Bénévolat et Tourisme Solidaire en Côte d’Ivoire : l’expérience de Sofia

Publi fb TTWFA - Bénévolat et Tourisme Solidaire en Côte d’Ivoire : l'expérience de Sofia

Mon blog, c’est mon bébé. J’y tiens et je fais mon possible pour écrire des articles de qualité, qui retranscrivent mes expériences. Je reçois souvent des demandes pour que d’autres personnes m’envoient leurs articles pour qu’ils soient sur mon blog et je refuse systématiquement. Sauf aujourd’hui. Aujourd’hui, je fais une exception parce qu’une blogueuse à la même sensibilité que moi m’a proposé de partager une expérience de volontariat qui m’a semblé intéressante. Je me dis que c’est bien de parfois lâcher un peu prise et de tester de nouvelles choses, et je ne sais pas pourquoi mais j’avais un bon feeling avec Sofia et j’ai accepté. Alors, juste pour aujourd’hui, et pour la première fois sur mon blog, voici un texte qui n’est pas de moi, mais qui je l’espère vous plaira ! Vous comprendrez certainement en lisant pourquoi j’ai pensé qu’on avait pas mal de choses en commun 😉

***

Je m’appelle Sofia, et je fais partie des jeunes de notre génération qui souhaitent quitter leur emploi stable pour trouver leur voie et vivre de manière épanouie. Trouver un travail qui a du sens et correspond à ses valeurs. Le cheminement a été très long et pour franchir le cap rien ne s’est passé comme prévu ! Je ne voulais pas quitter mon emploi avant d’avoir réellement un pied dans le second, d’avoir débuté ma reconversion ou au moins d’avoir une idée bien précise de ce que j’allais faire ensuite. Or, à l’heure actuelle, il n’en est rien. A la suite d’événements personnels compliqués, j’ai précipité mon départ et me suis retrouvée à vivre une histoire passionnante de bénévolat en Afrique. 

1x1.trans - Bénévolat et Tourisme Solidaire en Côte d’Ivoire : l'expérience de Sofia

 

Qui suis-je ?

Je ne suis pas de ces personnes qu’on arrive à mettre dans des cases. J’aime les extrêmes, le changement et je m’ennuie très vite. Je suis avant tout littéraire (diplômée en Philosophie), portée sur l’écologie, le bien-être, le développement personnel et le voyage. J’aime lire mais parfois je passe des mois sans toucher un livre. Je suis très sociable et enjouée mais parfois j’ai besoin de solitude et de calme. Je suis une personne passionnée, motivée et intéressée par toute sorte de projets mais il m’arrive souvent de ne plus trouver de sens à rien. J’aime manger sain, végane et équilibré mais parfois je me gave de pizzas au fromage ou de fast-food. Je me pose beaucoup de questions, je suis en quête constante de sens et de réponses.

Depuis quelques années je me passionne pour la cuisine végétalienne, le développement personnel (PNL, hypnose, psychologie positive …) et les différentes pratiques de soins au naturel et de bien-être (naturopathie, ayurvéda, médecine chinoise…).

Tout ceci m’a amenée à co-fonder (avec Camille de @Marsupilafit) le blog www.sainbiozen.com. Nous partageons des petites astuces simples à mettre en place au quotidien pour tendre vers une vie plus saine et plus zen. Notre pari : Se mettre au vert sans jugement ni culpabilité.

 

Bénévolat en Afrique et éco-tourisme

Dans le cadre de mon ancien travail, je suis partie vivre à Abidjan (Côte d’Ivoire) à l’été 2016. Ce déménagement a changé ma vie, boosté et précipité la réalisation de mes rêves et de mes envies.

Je pourrais passer des heures à vous décrire la vie en Côte d’Ivoire, mais ce que vous pouvez retenir c’est qu’ici, lorsqu’on veut faire des projets, on trouve toujours quelqu’un d’intéressé pour s’associer et passer à l’action. J’ai donc, pendant 1 an et demi, rencontré beaucoup de personnes très actives et avec des parcours passionnants lors de mes petites excursions, randonnées et activités solidaires. Et lorsque j’ai quitté mon emploi fin 2017, je suis immédiatement retournée à Abidjan pour donner suite à toutes ces envies de projets.

Dans l’idée de faire du bénévolat pendant 1 mois minimum, je me suis alors rapprochée d’une personne dynamique et passionnante que j’avais rencontrée en randonnée : Bénédicte Joan. Elle est présidente de l’Association Train & Travel with Women for Africa.

1x1.trans - Bénévolat et Tourisme Solidaire en Côte d’Ivoire : l'expérience de Sofia

Bénédicte Joan, membre fondateur de TTWFA

 

L’Association Train & Travel with Women For Africa

Cette Association Franco-Ivoirienne fondée en mars 2017 vise à promouvoir l’entreprenariat des femmes en Afrique, le leadership féminin et le tourisme solidaire. En d’autres termes, allier le voyage et la solidarité internationale sur le thème du Women Empowerment.

Concrètement, c’est quoi ?

Des volontaires qui partent à la rencontre de femmes défavorisées en Afrique de l’Ouest pour les accompagner dans :
– La promotion du tourisme local
– Le développement professionnel
– Le développement personnel
– Le leadership
– La création d’entreprise

1x1.trans - Bénévolat et Tourisme Solidaire en Côte d’Ivoire : l'expérience de Sofia

 

Développer le tourisme solidaire, ça veut dire quoi ?

« Le tourisme solidaire regroupe les formes de tourisme « alternatif » qui mettent au centre du voyage l’homme et la rencontre et qui s’inscrivent dans une logique de développement des territoires. L’implication des populations locales dans les différentes phases du projet touristique, le respect de la personne, des cultures et de la nature et une répartition plus équitable des ressources générées sont les fondements de ces types de tourisme. » – UNAT.

Développer le tourisme solidaire, ça ne veut pas dire créer de grands business fondés sur le bénévolat et les voyages humanitaires. Ça ne veut pas dire utiliser la misère humaine pour faire venir des touristes. Dans le cadre de cette association, ça veut dire enseigner l’entreprenariat à des femmes défavorisées afin qu’elles deviennent elles même actrices du tourisme local. C’est d’abord par la formation, puis par la formation de formateurs que Train & Travel leur offre la possibilité d’entreprendre et d’améliorer les conditions de vie de leur communauté.

Train & Travel développe également des activités touristiques ponctuelles incluant les femmes dans l’organisation, la gestion et le suivi du projet afin de garantir une réelle satisfaction de leurs besoins.

J’ai par exemple ce mois-ci organisé à Agban Village (proche d’Abidjan) un atelier culinaire hors du commun mêlant découverte de la culture locale, cuisine végétarienne et rencontres multi-horizons.

1x1.trans - Bénévolat et Tourisme Solidaire en Côte d’Ivoire : l'expérience de Sofia

 

Pourquoi un atelier culinaire végétarien ?

Je suis pour ma part végétarienne (à tendance végane) et manger équilibré en Côte d’Ivoire est un vrai défi pour celui qui souhaite manger local. Le pays regorge pourtant de fruits, légumes, céréales et autres super-aliments très prisés en Europe et qui sont accessibles toute l’année. (Et oui, ici il n’y a pas de saison. La vie est un éternel été !).

Et pourtant … Chaque plat ivoirien est à base de viande ou de poisson. Impossible de trouver aux menus des fameux maquis (restaurants de cuisine locale) un seul plat végétarien ! Il n’y a souvent même pas de légumes, d’avocats ou de patates douces (qu’on trouve pourtant à foison et à très bas prix). C’était donc pour moi un défi d’allier cuisine ivoirienne et cuisine végétarienne ! J’ai réuni un groupe de femmes dynamiques, motivées et très compétentes pour mener à bien ce projet.

Nous avons accueilli un groupe de touristes pour une matinée de découvertes autour de délicieux mets que nous avons concoctés ensemble !

Au programme ?

– Découverte de la culture Atchan (une ethnie de Côte d’Ivoire) et récit de la formation d’Abidjan à travers l’histoire des différentes ethnies. Petit focus sur l’histoire d’Agban Village : il est bordé par le Parc National du Banco (Forêt primaire abritant de nombreuses espèces animales et végétales : on le surnomme le poumon vert de la ville d’Abidjan.)
– Découverte de chants traditionnels Atchan.
– Atelier culinaire.
– Repas en commun : un réel moment de partage entre les femmes, le chef du village, TTWFA et les participants !

1x1.trans - Bénévolat et Tourisme Solidaire en Côte d’Ivoire : l'expérience de Sofia

Chants traditionnels

 

Au menu ?

– Entrée : Bananes plantains farcies aux crudités
– Sauce arachide traditionnelle et riz Atchan (revisité avec en remplacement de la viande, des boulettes d’aubergines !)
– Sauce N’tro traditionnelle, attiéké-semoule de manioc – (revisité avec en accompagnement des boulettes de manioc farcies aux champignons)
– Dessert : Salade de fruits tropicaux

1x1.trans - Bénévolat et Tourisme Solidaire en Côte d’Ivoire : l'expérience de Sofia

Bananes plantains farcies

 

1x1.trans - Bénévolat et Tourisme Solidaire en Côte d’Ivoire : l'expérience de Sofia

Attiéké à l’huile rouge, riz et boulettes d’aubergines, sauce arachide

 

1x1.trans - Bénévolat et Tourisme Solidaire en Côte d’Ivoire : l'expérience de Sofia

Foutou (manioc pilé avec de la banane plantain), accompagnement servi avec beaucoup de plats ici !

 1x1.trans - Bénévolat et Tourisme Solidaire en Côte d’Ivoire : l'expérience de Sofia

Le chef du village et son adjoint découvrent la banane plantain farcie !

 

Cette activité est-elle une activité de tourisme solidaire ?

Dans un premier lieu, Train & Travel with Women For Africa est une association qui existe uniquement sur une base de volontariat. Ce n’est donc pas une entreprise et tous les bénéfices perçus sont utilisés pour mener à bien d’autres activités solidaires, et reversés aux femmes qui participent à la réalisation de ces projets. De plus, les activités sont toujours menées dans le respect des communautés après plusieurs entretiens quant à leurs attentes, leurs envies et leurs besoins. Cette activité rentre donc dans le cadre du tourisme solidaire.

 

Les autres projets ?

En avril 2018, TTWFA a organisé une session de formation « Devenir une Spécialiste du Tourisme Solidaire » avec au programme de nombreux cours tels que :
– Leadership Féminin : Je suis éco-responsable
– Tourisme Solidaire
– Être une actrice du Tourisme Solidaire (Entreprendre)
– Nos faux pas dans les communautés (Retour d’expérience avec un guest speaker)
– Conseils de voyageuses responsables
– Économie : réaliser un budget
– Gestion de projet

Cette formation est donnée par la présidente de TTWFA, Bénédicte Joan, qui détient une licence en Tourisme d’Aventure et un Master en Mondialisation & Développement. Elle a parcouru plus de 50 pays et dormi dans plus de 70 foyers de communautés locales. Ayant formé et voyagé en Afrique depuis 7 ans, elle favorise l’échange de compétences. Un programme passionnant, créé par une femme engagée.

Cette formation va permettre à de nombreuses femmes défavorisées ou intéressées par l’entreprenariat de pouvoir créer leurs propres business, dans le respect de l’humain, de l’environnement et avec la plus grande éthique.

1x1.trans - Bénévolat et Tourisme Solidaire en Côte d’Ivoire : l'expérience de Sofia

Flyer de la pièce de théâtre représentée par TTWFA pour lutter contre les abus sexuels

 

Entreprendre dans le social est vraiment la trame de fond de l’association. C’est pourquoi TTWFA s’est lancé en 2018 sur un gros projet, intitulé STOP AU CHAT NOIR. Le but ? Organiser, lors d’un hackaton en juillet 2018, un concours afin de promouvoir la création d’une application mobile pour lutter contre les abus sexuels dans les foyers.
La pratique visée, surnommée CHAT NOIR en Côte d’Ivoire, est une pratique sexuelle répandue qui vise à s’introduire la nuit dans le lit d’une jeune fille/femme afin d’avoir des rapports sexuels pendant son sommeil, qu’elle soit consciente, non consciente, consentante ou non. Beaucoup de foyers ayant des chambres communes, il est très difficile de lutter contre ces abus. Une grande campagne de sensibilisation est également menée : tables rondes, présentation de la pièce de théâtre « Les monologues du vagin » (Eve Ensler) lors de la Journée Mondiale du Rire, projet d’art-thérapie afin d’aider les victimes d’abus sexuelles à s’exprimer à travers le dessin, etc. !

D’autres projets sont également en cours, rendez-vous sur la page facebook de TTWFA pour les découvrir !

1x1.trans - Bénévolat et Tourisme Solidaire en Côte d’Ivoire : l'expérience de Sofia

Quant à moi, il me reste encore 15 jours à vivre cette expérience, ou plus, qui sait, on verra où tout cela va me mener, mais ce que je peux vous dire, c’est que j’ai plein de projets en tête ! N’hésitez pas à vous rendre sur ma page facebook afin de suivre mes futures aventures 😉

Ce mois a été intense, passionnant et tellement enrichissant ! J’ai découvert des personnes enthousiastes qui entreprennent, agissent et n’abandonnent jamais. Alors oui, il y a encore beaucoup à faire et à apporter. Oui, les changements ne se font pas en un claquement de doigts. Cependant, une fois mis de côté cynisme et vision négative du monde, on se rend compte, à bien des égards, que ça bouge réellement ! Doucement mais sûrement… Le côtoiement de nombreux volontaires internationaux m’a ouvert les yeux sur l’amoncellement de projets solidaires et cette soif commune de nourrir l’espoir d’un avenir plus radieux.

1x1.trans - Bénévolat et Tourisme Solidaire en Côte d’Ivoire : l'expérience de Sofia

« La Côte d’Ivoire est trop belle, trop harmonieuse et sereine pour que la responsabilité soit prise de détruire aveuglément ses beautés naturelles et ses richesses les plus authentiques. L’homme est allé sur la lune, mais il ne sait pas encore fabriquer un flamboyant ou un chant d’oiseau; gardons notre cher pays d’erreurs irréparables qui pourraient dans l’avenir l’amener à regretter ses oiseaux et ses arbres. » Félix- Houphouet Boigny (1er Président de la République de Côte d’Ivoire et père de l’indépendance).

Crédits photos : toutes les photos sont la propriété de Sofia.

***

Et toi, que connais-tu de la Côte d’Ivoire ?

1x1.trans - Bénévolat et Tourisme Solidaire en Côte d’Ivoire : l'expérience de Sofia Rendez-vous sur Hellocoton !

1x1.trans - Bénévolat et Tourisme Solidaire en Côte d’Ivoire : l'expérience de Sofia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *