Quand la blogosphère passe du virtuel au réel #WAT16

Titre

Les 4 et 5 Avril derniers, j’ai participé à mon tout premier événement entre blogueurs. Et pas n’importe lequel: c’était la 3ème édition du salon des blogueurs de voyage organisée par We Are Travel, ou « WAT » pour les intimes. L’occasion pour les vadrouilleurs de se revoir ou de se rencontrer “en vrai” et d’échanger sur une passion commune.

 

Le Salon des Blogueurs de Voyage

En quelques mots, le salon des blogueurs de voyage c’est une rencontre annuelle entre les blogueurs de voyages (jusque là tout va bien), et les professionnels du tourisme, mais pas que.

Organisé par Xavier et Florence Berthier du blog 4 coins du monde, le salon se déroule en 2 jours sur le même schéma : les matinées sont consacrées aux conférences animées par des blogueurs et exposants, et les après-midi sont dédiées aux speed-meeting pour se présenter aux offices de tourisme et start-up présentes, dans l’idée de peut-être faire naître de futures collaborations. La journée ne s’arrête pourtant pas là, les soirées sont le moment d’approfondir les échanges, dans des lieux originaux, parfois tenus secrets jusqu’au dernier moment.

A ces 2 journées de salon s’ajoute une journée de blogtrip pour les blogueurs sélectionnés : une invitation à découvrir des lieux, activités et commerces de la région. Et j’ai eu le grand plaisir de faire partie des blogs choisis ! Une double première pour moi donc ! 😀

 

Chaque année le salon se déroule dans une ville francophone différente, et après Cannes et Ajaccio pour les éditions précédentes, cette année nous étions conviés à Bruxelles. Forcément, nous nous sommes retrouvés dans un contexte très particulier suite aux attentats qui ont eu lieu seulement 10 jours avant le salon. Malgré ces drames, le salon s’est maintenu et les 170 blogueurs inscrits et 72 exposants ont répondu présents ! Il parait même que certains exposants se seraient rajoutés à la dernière minute pour être là et témoigner leur soutien à la ville endolorie.

 

Mon Premier Blogtrip : Anvers

C’était la première fois que j’allais participer à un séjour organisé par un office de tourisme pour les blogueurs, j’étais donc très enthousiaste et curieuse de voir comment cela allait se passer.

Assez tôt pour un dimanche matin, notre petite équipe de 14 blogueurs part en train en direction d’Anvers – Antwerpen en flamand – ville de la mode, pour découvrir les lieux de manière insolite : la Fashion Hunt.

 

L’idée est de constituer des équipes de 4 à 5 personnes, et munis d’un catalogue de silhouettes de mode nous devons retrouver les pièces manquantes grâce à des indices dissimulés dans la ville. Il faudra se rendre à des points indiqués sur une carte et repérer des fresques, textes, statues, et autres décors pour résoudre ces énigmes.

La balade a duré 2 heures environ, et même si je me sens un peu frustrée de ne pas avoir eu le temps de visiter tous les endroits, je trouve que c’est un moyen très original de découvrir une ville : on fait attention à des détails qu’on ne verrait pas en tant que touriste non averti. Par exemple, la Vierge Marie de l’église Saint-André qui porte une robe de créateur (il fallait oser !), ou des pavés devant l’église Saint-Charles Borromée qui font apparaitre les symboles des cartes de jeu.

 

Cela dit, j’étais très contente d’avoir l’après midi de libre pour pouvoir faire un tour avec l’équipe plus tranquillement. Je me suis vite rendue compte qu’un blogtrip qui est trop organisé peut être très frustrant pour un voyageur qui a l’habitude de faire ses visites de manière indépendante. La journée était donc très bien équilibrée. Pour ne rien gâcher, il faisait un temps splendide: ciel bleu et 25 degrés, qui aurait cru qu’on aurait chaud au Nord de la Belgique ??

 

Nous avons déjeuné au Local Store, qui nous offrait un buffet bio 80% veggie et 100% délicieux (le fait que je mange deux assiettes est gage de qualité, parole de gourmande ^^ !) et je sors même ma paille en Inox pour l’occasion, qui suscite un vif intérêt de la part de certains blogueurs (je pense d’ailleurs que je vais en faire une mascotte personnelle !).

 

Une belle journée où on n’aura pas chaumé, avec plus de 10km parcourus dans toute la ville (certains de nos voyageurs suivent les distances qu’ils parcourent, c’est comme ça qu’on sait 😉 ). C’était par ailleurs une très belle occasion de faire la connaissance des blogueurs de A la conquête de l’Est, A contresens, Au bout de la route, Sense Away, My sweet escape, JD roadtrip et Hema Pose ses valises !

A lire aussi sur Anvers, l’article de Sophie

 

Au taquet sur les réseaux sociaux

Si vous étiez un peu présents sur les réseaux sociaux ces jours-là, vous avez dû légèrement entendre parler de l’évènement (#WAT16, ça vous dit quelque chose ?).

Durant les 3 jours, j’ai pu utiliser un petit boîtier Wifi Be-pocket wifi, qui m’a permis de me connecter en 4G quand je voulais. C’est quand même bien pratique pour relayer de l’information sur les réseaux sociaux en direct, alors qu’on est à l’étranger et sans wifi. Et parce que je me méfie des ondes qu’on ne voit pas, je ne l’allumais qu’au moment de m’en servir.

 

Au final, moi qui suis d’habitude un peu timide sur les réseaux, j’ai étonnamment pris plaisir à tweeter et retweeter dans tous les sens, et à enfin comprendre l’utilisation des hashtags, qui restaient jusqu’à présent encore un peu flous dans la tête !

J’ai eu de bonnes sessions de rire à découvrir Snapchat (dont je ne sais toujours pas me servir, mais ça viendra!), et ai noté studieusement quelques bonnes astuces pour avoir un Pinterest qui tient la route. Oui, parce que le blogueur est mutli-tâche ! Il doit savoir écrire, retoucher des photos, comprendre quelques notions de langage geek, savoir se vendre et aussi être community manager, tout ça à la fois !

Je me suis sentie moins étrange et moins seule dans ma vision d’une vie pluridisciplinaire ! Un sentiment largement partagé je pense, dans cette communauté qui apprend à se connaître “en vrai”. 

 

3 journées riches de rencontres

Vous le savez bien, une des choses que je préfère dans le voyage et qui me rend accroc, ce sont les rencontres.

Autant vous dire que pour moi qui suit rentrée au bercail depuis maintenant 6 mois (no comment!), me retrouver entourée de passionnés du voyages venus des quatre coins du monde pour l’occasion m’a donné le sentiment d’être de nouveau dans cette petite bulle du voyage. Pas besoin de palmiers et d’océan à perte de vue, ni de volcans ou de forêts majestueuses pour sentir l’ambiance de l’évasion autour de moi. Par ici on parle de l’Argentine, par là de l’Écosse et des États-Unis, et je me remémore de bons souvenirs du Mexique avec Amandine et François du blog Un Sac sur le dos que j’avais rencontrés l’année dernière à Cozumel !

 

Je me retrouve admirative en faisant la connaissance de Lucie et Sarah, blogueuses du voyage au féminin que je suis depuis mes débuts, ainsi que d’Audrey qui voyage en fauteuil roulant.  Je sens cette douce odeur de la liberté, de l’indépendance et de l’aventure qui fait partie de chacun d’entre nous. Je m’embarque dans des discussions où l’on refait le monde et où l’on se sent moins seul dans notre façon si atypique de concevoir et de vivre notre vie.

Il y a des blogueurs de tous les niveaux d’expérience, et tout le monde se mélange parfaitement bien. J’apprends plein de choses sur le monde du blogging professionnel à travers les discussions et les conférences (« Être digital nomade”, « Blogueur et chef d’entreprise », « blogueur pro depuis 6 ans », « Les piliers du SEO » etc.), notamment sur les relations entre les blogueurs et les journalistes, la liberté éditoriale et la rémunération du travail de blogueur. J’ai trouvé tous ces retours d’expérience très enrichissants, et couplé avec une première approche des professionnels lors des speed-meeting, cela me permet de me faire ma petite idée sur où je souhaiterai me placer dans tout ça.

 

Mais pendant le salon, on ne parle que blog et voyages ! On parle de tout et de rien, de nos vies, de nos rêves et de nos lubies. C’était notamment un chouette moment à partager avec ma très bonne amie Claire de The Green Geekette, qui m’épaule depuis mes débuts dans cette aventure virtuelle, et avec Mélanie du blog Les Bridgets, avec qui j’ai toujours le plaisir de partager des discussions sur les relations hommes-femmes.

Et puis en bonne écolo qui se respecte, j’ai beaucoup parlé de ma conception d’un mode de vie plus responsable, et toutes ces petites choses qu’on peut faire pour rendre le monde meilleur…

 

Le voyageur peut-il être écolo ?

Faisant partie des quelques blogueuses parlant de développement durable du salon, je me suis rendue compte que la première réaction lorsque je parlais de voyage et d’écologie était souvent de parler de l’avion. On garde en tête que l’on part déjà avec une balle dans le pied, et donc que concilier les deux est difficile.

Mais dès que l’on commence à discuter de toutes les autres choses que l’on peut faire pour réduire son impact sur l’environnement, que ce soit sur la route ou chez soi, on sent que les gens sont réceptifs.

Plus que ça, la thématique commence à susciter un réel intérêt, et on a pu le sentir avec la conférence menée par Claire sur ce qu’est un voyage responsable. On entend des petits “mais c’est vrai, tu as raison, on peut tous faire de petites choses”.

 

N’oublions pas qu’en tant que voyageurs, nous sommes amenés à rencontrer les locaux, voir de quoi le monde est fait, voir aussi que les désastres sont partout, et nous sommes les premiers à vouloir sortir des sentiers battus tant dans les voyages que dans la vie. Nous sommes habitués à vivre différemment et comprenons bien la notion de “tout est possible”. En écologie, c’est pareil et c’est pourquoi je trouve que ces thématiques vont tellement bien ensemble. D’autant plus que les voyageurs sont souvent friands d’astuces minimalistes, ce qui colle tout à fait avec l’idée de consommer différemment.

Un salon riche de découvertes et de partages, et l’impression de faire partie d’une grande famille, une famille au langage étrange. Ces 4 jours se ressentent comme 10, mais sont passés trop vite, et cela fait déjà 3 semaines que nous sommes rentrés dans nos territoires respectifs, mais j’ai l’impression que c’était hier. Pas de doute, l’âme du voyageur est bien là !

 

J’en profite pour remercier de nouveau l’équipe organisatrice pour leur dure et longue labeur pour nous permettre cette expérience inédite, ainsi que l’Office du Tourisme d’Anvers, l’équipe de la Fashion Hunt et Bepocket Wifi pour un premier blogtrip très réussi !

***

Rendez-vous la semaine prochaine pour plus d’infos sur la ville de Bruxelles !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *