{Mission 3} : Construire des meubles en palettes

Et oui, elles sont toujours à Cozumel ! De retour sur mon île: La Tortuga Azul volume 2. La dernière fois, on s’est occupées du jardin, cette fois-ci on redécore la maison avec de la récup !

 

Après avoir fait un petit tour sur les terres du Mexique, nous voilà revenues sur cette chère île de Cozumel. Car nous avons décidé que ce voyage, on le ferait en écoutant nos envies. Pourquoi se précipiter à atteindre la prochaine destination si on se sent bien dans un endroit, avec des choses intéressantes à y apprendre ?

C’est pour cela que nous sommes revenues, un sentiment d’inachevé et de choses à découvrir.

 

Un destin créatif

Et ça n’a pas loupé, car à peine arrivées nous faisons la connaissance de Jean et Adélaïde, un couple de jeunes mariés fraichement débarqués du pays basque, avec un esprit créatif débordant ! En fait, j’appréhendais un peu la rencontre de nouveaux volontaires à la maison. Ne plus se sentir chez soi, ne plus avoir d’espace, ne pas s’entendre avec eux.

Mais point du tout, cela a été un vrai coup de foudre ! Adélaïde est une pro des gâteaux fantaisie et à ouvert sa boutique d’artisanat basque local/ salon de thé, Martxuka (visitez son site ici), Jean lui est le maître de la vidéo et de construction de meubles en palettes.

martxuca

 

Lors de la création de sa boutique il y a un an, Adé et Jean se sont initié au monde merveilleux des palettes pour meubler le magasin, et le résultat est magnifique ! Lors de mon premier voyage j’avais pensé à faire de l’import d’artisanat exotique, et c’est exactement le type de concept qui m’aurait plu !

martxuca 4

martxuca2

 

Avec eux, j’ai fait le plein d’idées créatives, juste pile au moment où il fallait que je soit créative pour ma participation au challenge de Noël. Comme quoi les choses n’arrivent jamais par hasard, et sur cette île j’ai vraiment ce sentiment…

Nous avons donc passé de nombreuses journées à donner un nouveau visage à la maison, à coup de peinture et de palettes. Valérie Damidot n’a qu’à bien se tenir !

Toujours avec un matériel super limité, nous (enfin surtout Jean, mais on a mis notre grain de sel aussi 😉 ), avons créé un ensemble de meubles à partir des palettes de supermarché. Coût de la matière première : 0 !
Une table, des tabourets, des chaises, un banc, des rangements pour le mur. Mais pas que, on a aussi donné une nouvelle tête à de vieilles chaises et deux meubles hideux !

palettes

 

Concrètement, comment on fait ?

Comment faire un meuble en palettes, me demanderez-vous ? Le processus de base est le même quel que soit le résultat recherché :

1. En fonction du meuble à construire, on va choisir ses palettes : la couleur, le type de bois, la taille des planches et déterminer si on va utiliser des planches ou des palettes entières ou coupées.

2. Puis, on défait les palettes, à l’aide d’un pied de biche, d’un marteau, ou d’une scie, en faisant attention à ne pas abîmer les planches.

3. Ensuite on choisit les dimensions du meuble en question et on coupe les planches en fonction. Le mieux est d’investir dans une bonne scie électrique! Ou de l’emprunter à un cher voisin 😉 !

4. Pour finir, on assemble les planches avec des vis à bois, des clous (on peut aussi réutiliser les clous des palettes!), voire des équerres en métal.

5. Et enfin pour finaliser, on ponce et on vernit ! Et voilà ! 🙂

Ce qui est génial avec les palettes, c’est qu’on peut jouer avec les différents types de bois, les couleurs, les dispositions (droit, en biais, effet symétrique), les tailles. On laisse place à son imagination pour créer un meuble unique !

palettes8

 

Il existe de très bons tutos en ligne, mais pour vous donner une idée, voilà un peut comment on s’y prend pour construire certains de ces meubles.

palettes 7

palettes 5

 

Un tabouret :

Commencez par couper les pieds à la même taille avec soit des planches cubiques, soit en assemblant deux planches plates perpendiculairement dans le sens de la longueur, cela donnera une forme en équerre, soit juste une planche, selon vos goûts.

Ensuite, il faut relier deux pieds par une planche à visser/ clouer, et former un U. Une fois que l’on a deux U, on va créer un cadre pour avoir la base de notre tabouret. En positionnant les deux structures en U l’une en face de l’autre, U tête en bas, on les relie entre-elles par quatre planches en haut des pieds.

Pour terminer, on construit l’assise en assemblant les planches à la structure, ce qui peut se faire de manière droite en en biais.

-> Pour les dimensions, on prend en général une assise carrée de 40cm, et une hauteur de pieds entre 40 et 50cm selon la hauteur de votre table.

palettes 8

palettes

 

Un banc :

Plus simple, on va découper une palette en deux dans le sens de la longueur, ensuite on les mets perpendiculaire l’une à l’autre et on les fixe par des clous, vis ou des équerres en métal. On a ainsi notre base !

Ensuite on monte des pieds. Comme pour le tabouret, soit une utilise des planches larges en cube, soit on assemble deux planches ensemble en équerre.

Et pour terminer, on relie les pieds deux à deux grâce à une planche pour s’assurer que le banc soit stable !

 

Un nouveau look :

C’est le plus simple. Vous avez une base de meuble et il vous suffit d’y clouer, visser ou coller les palettes par dessus. Il faut simplement s’assurer de choisir des palettes de même épaisseur pour chaque rangée. Ce type de création est parfait pour utiliser des chutes de palettes restant des meubles ou de planches brisées lors du désassemblage. Et oui, on peut même recycler le recyclage (on a d’ailleurs réutiliser les clous) ! Pour un effet plus sympa, on choisira de les disposer en quinconce, comme pour un mur de briques.

palettes 9

palettes 3

 

Une belle rencontre !

Les rencontres, je vous en ai déjà parlé, mais encore une fois, je me suis laissé surprendre. Ces deux basques m’ont beaucoup appris, et m’ont tant inspiré ! Oui, dans ma futur maison, ce ne seront que des meubles en palettes :). Parce qu’on peut TOUT faire avec des palettes ! Des meubles, des sommiers, des étagères et même un sapin de Noël !

Eux aussi ont tant aimé le projet de la Tortuga Azul, qu’ils sont revenus nous voir après leur propre petit séjour en dehors de l’île ! C’est une île magique ;). Tellement magique que j’ai même eu le grand plaisir d’y retrouver mes amis du blog En plein ère, dont je vous ai déjà raconté le projet de voyage alternatif. Le monde du voyage est petit !

palettes 2

 

C’est avec un petit pincement au cœur que nous disons au revoir à Adélaïde et Jean, avec tout de même le sentiment d’avoir fait une rencontre durable, car il est certain que nous nous reverrons en France une fois nos voyages terminés. Ce départ marque aussi le début d’une fin, car nous devons sérieusement penser à avancer dans notre voyage dès la nouvelle année (quand même hein), telles des Mary Poppins qui doivent partir à la découverte d’un nouveau projet ! Mais rien que l’idée de dire au revoir à tout le monde ici me rend déjà nostalgique…

Ah oui, et en ce moment, nous sommes en pleine formation de Dive Master en plongée ! Tant qu’à faire ! Ainsi, nous serons bientôt capables de guider les touristes sous l’eau, et de les sensibiliser à la préservation de la vie marine !

NB : Merci à Jean pour toutes les superbes photos :).

Edit : Depuis j’ai retenté l’expérience palettes, allez voir par ici :).

***

La magie du voyage a encore frappé, et ne cessera de me surprendre ! Hasta luego amigos, nos vemos en un ratito 🙂

Et toi, as-tu déjà construit des meubles en bois recyclé ?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *