Mon premier wwoofing au Canada

Cela faisait un moment que je voulais faire du volontariat, mais je n’ai jamais su comment trop m’y prendre. J’aime apprendre et j’avais envie de venir en aide à des personnes sur un projet lié à l’écologie, que ce soit de l’agriculture, d’éco-construction, ou à l’humanitaire. Je n’ai pensé que tardivement au wwoofing, pourtant un moyen simple et accessible de répondre à cette envie.

 

Le wwoofing, c’est quoi ?

A la base, le wwoofing (Worldwide opportunities on Organic Farms) est un réseau mondial de fermes biologiques créé dans les années 70 en Angleterre. Le principe est que ces fermes proposent d’accueillir, d’héberger et nourrir des personnes souhaitant leur prêter main forte dans leur travaux quotidiens. C’est une belle opportunité d’échange et d’apprentissage.

Aujourd’hui, le concept s’étend à des fermes qui ne sont pas forcément biologiques, à des élevages, des auberges de jeunesses, des resorts, des ranchs etc., ce qui offre un large éventail de choix aux volontaires.

Il existe plusieurs sites où on peut accéder à ce type d’offre de volontariat, les plus connus étant  Wwoof, HelpX, Work away.

 

Mon wwoofing dans une ferme écologique

C’est donc comme ça que je suis arrivée chez Meike et Oliver, une allemande et un canadien anglophone d’origine allemande, qui ont acheté leur (immense) terrain il y a deux ans au beau milieu de la forêt en Colombie Britannique à la frontière américaine, dans la plus petite ville du Canada : Greenwood.

Wwoofing Greenwood

 

Leur volonté est de vivre en auto-suffisance grâce aux ressources disponibles sur leur propriété et la ferme biologique qu’ils ont commencé de mettre en place. De plus, ils souhaitent créer un éco-village, en aidant de nouvelles familles à construire leur maison de manière naturelle et écologique. Dans cette optique, ils sont soucieux de mettre en application les principes de la permaculture.

 

Wwoofing Greenwood

 

La permaculture est un ensemble de pratiques visant à créer un environnement et des installations durables et productifs. Il s’agit de prendre en compte les interactions entre les différents éléments des écosystèmes, y compris les êtres humains. Cela va au delà de l’agriculture, c’est une vision de la nature dans sa globalité, à laquelle viennent s’ajouter des bonnes pratiques agricoles, les énergies renouvelables, l’éco-construction, le paysagisme, et des notions d’éthique et de philosophie.

 

La ferme biologique

Les fruits et légumes sont cultivés de manière biologique, donc sans intrants chimiques (y compris pour désherber) , en incorporant certaines principes de la permaculture (culture en terrasse, utilisation de compost et de fumier, plantes compagnes, rotation des cultures pour respecter l’apport en nutriments…) mais aussi de l’agriculture biodynamique, basée sur la semence des graines selon un calendrier lunaire (la position de la lune par rapport aux astres) et le type de récolte : graines, racines, fleurs et feuilles.

 

Wwoofing Greenwood

Wwoofing Greenwood

Wwoofing Greenwood

 

Beaucoup de concepts à comprendre, et bien trop peu de temps pour tout imprimer, mais j’ai pu quand même expérimenter certains aspects de ce début de saison (oui en Mai on prépare les semences car en Avril, il y a encore de la neige !) : désherber les jardins (à la main et à la pioche), utiliser du fumier et du calcaire pour fertiliser les sols avant de planter les graines, en respectant les indications qui diffèrent d’un légume à l’autre.

Wwoofing Greenwood

Wwoofing Greenwood

Wwoofing Greenwood

 

J’ai aussi pu planter quelques graines en pot, pour leur permettre de pousser à l’intérieur en attendant que les journées se réchauffent. Moi qui ne suis pas née main verte, j’étais super heureuse de voir mes premières pousses avant de partir !!

 

Wwoofing Greenwood

Wwoofing Greenwood

 

Sur le terrain il y a aussi une quinzaine de poules pour les oeufs (et elles en pondent beaucoup!), et elles mangent la plupart des restes de la maison, ce qui est plutôt pratique.

Wwoofing Greenwood

 

Les plats cuisinés sont principalement végétariens. En fait, les poissons qu’ils mangent sont pêchés au lac et la viande est tout simplement du gibier chassé par Oliver à l’automne (principalement du cerf), qu’il découpe et prépare ensuite lui-même. D’ailleurs, j’ai eu droit à une leçon express de tir au pistolet et au fusil.

Wwoofing Greenwood

 

Ressources et énergies renouvelables

A quelques kilomètres de leur terrain se trouve le Jewel Lake (le lac bijou 😉 ), duquel coule un ruisseau qui coupe la propriété. C’est de ce ruisseau que provient leur approvisionnement en eau, pompée à l’aide de l’énergie de leur panneau solaire. Le reste de leur électricité vient de leur raccordement au réseau électrique de la région, en attendant de créer leur propre système hydraulique, en mettant en place une roue dans ce ruisseau.

 

Wwoofing Greenwood

Wwoofing Greenwood

Jewel Lake

 

Pour se chauffer, pour l’instant c’est feu de bois dans la cheminée, mais leur projet est de construire un chauffage de masse (Rocket Mass Heater pour être exacte), qui permet au bois de brûler de manière plus efficace, et de chauffer une masse qui une fois le feu éteint, continue de chauffer la maison. Nous avons d’ailleurs aidé à construire le prototype, qui a fonctionné à la perfection !!

Wwoofing Greenwood

Wwoofing Greenwood

Wwoofing Greenwood

 

Le bois est disponible en grande quantité sur leur propriété ce qui, outre le chauffage, leur est utile pour tout type de construction (toilettes de compost, tonnelle, cuisine extérieure, abris etc.). Leur autre matière phare est le torchis, un mélange d’argile, sable et d’eau, utilisé comme un ciment (mais version naturel 😉 ).

Wwoofing Greenwood

Peler l’écorce de bois pour avoir de beaux poteaux!

 

Pour mener à bien tous leurs travaux, ils ont acquis de nombreuses machines agricoles (tracteur, pelleteuse, tronçonneuses, scierie etc.). Ils sont conscients que leur possession de ces machines peut être contradictoire avec leur intention d’écologie, car ils utilisent du pétrole pour fonctionner, mais leur souhait et d’arriver à leur but le plus rapidement possible, pour ensuite pouvoir s’en passer.

J’ai eu l’occasion de tester ces machines, c’est pas si simple, surtout avec mes minis muscles aux bras (incapables de tenir une tronçonneuse plus de quelques secondes!), mais c’était intéressant de voir ce que ça donne! J’ai pu notamment couper un arbre mort et découper un tronc pour faire des planches !

 

Wwoofing Greenwood

Wwoofing Greenwood

Wwoofing Greenwood

 

Petits colibris

Pour ne rien gâcher, de nombreux colibris leur rendent visite chaque jour. Je n’en avais jamais vu, c’est vraiment adorable comme petit oiseau! Je suis tombée sous le charme :).

Wwoofing Greenwood : Colibris

Wwoofing Greenwood : Colibris

Wwoofing Greenwood : Colibris

 

Si cette ferme vous intéresse, c’est par ici !

 

Conclusions

Je ne suis restée qu’une longue semaine, ce qui est insuffisant pour vraiment intégrer comment tout cela fonctionne, mais cela m’a permis d’avoir une bonne idée et bien sûr, m’a donné encore plus envie de pratiquer ces concepts et pourquoi pas de construire un jour ma propre petite maison écologique, avec mon jardin biologique !

Cette petite expérience m’a aussi fait prendre conscience que chacun vit l’écologie d’une façon différente. Certains par ce qu’ils mangent, en devenant végétariens ou végétaliens, certains par leur quête du zéro déchet ou leur guerre du plastique, d’autres par leur souhait de réduire leurs émissions, ou encore de vivre en auto-suffisance.

Il y a une multitude de façons de faire, et c’est difficile de tout faire à la fois. On jette souvent la pierre aux écolos car s’ils évoluent dans un sens, on leur reproche de ne pas faire assez dans un autre domaine. Mais finalement, personne n’est parfait.

L’essentiel est de vivre selon ses principes et de chercher à évoluer dans la mesure du possible. Moi-même je suis une voyageuse et donc j’ai parfois recours à l’avion, bien que j’essaye de l’éviter autant que possible c’est parfois juste trop compliqué. Mais j’ai décidé d’arrêter de m’auto-flageller et de faire de mon mieux pour avancer.

Wwoofing Greenwood : Colibris

 

***

Et toi, as-tu déjà testé le wwoofing ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *