est là que j’aurai bu mon premier Ice Coffee (voire café tout court) de ma vie, et vu la plus grosse cascade !

20100522-top voyage-076

20100521-top voyage-075

 

Au Vietnam, nous avons aussi visité les montagnes de Dalat en deux roues, et je me suis découvert un vrai goût pour ce mode de découverte !

 

Le calme du Mékong

Les 4 000 îles du Laos, au Sud du pays à la frontière du Cambodge, un havre de paix. Pas de banque (pratique quand on se fait voler des sous !), des petits restaurants où on mange assis par terre, de belles cascades, et juste une vue imprenable depuis nos hamacs, sur la rivière du Mékong. J’avoue que les alentours de Vang Vieng étaient aussi assez magiques (c’est l’image en tête d’article).

20100320-top voyage-073

 

Un coucher de soleil à couper le souffle

Nouvelle Zélande, le début d’un road trip de trois semaines sur les deux îles. Première soirée à bord de notre Van, on s’arrête sur une aire de pique nique au bord d’un lac entre les montagnes, et j’y ai vu le plus beau coucher de soleil de ma vie.

20110205-top voyage-079

 

Grimper un volcan

Toujours en Nouvelle Zélande, nous avons grimpé le volcan Tongariro, et la vue à l’arrivée était juste dingue. On regarde en bas, on voit qu’on est haut et que c’est beau. Puis on se retourne, et on aperçoit d’autres cratères et des lacs émeraudes. Pas envie de redescendre…

20110220-top voyage-081

 

A cheval sur les traces du seigneur des anneaux

Encore notre chère Nouvelle Zélande (pays préféré ??). Nous voulions expérimenter des paysages parus dans la fameuse trilogie, et nous avons eu le plaisir de pouvoir faire deux heures de balade à cheval dans ce qui correspond aux plaines d’Isengard dans le film. Des ruisseaux, de la végétation, une vue imprenable sur les montagnes et un galop rien qu’entre nous 🙂 Le sourire collé au visage !

20110209-top voyage-080

 

Nager avec les otaries

Cette fois-ci en Australie, où franchement j’ai tout adoré, mais en particulier ces deux heures de nage avec les otaries, ou lions de mer comme ils les appellent. L’eau était assez froide, mais nous avons passé un merveilleux moment à jouer avec les otaries qui étaient ravies de s’approcher de nous !

20110502-top voyage-082

 

Voir des marsupiaux

Bon et puis l’Australie, je voulais y aller pour la fameuse faune inédite ! A part un parc naturel où l’on pouvait nourrir les kangourous (oui je sais, mais à l’époque je n’étais pas autant sensibilisée qu’aujourd’hui – je refusais quand même de porter un Koala), nous avons eu le plaisir de voir ces bêtes si étranges en pleine nature !

20101217-top voyage-077

20101218-top voyage-078

 

Voir des ours en pleine nature

Ok je suis démasquée, j’adore les animaux ! Mais c’est tellement agréable de les rencontrer dans leur milieu naturel. Au Canada, nous avons vu plusieurs ours dans les Rocheuses canadiennes et américaines. De l’ours noir et du grizzli, même qu’une fois on est tombé nez à nez avec un nounours en pleine balade !

20140523-top voyage-083

 

Les temples Maya dans la jungle

Je n’aurais pas beaucoup visité le Mexique, ni la Colombie d’ailleurs. Ces pays je les aime pour ce que j’y ai vécu plus que pour ce que j’y ai vu (même si en Colombie il y a une biodiversité incroyable, je n’en ai pas encore vu beaucoup !). Mais au Mexique, j’ai adoré visiter des temples Maya encore semi cachés dans la jungle. Je n’ai même pas visité le célèbre Chichen Itza, par contre j’ai eu des coups de cœur pour Palenque et Calakmul !

image

 

Allez, je triche, j’en mets un onzième: plonger dans les Cenotes ! C’était tout le but d’aller au Mexique, j’y ai plongé pour fêter mes 29 ans. Une expérience indescriptible !

image

 

En fait, je pourrais vous en citer plein d’autres ! C’est un exercice vraiment dur mais je voulais partager des images d’un peu partout ;). Tous les pays que j’ai visité ont révélé quelque chose d’exceptionnel, et j’espère pouvoir vous en montrer plus un jour !

Et naturellement, c’est sans compter les merveilleuses rencontres sur la route, qui sont vraiment l’essence du voyage.

On comprend mieux pourquoi je suis tant indécise, et pourquoi je ne sais toujours pas où je veux vivre !

***

The world is beautiful !

Et toi, quels sont tes coups de cœur de voyageur ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *