Pas besoin d’être millionnaire pour voyager le monde

Les petits secrets du voyage

#1 Pas besoin d’être millionnaire pour voyager le monde

Si, si c’est vrai! Si j’étais millionnaire, ça se saurait ;). Mais on a cette idée que voyager coûte cher. C’est sûr que 2 semaines aux Maldives en hotel 5 étoiles c’est pas donné! Mais pour le même prix tu peux peut-être partir 3 mois en Thaïlande, au Laos et au Cambodge ! Voici quelques idées pour préparer ton budget tour du monde.

Comment on fait pour voyager pas cher ?

Rentrons dans le vif su sujet. Il existe plein d’astuces pour économiser en voyage, et chaque voyageur a les sienne ! Donc faire une liste exhaustive est impossible, mais voici une petite idée de choses qui réduisent le coût d’un séjour prolongé.

 

Le choix du Voyage

1/ Choisir une destination où le coût de la vie est peu élevé (hébergement, nourriture, transports), par exemple l’Asie, l’Amérique du Sud ou les pays de l’Est.

2/ Coupler plusieurs pays : En terme de billets d’avion, il est moins cher de visiter deux pays en une fois que de faire deux fois le déplacement.

3/ La durée du séjour : Partir plus longtemps revient proportionnellement moins cher car les coûts sont plus étalés, on adopte un rythme plus lent et cela permet de visiter plus facilement plusieurs pays et de limiter les déplacements en avion. En bonus, on peut envisager de quitter ou louer son logement pendant son absence, par exemple via le célèbre site airbnb.

Budget Tour du monde: Bali

Bali, Indonésie

 

Économiser sur place

Les trois dépenses les plus importantes sont le logement, la nourriture et les transports.

1/ Limiter les frais de transports

– Réduire la fréquence des déplacements : bouger sans cesse coûte plus cher que de rester au même endroit plusieurs semaines. D’où l’intérêt de prendre plus de temps pour son voyage.

– Réduire aussi ses trajets en avion en privilégiant les bus et les trains, qui sont souvent moins chers. Et puis c’est plus écologique aussi ;). Je vous dirais aussi d’envisager le vélo, la marche et le stop mais ça c’est un choix plus personnel !

Budget Tour du monde : Laos

Sleeping bus, Laos

 

2/ Loger à petits prix :  Il existe bien des façons de limiter ses dépenses en logement.

Séjourner dans des auberges de jeunesse. Les places les moins chères seront en dortoir, mais si vous voyagez à deux, parfois une chambre double reviendra au même prix voire moins cher encore. C’était le cas pour ma sœur et moi en Asie, où un lit en dortoir se trouvait entre 8 et 10$, et une chambre double souvent dans les mêmes prix! Au Cambodge nous avons même eut des chambres pour 4$ la nuit.

 

Budget Tour du monde: Laos

Vang Vieng, Laos

 

Faire du camping, plus adapté à un voyage véhiculé en van ou voiture. C’est un mode de voyage que l’on fera généralement dans des pays plus chers comme les États-Unis, le Canada, la Nouvelle Zélande ou l’Australie, car dans les pays où le coût de la vie est faible, les transports en commun sont plus abordables.

Louer un logement sur la durée, si vous prévoyez de rester un moment au même endroit. En Asie, on peut trouver de petits bungalows près de la plage pour un prix mensuel très compétitif !

Budget Tour du monde: Lake Toba

Lac Toba, Indonésie

 

–  Faire du couchsurfing qui consiste à être logé chez un habitant qui nous prête son canapé le temps d’une nuit ou deux, et parfois même un lit et une chambre! C’est un super moyen d’économiser sur le loyer, mais aussi de faire de très belles rencontres et d’en apprendre plus sur les lieux à travers les yeux d’un local.

Rendre visite à des amis voyageurs rencontrés sur la route. Un de mes préférés ! Je crois que c’est la principale utilité de mon compte facebook : garder contact avec les gens et sauter sur l’occasion de les revoir !

 

3/ Manger moins cher. Il n’y a pas de grand miracle, on a besoin de manger ! Selon le pays, on privilégiera de manger à l’extérieur (en Asie par exemple, où la nourriture est vraiment bon marché), ou de faire ses courses et cuisiner (plutôt dans les pays occidentaux) – sous réserve bien sûr d’avoir de quoi le faire !

 

Budget Tour du monde: Laos

 

4/ Faire du bénévolat ou du volontariat.

– Dans beaucoup de pays, il est possible de faire du bénévolat dans des auberges de jeunesse en échange d’un toit (et parfois de repas). Cela marche aussi avec certains restaurants pour avoir un plat à l’œil.

En Malaisie, aux abords de la « jungle » de Taman Negara, nous avions travaillé une soirée dans un restaurant au bord de l’eau. Je ne suis pas sûre qu’ils aient gagnés au change ce soir là, car nous rentrions de deux jours de marche intense et de repas-conserve, autant dire qu’on s’est régalées. Outre le(s) repas gratuit, c’était un super moment à partager avec les locaux et certains voyageurs que l’on servait ont signé pour travailler le soir suivant !

 

Budget Tour du monde: Taman Negara

Taman Negara, Malaisie

 

– Regardez aussi du côté de projets volontaires et du wwoofing, vous offrant les mêmes avantages : logé-nourri en échange de vos bras !

5/ Un petit dernier: faire des activités gratuites quand elles existent. Beaucoup de musées, temples ou autres monuments ont des gratuités. Gardez aussi l’œil ouvert pour des promotions et rabais !

Gagner de l’argent

1/ Travailler. Ben oui faut pas l’oublier celui là ! On peut voyager et travailler grâce aux nombreux Visas Vacances-Travail qui existent pour la France : Canada, Australie, Japon, Corée du Sud, Nouvelle Zélande, Argentine et Chili, il y a de quoi faire ! Vous pourrez exercer votre métier ou bien trouver un petit boulot sans engagement, libre à vous.

Parfois les petits boulots peuvent être très rémunérateurs. En Australie, j’ai fait du porte à porte pendant 2 mois (ce que JAMAIS je n’aurais pensé faire, mais c’est là la magie du voyage), et bien que payée à la commission, j’ai eu de très bonnes rentrées d’argent. Si vous aimez la plongée, pourquoi pas aussi devenir instructeur et travailler dans un dive shop quelques temps. Une idée qui me tente toujours…

 

Budget Tour du monde: Koh Phangan

Koh Phangan, Thaïlande

 

2/ Se faire financer ou sponsoriser. Ça arrive si l’on prépare un projet lié au voyage. Cela prend plus de temps car il faut préparer un dossier et contacter des marques et entreprises, mais encore une fois, cela peut donner un vrai coup de pouce. Une autre idée est de passer par des plate-formes de crowd-funding sur Internet, vous permettant de monter une cagnotte liée à votre projet. Vous pouvez aussi mettre un lien de « don » via Paypal directement sur votre blog voyage si vous en préparez un. Voici un exemple d’une voyageuse ayant eut recours à ces méthodes.

 

Un budget tour du monde, c’est combien ?

C’est bien beau de parler, mais concrètement, combien ça coûte ? On m’a souvent posé la question, parce que c’est vrai que je vadrouille pas mal et que quand je travaille, je ne gagne pas des millions. Je vais partir de mon expérience, mais je vous recommande fortement de vous rendre sur les blogs de voyages parce que chaque expérience est différente (je vous conseille le blog de Ryan qui regroupe plein de bonnes astuces voyage 😉 ).

 

Budget Tour du monde: Halong Bay

Halong Bay, Vietnam

 

Donc, pour mon tour du monde de 15 mois avec ma sista, on a visité 9 pays (Thaïlande, Laos, Cambodge, Vietnam, Malaisie, Singapour, Indonésie, Australie, Nouvelle Zélande), et ça m’a coûté environ 11 000 euros de mes économies. Je dis économies car j’ai aussi dépensé ce que j’ai gagné en travaillant sur place. C’est un chiffre approximatif, parce que je ne retrouve plus mes comptes de l’époque. 🙂 Cela prend en compte les frais avant le départ (matériel, billet d’avion, vaccins etc.) et les dépenses par pays :

-> En Asie j’ai dépensé entre 700 et 1 000 euros en moyenne par mois pendant 7 mois (soit entre 20 et 35 euros par jour). Et c’est beaucoup ! On a passé nos niveaux de plongée (3 niveaux pour être précise), fait plein d’activités (treks, visites, canyoning, scooter, croisières, plongée, snorkeling, rafting etc.), dormi dans des auberges de jeunesse, (fait la fête), pris l’avion plusieurs fois, payé les différents visas, changé de pays tous les mois. Il est possible de vivre avec beaucoup moins que ça, mais cela vous donne une idée.

 

Budget Tour du monde: Chiang Mai

Chiang Mai, Thaïlande

 

-> En Australie, sur les 8 mois j’en ai travaillé 4 (avec le Permis Vacances Travail). Parfois c’était dur, mais j’ai suffisamment gagné pour ne pas trop prendre sur mes économies. Et on a pu profiter de plus de 4 mois de free time pour visiter, faire des road trip de quelques semaines en van, un séjour en Nouvelle Zélande, 2 sauts en parachute, de la plongée, aller dans les parcs nationaux et j’en passe.

Budget Tour du monde: The Rocks

Sydney, Australie

 

Donc voilà, on ne s’est pas ennuyées (et pas trop privées non plus) ;). Si on parle en termes relatifs, c’est le prix qu’on pourrait mettre dans une voiture. Personnellement, je préfère le voyage… Et finalement, en 15 mois on a dépensé moins qu’en une année à rester en France

Alors attention quand même, il ne faut pas croire que parce qu’un pays n’est pas cher, on ne va pas dépenser. On faisait très attention à respecter notre budget pour pouvoir s’offrir les activités et les voyages qui nous faisaient envie. Un voyage, ce n’est pas des vacances prolongées, il faut réussir à faire durer son argent. Donc faire attention à ses dépenses, car c’est comme tout, ça part vite !

 

Comment je fais ?

A l’époque, je débutais ma carrière comme consultante. Je ne suis pas une grande dépensière donc j’ai réussi à mettre cette somme de côté, et un peu plus.

Depuis, je continue de mettre de côté dès que je travaille. A mon retour, je n’ai pas repris cette carrière. J’ai fait beaucoup de bénévolat en parallèle de travailler dans des domaines qui m’intéressaient. Au bout de 2 ans, j’ai pu avoir de quoi partir au Canada et y survivre 6 mois, mais grâce au PVT, je n’ai pas eu à trop taper dans mes économies.

 

Budget Tour du monde: Ningaloo

En Australie bien sûr 🙂

 

Donc voilà ! Mon secret c’est : mettre de côté, travailler quand je voyage ou faire du bénévolat, et dépenser peu en choses (en plus des points que je vous ai énoncé plus haut pour voyager pas cher). Je ne suis pas propriétaire d’un appartement, pas de crédits, pas d’enfants, pas de voiture et je ne suis pas une grosse dépensière (je préfère les expériences).

Cela peut en effrayer certains, ne pas prévoir l’avenir. Mais pour l’instant, je me suis toujours débrouillée pour trouver du travail quand j’en avais besoin. Je souhaite profiter de ma jeunesse pour explorer le monde et faire ce qu’il me plaît, tel mon petit pêcheur mexicain ;).

 

La conclusion philosophique

On pense souvent qu’il faut amasser énormément d’argent pour faire des choses, mais en fait non (ahhh si je gagnais au loto…). L’argent a pris tellement d’importance dans notre monde qu’on en veut toujours plus, alors que les choses que l’on veut vraiment sont souvent plus accessibles qu’on ne l’imagine. Et c’est valable pour tout, pas seulement les voyages !

Une lecture intéressante : la semaine de 4 heures de Tim Ferris.

 

Budget Tour du monde: Malbourough sounds

Malborough Sounds, Nouvelle Zélande

***

Et toi, quelles sont tes astuces pour économiser en voyage ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *