La belle Bruxelles : BD et Street Art !

Titre

Il y a peu, je vous racontais ma première expérience au Salon des Blogueurs de Voyage à Bruxelles. Je n’ai pas pu vous détailler mon ressenti sur la ville alors je me rattrape dans un deuxième article, pour vous montrer que Bruxelles reste belle, créative et friendly malgré la tragédie du 22 Mars dernier. Et ne manquez pas le concours en fin d’article!

 

Un contexte bien particulier

Bruxelles, je ne connais pas beaucoup. J’y suis allée deux fois en coup de vent, sans trop m’attarder, ce qui explique certainement que la ville ne m’avait pas vraiment marqué et donc que je ne ressentais pas de besoin d’y retourner. Mais voilà, la 3ème édition du Salon des blogueurs de voyage allait y avoir lieu, et cela faisait quelques temps que des amis me disaient du bien de Bruxelles. J’étais donc finalement assez enthousiaste à l’idée de me faire une seconde opinion de la capitale belge.

Mais voilà, 10 jours avant l’événement, c’est la panique: Bruxelles est victime d’attentats terroristes, tout comme Paris quelques mois auparavant. Je ressens une étrange sensation. De la compassion pour ceux qui vivent les journées noires que l’on a connues, de la tristesse, et un peu d’appréhension à l’idée que j’allais m’y rendre prochainement. Moi qui venait de publier un article lié à la peur en voyage, je ne pouvait m’empêcher de repenser qu’on n’est à l’abri nulle part, et qu’il ne faut pas s’arrêter de vivre. J’ai laissé de côté les sensations désagréables, et me suis dit que ce sera l’occasion de soutenir la Belgique dans ces durs moments.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Le jour du départ, je rejoins quelques blogueurs pour le trajet Paris-Bruxelles en Ouibus (très confortable soit dit en passant, mais bon j’adore les bus !), et me sens tout de suite en confiance. Je me sens immédiatement projetée dans une ambiance de voyage, et l’excitation prend le dessus. Surtout que notre trajet a duré plus longtemps que prévu à cause d’un blocage à la frontière (rien à voir avec les attaques, mais plutôt une éco-taxe contestée). Un peu de galère, pas de doute, je suis dans le thème du voyage !

 

Premier pas à… Molenbeek !

Nous avions réservé une première nuit en auberge (sachant que nous étions hébergés pour les suivantes), sans trop nous en rendre compte, dans le quartier de Molenbeek marqué dans l’esprit des gens comme un repaire d’extrême droite et de terroristes.

On s’y rend quand même sans trop de préjugés. L’auberge est très sympa, en bordure du canal et très proche du centre, si bien que nous partons rapidement en quête d’une première gaufre (pas de temps à perdre !). La quête se transforme en mission, puisque l’un des ponts pour traverser le canal était bloqué par une horde de policiers à pied et à cheval. On ne savait pas trop ce qu’il se passait, mais tout le monde était calme. On a donc passé notre chemin, pour faire un détour, tout en restant en contact avec celles qui étaient restées à l’auberge qui nous informaient d’une manifestation d’extrême droite. Les médias crient à la panique, mais sur les lieux, je ne vois pas de désordre. Je n’ai pas senti de frayeur particulière. Nous trouvons notre gaufre que nous engloutissons sur le chemin du retour.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Le MIMA en avant première

Cette auberge est située à côté d’un musée d’art contemporain qui vient tout juste d’ouvrir ses portes: Le MIMA. Nous avons eut la chance de découvrir les œuvres en avant-première (même avant la conférence de presse!) partagées dans des espaces d’expositions temporaires ou permanentes.

Le musée cherche à institutionnaliser le « street art« , dans une représentation de notre société contemporaine de consommation. J’ai personnellement préféré les expositions temporaires (donc allez vite les découvrir!), avec un coup de cœur pour le travail de l’artiste Soon, situé dans … la cave du musée ! Espèce peu commun pour des œuvres tout aussi particulières, faites en papier déchiqueté, avec un résultat détaillé et très réussi.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au premier étage, les œuvres du duo américain Faile, dans ce que je caractériserai de « temple de la consommation », me rappellent les publicités des années 70 (on retrouve aussi les artistes dans les toilettes du musée !).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Au second, un espace a été confié à la muraliste Maya Hayuk, pour un résultat très coloré qui sera amené à disparaître. Le fait de passer un temps fou à créer une œuvre d’art qui sera détruite me fascine un peu… C’est comme quand on dit que la destination, c’est le voyage. Ici, l’art c’est le fait de créer. Le résultat ne restera vivant que par les photos faites par les visiteurs…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Il y a encore plein de tableaux, œuvres sur mur et objets à découvrir, mais je ne vous dis pas tout et vous laisse voir par vous même !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A lire aussi : l’article du duo belge Du Monde Au Tournant

 

Découvertes de Bruxelles

Pour ma troisième visite à Bruxelles, je n’aurai pas encore eu le temps de découvrir les recoins de la ville. Comme si j’étais condamnée à explorer la capitale par épisodes, où la ville me dévoile un peu plus à chaque fois. C’est peut-être ça aussi l’humour belge. 😉

S’il y avait bien un lieu que je voulais voir, c’était le musée de la BD. Je redoutais de ne pas avoir le temps d’y aller, mais c’était sans compter la super organisation du salon, puisque nous avons passé notre soirée de Gala dans ce même musée ! Une très belle surprise qui m’a séduite comme une enfant. Moi qui ai été bercée par Tintin dans mon enfance, j’ai vraiment trouvé ça exceptionnel de passer ce beau moment entre participants dans ce musée. Et ce n’est pas le champagne ni le buffet qui m’auraient fait oublier de ne pas partir sans regarder les expositions!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Entre le plat et le dessert, je suis partie faire un petit tour dans le village des shtroumpfs et le château de Moulinsart, découvrant au passage d’autres histoires que je connaissais moins.

J’aurai aimé avoir le temps d’y retourner pour visiter la boutique, mais cette fois c’est le ventre qui l’a emporté. J’ai juste eut le temps d’avaler une deux gaufres et de saluer le petit Manneken-Pis avant de sauter dans le bus retour à Paris.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Ne boudez pas Bruxelles !

Bruxelles en a pris un coup, on ne va pas le nier. Comme à Paris, le décor est modifié avec la présence de forces de l’ordre un peu partout.

Mais je dois vous faire un aveu, je n’ai pas ressentie la moindre angoisse ou peur durant mon séjour, même à la vue d’un hélicoptère, des chars garés ou d’un métro restreint qui fermait à 19h. J’étais accueillie à l’hôtel Ibis du Centre Midi qui hébergeait également des militaires, donc nous en avions 2 postés à l’entrée en permanence.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Mais malgré tout ça, cela ne m’a pas effrayé ni dérangé. Est-ce que ça voudrait dire que je suis complètement insensible ou inconsciente ? Est-ce que mon instinct de survie est détraqué ou que j’ai une confiance démesurée ? Ou bien encore est-ce que j’ai une confiance en mon intuition qui ne me mettra pas là où je ne dois pas être, et que le jour où il y aura un vrai danger pour ma vie je sentirai un signal d’alarme ?

Je ne vous cache pas que je me pose des questions. Me suis-je habituée à la présence de militaires parce que j’en voyais souvent au Mexique et en Colombie ? Cela dit, cela ne me posait pas plus d’inquiétude que ça non plus là-bas, alors oui je me demande…

Peut-être que je vis dans un autre monde, ou qu’à force de faire de mon mieux pour voir le bon côté des choses, je ne perds naturellement plus d’énergie à avoir peur que quelque chose m’arrive, que je relativise et que je choisis de continuer de vivre pleinement ?  Je ne sais pas du tout.

Ce que je sais c’est que je fais mon possible pour éviter les situations dangereuses, et que quand j’y pense, je suis beaucoup plus inquiète lorsqu’il s’agit des autres que de moi.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Dans tous les cas, que je sois bizarre ou non, je ne pense pas qu’il faille fuir Bruxelles. Malgré le drame, les gens sourient, se retrouvent toujours autour d’une bonne bière et n’ont pas perdu leur sens de l’humour. Même si les rues sont plus vides que la normale, la vie suit son court, et il y a plein de choses à voir, notamment ces deux musées que vous ne trouverez nulle part ailleurs !

De mon côté, je suis très heureuse que le salon se soit maintenu et que les blogueurs et professionnels aient fait le déplacement. Pour moi, c’est un beau message de soutien, et je suis contente d’en avoir fait partie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

–> Infos Pratiques :

Centre Belge de la Bande Dessinée
Rue des Sables 20
1000 Bruxelles

Ouvert tous les jours de 10 à 18 heures

Le MIMA
33 quai du Hainaut
1080 Molenbeek-Saint-Jean

Ouvert du mercredi au dimanche de 10 à 18 heures

CONCOURS OUIBUS !

Lors du salon, Ouibus nous a offert un aller-retour pour deux personnes vers une destination de notre choix sur leur réseau France/ Europe. Alors je me suis dit que ce serait sympa de vous en faire profiter, en remerciement du soutien que vous m’apportez! Dans l’idée, j’aimerai vous envoyer à Bruxelles mais vous êtes totalement libres de choisir votre destination en consultant le réseau Ouibus sur leur site. Les billets sont à réserver avant la fin de l’été, idéal donc pour vos escapades estivales ! D’autant plus qu’il ajoutent de nouvelles destinations plages sur la côte d’azur et atlantique spécialement pour l’été !

Pour participer

* Laisser un commentaire à cet article en indiquant quelle destination vous ferait plaisir
* Liker ma page facebook et partager cet article
… c’est tout!

Le concours dure une semaine, du 10 au 17 Mai, et le(a) gagnant(e) sera désigné(e) par tirage au sort.

Edit du 24 Mai : le gagnant du concours est Antoine Pingault !

Je remercie encore une fois les organisateurs du salon pour nous avoir fait découvrir des lieux hors du commun, mais aussi l’Office du Tourisme de Bruxelles et le MIMA de nous avoir ouvert leurs portes, ainsi que l’hotel Ibis de m’avoir hébergée pendant la durée du salon.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

***

À quand la prochaine, ma chère Bruxelles ?

Et toi, tu connais un peu Bruxelles ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *