Préserver la vie marine à Cozumel

Premier arrêt au Mexique : l’île de Cozumel, dans la péninsule du Yucatan. Connue pour ses spots de plongée de renommée mondiale, c’était un arrêt obligé pour nous! Vous commencez à me connaitre, je suis très attachée à la vie marine depuis que j’ai commencé à plonger. Donc en plus du projet de permaculture sur lequel nous travaillons en ce moment, nous n’avons naturellement pas pu résister à l’appel de l’océan et à l’envie de le protéger 🙂 …

 

Observer les bébés tortues aller vers la mer

La tortue est l’espèce marine que je préfère (avec les baleines 😉 ). Je deviens toujours complètement gaga sous l’eau quand j’en vois, leur rythme m’apaise, me transporte et je me perds facilement à les observer.
La femme que nous aidons sur le projet étant instructrice de plongée, nous avons eu le bonheur de remettre la tête sous l’eau avec elle: des coraux, des épaves, les poissons et bien sûr, les tortues ! Mais en plus de cela, étant en saison de naissance de bébés tortues, nous avons sauté sur l’occasion d’aller assister à leur course vers la mer. Vous savez, quand elles sont minuscules et qu’elles sortent de leur nid pour courrir instinctivement vers l’océan, s’y jeter et y commencer leur aventure !

image

 

Nous sommes donc allées sur une plage du côté Est de l’île observer ce phénomène incroyable et tellement adorable ! Le programme de libération des tortues s’occupe de suivre la ponte des tortues en relevant les données de ponte et en aidant les petits à gagner la mer (ouverture de nid, repêchage des petits derniers, orientation etc.). J’en avais les larmes aux yeux tellement j’ai trouvé ça beau, tous ces petits êtres déterminés à regagner l’eau, sous les encouragements des quelques personnes présentes (on s’ambiance vite dans une atmosphère de course!). La prochaine fois, je me porterai volontaire pour une saison ! 🙂

image

 

Après, se pose la question de « est-ce qu’il faut interférer avec la nature, même si cela part d’une bonne intention ? » Mais bon, pour moi l’activité humaine fait tellement de tort partout sur cette planète, y compris aux tortues qui meurent suite à l’ingestion de plastique, à la pêche au chalut, ou à l’emmêlage dans les filets ou autre déchet de notre faute, que je pense qu’on leur doit bien ça !

image

 

Plonger pour nettoyer les fonds marins

J’en rêvais: ramasser les ordures en plongeant. « Elle est un peu folle » vous allez penser… Effectivement, cela m’a fait sourire de me voir si enthousiaste à l’idée de participer à un nettoyage de fonds marins : Yay, let’s pick up trash !

Mais la vérité c’est que lorsqu’on est plongeur, on est confronté à toute cette pollution et on veut pouvoir faire quelque chose.

A Cozumel, il y a toute une zone marine préservée par le Parc National. Les fonds sont relativement propres et la vigilance est stricte pour les conserver en état. Malgré tout, la pollution existe et rien qu’à se balader sur la terre ferme et à observer les gens jeter leurs déchets par la fenêtre de leur voiture, du haut de leur vélo ou autre, on voit qu’il y a du boulot ! La conscience écologique n’est pas encore partout malheureusement. Et moi ça me fait mal au cœur tous ces déchets (essentiellement plastiques), surtout parce que cela se passe si près de l’océan…

image

 

Après avoir assisté à la réunion de préparation du nettoyage (entièrement en espagnol !) pour trouver un bateau qui pourrait nous emmener plonger, nous voilà embarquées dans l’aventure.

image
Ce type de plongée est assez technique en termes de recherche, de ce que l’on peut ramasser et de flotabilité à mesure que le sac se remplit de déchets. Sincèrement, je suis nulle pour repérer des trucs sous l’eau, donc je portais le sac, ce qui était tout aussi challengeant !
1 heure de plongée, pendant laquelle on pouvait confirmer que les fonds étaient plutôt bien entretenus. Néanmoins, ce sera plus d’une tonne de déchets qui aura été extraite des eaux par la cinquantaine de bénévoles présents ce matin là !

image

 

image

 

Cette matinée était très enrichissante, et les organisateurs étaient très heureux que deux étrangères veuillent aider un projet de l’île.
Le seul hic, c’est qu’après l’effort, le réconfort était constitué d’un plat distribué dans des assiettes en polystyrène, et des bouteilles d’eau de 50ml en libre service. Je n’ai pu m’empêcher de penser à quel point c’était dommage de ne pas pousser la réflexion jusqu’au bout, à savoir : réduisons nos déchets afin qu’ils ne finissent pas dans l’eau. Cela me démange d’ailleurs de me faire une mission ramassage de déchets sur les plages avant de partir…

image

 

Il y a encore du chemin à faire et une prise de conscience à avoir. C’est d’ailleurs ce qui rend le projet sur lequel nous travaillons encore plus pertinent. Patience, je vous raconte tout ça la prochaine fois ;).

Pour info:
-> Le programme de liberation des tortues propose du volontariat du mois de Juin au mois d’Octobre, et les naissances en particulier ont lieu entre Août et début Octobre. A ne pas manquer !!
-> Au 3ème week-end de Septembre a lieu le International Coastal Clean up, qui se passe un peu partout dans le monde. A Cozumel, le parc y ajoute un nettoyage de fonds marins le week-end suivant !

image

 

***

Et toi, as-tu déjà participé à des événements liés à la protection de la vie marine ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *