Tour du monde : 3 assurances voyages passées au crible

Voyager responsable, ce n’est pas seulement faire attention à l’environnement et aux populations locales. C’est aussi prendre soin de sa santé. Si vous envisagez de partir en tour du monde, il est vivement conseillé de souscrire à une assurance voyage. Mais il est souvent compliqué de savoir laquelle choisir. J’ai fait 3 voyages (Asie/ Australie – Canada – Mexique), et j’ai pris une assurance différente à chaque fois. Dans cet article, vous trouverez donc un comparatif qui, je l’espère, vous aidera à prendre dans votre choix !

La décision de prendre ou non une assurance voyage lorsque vous partez faire un tour du monde, un volontariat ou un PVT vous revient. La question de sa nécessité se pose souvent, car comme toute assurance c’est un budget à ne pas négliger.

Évidemment, on s’imagine que tout ira bien et on ne veut jamais penser au pire. Néanmoins, personne n’est à l’abri d’une maladie, d’un accident ou de soucis de santé en général. En France nous avons la sécurité sociale et une mutuelle qui nous couvrent en cas de besoin. Alors suivons la même logique à l’étranger.

Si vous partez pour une durée inférieure à 3 mois, vous êtes généralement couverts par une assurance liée à votre carte bancaire (se renseigner sur les garanties et conditions auprès de votre banque). Au-delà, vous pouvez vous tourner vers un assureur spécialisé. Pour voyager l’esprit tranquille et être pris en charge s’il vous arrive quelque chose ou si vous causez des dommages à des tiers. Car les soins médicaux, les frais de rapatriement, et la responsabilité civile coûtent très cher à l’étranger !

 

Quels sont les critères importants ?

Quelque soit l’assurance que vous envisagez de prendre, il faut d’après moi se renseigner sur les garanties de couverture et la procédure de prise en charge.

Garanties de couverture

Les assureurs s’engagent à intervenir sur 5 grands secteurs que l’on pourra comparer facilement :

=> Frais médicaux : Remboursement des soins et médicaments en cas de maladie, blessure ou hospitalisation dans la limite d’un plafond de remboursement.

=> Assistance : Aide au niveau médical et juridique, comprenant notamment le rapatriement en cas de maladie ou décès, les frais d’avocat et la venue d’un proche en cas d’hospitalisation prolongée.

=> Responsabilité civile : Couverture en cas de dommages corporels, matériels ou immatériels induits à un tiers dans le cadre d’un accident.

=> Assurance bagages : Remboursement en cas de perte ou vol de bagages ou objets de valeur pendant votre trajet ou votre séjour.

=> Individuelle accident : Capital versé en cas de décès accidentel ou d’invalidité totale ou partielle suite à une maladie ou un accident.

Alice Springs_E (16)

A ces critères qui s’appliquent à tous, il faut également être attentif à ceux qui sont spécifiques à vos besoins personnels et la dimension de votre voyage. Par exemple :

=> Frais médicaux liés à la pratique d’un sport (plongée, trekking etc.) : L’assurance peut inclure cette couverture dans son plan ou la proposer en option.

=> Frais médicaux particuliers si vous souffrez d’une maladie préexistante ou si vous avez des besoins spécifiques au niveau des soins (optique, dentaire …).

=> Votre destination : certaines assurances proposent des tarifs différents selon la zone où vous voyagez. Cela peut tout changer au niveau du budget.

=> Votre âge : selon les assurances, il peut y avoir de grandes différences de prix selon votre âge !

 

La procédure de prise en charge

Les assurances ne couvrent pas toutes de la même façon et n’offrent pas toujours les mêmes services. Pour être le plus serein possible, renseignez-vous sur les modalités de remboursement afin de savoir comment cela se passe concrètement en cas de pépin. Vous pouvez notamment leur poser les questions suivantes :

  • Puis-je consulter le médecin ou l’hôpital de mon choix ?
  • Dois-je avancer les frais ou suis-je pris directement en charge ?
  • Dois-je demander l’accord de mon assureur avant toute dépense ?
  • Comment suis-je remboursé ?
  • Puis-je renouveller mon contrat d’assurance ?
  • Comment puis-je contacter l’assureur ?
  • Quelle documentation fournir pour me faire rembourser ?
  • Quel délai pour obtenir le remboursement ?

20140802-route-009

 

En complément, voici quelques éléments de décryptage de certaines notions couramment utilisées dans le jargon des assureurs :

=> Couverture à 100% des frais réels : L’assurance vous rembourse la totalité des frais avancés, dans la limite d’un plafond précisé.

=> Franchise : C’est une somme forfaitaire restant à votre charge peut importe le remboursement.

=> Délai de carence : C’est le délai qu’il faudra attendre avant que l’assurance soit effective, à partir du moment de votre souscription.

=> Assistance 24h/24h, 7j/7 : L’assurance peut être contactée à n’importe quel moment via un plateau d’assistance.

=> Prise en charge au premier euro : Le remboursement est effectué dès le premier euro dépensé, et non en complément de la sécurité sociale.

 

Comparatif de 3 assurances

Sans plus tarder, voici le comparatif de 3 assurances spécial tour du monde :

Marco Polo de AVI international

Globe partner de ACS

CAP Aventure de Chapka assurances

Assurances couverture

Assurances procédure

 

Mon expérience

Si j’ai souscrit à toutes ces assurances au cours de mes voyages, je ne les ai que très peu, voire pas du tout, sollicitées.

Avec AVI il y a déjà 6 ans, nous avions avancé quelques frais médicaux lors des premières bricoles, et nous n’avions pas pu être remboursées car il fallait à l’époque contacter le service gestion au préalable, chose que nous n’avions pas intégré. Pour les fois suivantes, il n’y a pas eu de problèmes.

Lorsque j’étais au Canada, je n’ai pas eu l’occasion de tester les services d’ACS. En revanche, j’en connais une qui était bien contente de la prise en charge.

En ce qui concerne Chapka, je ne l’ai que très peu utilisée (décidément, j’ai une bonne étoile), mais ma sœur qui a chopé la dengue au Mexique et moultes autres désagréments, a été très satisfaite.

20150514-ekbalam-014

 

En définitive, si je repartais demain je choisirais Chapka assurance, même si c’est la plus chère et que visiblement je n’en ai jamais besoin. Le critère qui fait pencher la balance : la couverture de la plongée loisir jusqu’à 40m qui au final en fait un très bon prix comparé à si je devais ajouter une option ou autre assurance. Aussi, j’ai un bon feeling avec cette assurance et je les trouve efficaces dans la prise en charge.

Peut-être que quand je prendrais de l’âge, j’irai plutôt vers ACS ou AVI pour aller vers le rapport qualité-prix. D’ailleurs, ACS vient d’inclure la plongée à son offre ;).

Note : Ce comparatif est fait pour ceux qui souhaitent partir en tour du monde. Ces assureurs proposent aussi des programmes adaptés au volontariat, l’expatriation ou PVT.   Si vous voulez partir en Expat, PVT ou en volontariat, il y a d’autres programmes chez ces assureurs. Par exemple le Working Holiday de AVI, Globe PVT de ASC, ou encore Cap Volontariat de Chapka. D’ailleurs, bénéficiez d’une réduction de 5% sur Cap Volontariat !

Cet article a été rédigé en partenariat avec les assurances citées. Néanmoins, toutes les opinions exprimées sont les miennes et le sont en toute sincérité par rapport à mes expériences personnelles. Si l’une de ces assurances vous a convaincu, vous pouvez y souscrire directement par les liens inclus dans ces articles (en le faisant, vous me permettrez de toucher une petite commission !).

 ***

Et toi, quelle est ton assurance voyage ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *